es-selèmou 3aleykoum

Vous en aviez rêvé ; notre archiveur préféré l'a fait, et ce forum va le diffuser, incha'Allah. Quelle joie de voir que le lien était toujours présent et les pages de la discussion toutes conservées ! Pour les néophytes, on parle ici d'un sujet-phare d'un forum-phare des années 2 000. Entre l'importance de la question posée, la pertinence des réponses apportées, la présence de presque toute la dream team de l'époque, vous tenez là, 11 ans après sa parution, une pépite, que dis-je, un joyau.

Quelques remarques préliminaires qui vous permettront de mieux saisir les informations publiées. Comme vous pourrez le constater l'ambiance était agréable, les échanges riches (six pages) et très réactifs, agrémentés par un bien utile bouton "jazak Allaho khair" (l'équivalent musulman et forumique de votre pouce bleu facebookien). Un intervenant, Adel-Abd-Allah, se détache du lot par la qualité de ses interventions. Alors, lui, c'était une bibliothèque vivante, un parfait arabophone, à la rédaction toujours soignée et percutante... tant qu'il ne se muait pas en ambassadeur de l'Arabie Saoudite. À l'opposé, je préfère vous prévenir que je me suis détaché par un ton cassant, des sentences définitives publiées sans nuance ni explication, même si, 11 ans plus tard, elles restent pertinentes pour la plupart d'entre elles. Heureusement que les frères Jack Hill et Hafido, qui nous ont laissé le souvenir de vrais gentils dans le sens noble du terme, sont passés derrière pour exiger des précisions et arrondir les angles de ma communication effroyable ; vestige d'une époque où je n'étais pas toujours très correct sur la forme ni très nuancé sur le fond. El hamdoulillah, je vais pouvoir revenir sur ce que j'ai écrit, vrai dans l'ensemble, le préciser et l'enrichir. On vous livre un dernier petit mot, décliné en deux versions, avant de vous laisser à une bénéfique lecture. Version optimiste et entrainante : quant à vous, membres d'Ummah.fr, on vous attend en masse sur ce sujet pour qu'on puisse le prolonger tous ensemble. Version réaliste : à part deux intervenants bien précis, toujours les mêmes, il est inutile de compter sur toute autre personne.

http://web.archive.org/web/200711112...am-t39038.html