Résultats de 1 à 2 sur 2

Sujet : Abdourrachid dévoile les ficelles des écrits anti-Islam [archive d'"Air-Islam"]

  1. #1
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    513

    Abdourrachid dévoile les ficelles des écrits anti-Islam [archive d'"Air-Islam"]

    es-selèmou 3aleykoum

    Le titre choisi pour ce sujet est suffisamment évocateur pour ne pas avoir à rédiger de paragraphe d'introduction ; d'autant moins que vous connaissez maintenant Abdourrachid et son défunt site "Air-Islam", qui se trouve aujourd'hui au paradis des ressources musulmanes disparues en compagnie d'"Islamie.fr" et de pleins d'autres auxquelles on permet, sur Ummah.fr, de refaire un deuxième passage sur Terre.

    Remarques importantes. Je ne suis absolument pas d'accord avec son argument des Européens qui doivent toutes leurs avancées en sciences profanes aux musulmans. Pas d'accord non plus avec le mythe, qu'il relaie, du Moyen-âge sombre et obscur en Europe. Ce mythe est né au 18e siècle par la propagation de mensonges tels que l'Inquisition (qui s'est déroulée pendant la Renaissance), la chasse aux sorcières (méthodes certes inéquitables et exécutions sous des formes interdites mais chiffres gonflés, sans oublier que, dans le lot, il y avait de vrais sorcières qui ne méritaient pas autre chose que la peine de mort), les paysans écrasés d'impôts, la tyrannie des rois, le droit de cuissage, ect. Ces bobards ont servi à noircir le Moyen-âge pour faire ressortir, par contraste, la Renaissance et le siècle des Lumières. Merci de ne plus les colporter. Enfin, l'image des Maghrébins "voleurs, violeurs, violents" repose sur une part de vérité. La délinquance, en France, est largement le fait de bandes ethniques et/ou territoriales constituées d'Arabes et de Noirs. L'ont vu et le savent tous ceux qui ont des yeux pour voir. Zéro solidarité avec la racaille. Non à l'islamo-gauchisme.

    http://web.archive.org/web/200608230.../antiislam.htm
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  2. #2
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    513
    es-selèmou 3aleykoum (

    Voici un copié-collé d'un passage particulièrement vrai de cet article. Pour les “orientalistes” ou autres pseudo-historiens, les seules sources valables sont les écrits ou contes européens. Ainsi, ils veulent décrire la vie du Prophète (pbsl) et l’histoire de l’Islam en se basant sur des sources européennes, comme s’il nous viendrait à l’idée d’utiliser des sources australiennes pour décrire les détails de la guerre de Sécession américaine.
    Pour ces auteurs, toutes les sources arabes ou islamiques sont inutilisables car “probablement mensongères”. D’après eux, tous les historiens musulmans ou arabes, ou perses... sont des menteurs, et on ne peut pas se fier à leur travaux.

    Quand vous faites des recherches d'informations historiques concernant, par exemple, les peuples anéantis par le châtiment divin, on constate que tout auteur non-musulman a tendance à vouloir démentir le contenu de nos Textes, comme si les récits musulmans n'étaient que bobards et exagérations. Dans le cas de la ressemblance entre l'épopée de Gilgamesh et le récit toranique du Déluge, cette ressemblance est interprétée comme un plagiat juif. Les néo-orientalistes ne semblent pas envisager une seule seconde que le Déluge ai pu être réel et que les deux récits relatent, de manière plus ou moins fidèle, un évènement historique connu par aussi bien par les païens que les Juifs. Et pourquoi la source révélée aurait-elle forcément plagié la source païenne mais jamais l'inverse ? Pour le récit de l’ascension nocturne, que l'on retrouve dans les Textes perses avec un autre prophète, il a été conclu que Mohammed (saw), dans sa rédaction du Coran, a plagié les Textes perses, car ceux-ci sont antérieurs au Coran. C'est d'ailleurs l'argument anti-Islam utilisé par un chrétien égyptien à la télévision. Était-il inenvisageable que le récit perse soit une histoire vraie tout autant que le récit de l'ascension nocturne ? D'un strict point de vue scientifique, quelle loi postule que la présence de deux récits proches, dont l'un est antérieur à l'autre, implique un plagiat du premier par le second ? Et si les deux récits étaient pareillement véridiques ? En tant que musulmans qui croyons qu'Allah ne nous a pas raconté l'histoire de tous les Prophètes, l'idée qu'un autre Envoyé ai pu, lui aussi, être élevé au Ciel ne nous choque pas. On ne l'atteste pas avec certitude, faute de confirmation par nos Textes, mais on ne le nie pas non plus. C'est théoriquement possible. C'est même très probablement vrai. J'y adhère à 90% en me laissant 10% de marge d'erreur au cas où ce récit serait inventé. Autre exemple, le récit de la migration d'Abraham (ra) d'Irak jusqu'en Égypte, aussi bien relaté par les Textes juifs que musulmans, a été nié, parce que cette migration ne correspondait pas au trajet habituel des migrations faites en ce temps. Les historiens tiennent-ils un registre contenant tous les déplacements les individus levantins pendant l'Antiquité ; registre dans lequel ils ont constaté que le nom d'Abraham n'y figurait pas ? Il y a un parti-pris anti-Livres révélés qui est évident pour faire de ceux-ci un ramassis de légendes sans grand fond historique.

    Coran, sourate 6, versets 25 à 27
    25. Il en est parmi eux qui viennent t'écouter, alors que J'ai entouré leur cœur de voiles qui les empêchent de comprendre (le Coran), et dans leurs oreilles est une lourdeur. Quand bien même ils verraient toutes sortes de preuves, ils n'y croiraient pas. Et quand ils viennent disputer avec toi, ceux qui ne croient pas disent alors : "Ce ne sont que des légendes des anciens".
    26. Ils empêchent [les gens] de s'approcher de lui et s'en écartent eux-mêmes. Ils causeront leur propre perte sans s'en rendre compte.
    27. Si tu les voyais quand ils seront placés devant le Feu. Ils diront alors : "Hélas! Si nous pouvions être renvoyés (sur la terre), nous ne traiterions plus de mensonges les versets de notre Seigneur et nous serions du nombre des croyants".

    Dernière édition par Pseudonym; 24/07/2018 à 00h14
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé