Résultats de 1 à 15 sur 15

Sujet : Les archives partielles du forum "Islamie.fr" sont ici.

  1. #1
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469

    Les archives partielles du forum "Islamie.fr" sont ici.

    es-selèmou 3aleykoum

    Actif entre 1999 et 2009, soit une bonne décennie, le forum Islamie.fr était un incontournable de la Toile musulmane. Battu en affluence par le seul forum Mejliss el Kalam qui était, lui, conçu par ses fondateurs comme une décharge où, après avoir pataugé dans les déchets islamophobes et hérétiques, vous pouviez tomber sur une perle publiée par un membre de valeur (qui finissait par quitter le forum ou s'en faire bannir). Modéré, entre autres, par un imam et juriste hanafite, Islamie.fr était fréquenté par je ne sais combien de gens à la seconde. En terme de savoir, il a permis à ses lecteurs d'aller très au-delà de ce qui est accessible en mosquée, livre ou cassette. Ses réflexions, publications, débats, prises de bec, enseignements ont occupé les jours et même les soirées d'une foultitude de musulmans à tel point que, devenus accros, il y eut des membres qui demandèrent à l'administration d'être techniquement empêchés de publier. En dehors des visiteurs épisodiques, membres rares, perturbateurs ("trolls" pour les locuteurs du franglais), il s'y était constitué un noyau dur de publicateurs réguliers aux liens si fraternels qu'il est arrivé que l'un de ses membres signale son départ en vacances et, à cette occasion, présente ses excuses à ses frères et ses sœurs, comme c'est de tradition en Islam entre personnes physiques. Pour vous donner une idée de l'importance que ce forum avait aux yeux de ses anciens membres, voyez simplement le nombre de réponses fournies ici avec la requête "islamie". http://www.ummah.fr/search.php?searchid=36990 Et ceci ne rend compte que des recherches publiées là, pas celles faites ailleurs sous la forme "Savez-vous pourquoi le forum a fermé ?". Pour information, alors qu'on se questionnait mutuellement à ce sujet en craignant le pire, Abd_ul_Lah, alias Al-Kanz, ex-modérateur de ce forum, a écrit dans son blogue que la disparition brutale du forum était due au départ sans prévenir de son administrateur, le frère Jeb. Attention tout de même à ne pas idéaliser Islamie.fr, car "le souvenir est un poète ; n'en fais pas un historien".

    Un mot, maintenant, sur le site "www.archive.org" pour expliquer son fonctionnement et ses manques. Depuis 1996, celui-ci balaie la Toile et fait des enregistrements pour constituer une bibliothèque numérique entièrement gratuite et en libre disposition. Mais, car il y a un mais, ses balayages sont irréguliers ; de fait, il n'enregistre pas toujours tout. C'est pourquoi vous constaterez des messages d'erreurs vous indiquant l'indisponibilité d'un message, d'un sujet voire d'une page de référencement de sujets toute entière. Certaines discussions comportent malheureusement des trous correspondant à une absence d'enregistrement du robot pour cette période-là. Placé sur une frise chronologique, voici ce qui a été sauvegardé du forum http://web.archive.org/web/*/www.islamie.com
    Voici la dernière page sauvegardée par le robot : https://web.archive.org/web/20090113111336/http://www.islamie.com:80
    Voici la page d'accueil où vous devez saisir l'adresse internet de la page dont vous souhaitez déterrer le cadavre : https://web.archive.org/

    Maintenant, sans plus tarder, montez dans la machine à remonter le temps http://www.islamie.com:80/forumhome.php

  2. #2
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    Retour sur le sujet pour corriger deux mauvais liens et une formule ambiguë : ce n'est pas moi qui ai demandé à Al-Kanz pourquoi le forum avait disparu ; c'est quelqu'un d'autre, auquel Al-kanz a fourni la réponse citée plus haut.
    1/ Ce qui est obtenu comme réponses avec la requête "Islamie" : http://www.ummah.fr/search.php?searchid=39380
    2/ La dernière page enregistrée du forum (avec des liens inactifs) : http://web.archive.org/web/200812171...am-f1.html?f=1
    3/ La page d'accueil du forum est ici : http://web.archive.org/web/20081216234310/http://www.islamie.com:80/

  3. #3
    Assalam alaykum,

    Peut-on se connecter ?

  4. #4
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    Citation Envoyé par UmmSawsane Voir le message
    Peut-on se connecter ?
    Je n'y arrive pas pour la bonne et simple raison que j'ai oublié mon mot de passe de l'époque, alors même que j'ai dû le saisir plus de 1 000 fois. Mais je ne me souviens pas que vous étiez membre. En même temps, le forum était teeeeellement fréquenté que, en dehors du noyau dur des intervenants réguliers, il est impossible de se souvenir de tous les pseudonymes ; d'autant moins que bientôt 10 ans ont passé depuis sa fermeture, soit le temps de voir naître et grandir trois enfants ou plus. Si j'ai bien compris le fonctionnement de "web.archive.org", celui-ci ne restaure (plus ou moins intégralement) que les liens, pas les outils comme le moteur de recherche, la messagerie, la possibilité de publier un message. L'archiveur n'est guère plus qu'un photographe qui expose un cadavre conservé dans le formol. Sans trop y croire, on lance quand même un appel aux anciens membres d'Islamie pour leur demander de faire l'essai, s'il se souviennent de leur identifiant et mot de passe.
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  5. #5
    Membre habitué
    Inscrit
    July 2011
    Messages
    322
    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

    Bâraka Allâhu fîka.

    Ces archives sont intéressantes, il y avait beaucoup de fils de discussion apparemment...

    Citation Envoyé par Pseudonym Voir le message
    Je n'y arrive pas pour la bonne et simple raison que j'ai oublié mon mot de passe de l'époque, alors même que j'ai dû le saisir plus de 1 000 fois. Mais je ne me souviens pas que vous étiez membre. En même temps, le forum était teeeeellement fréquenté que, en dehors du noyau dur des intervenants réguliers, il est impossible de se souvenir de tous les pseudonymes ; d'autant moins que bientôt 10 ans ont passé depuis sa fermeture, soit le temps de voir naître et grandir trois enfants ou plus. Si j'ai bien compris le fonctionnement de "web.archive.org", celui-ci ne restaure (plus ou moins intégralement) que les liens, pas les outils comme le moteur de recherche, la messagerie, la possibilité de publier un message. L'archiveur n'est guère plus qu'un photographe qui expose un cadavre conservé dans le formol. Sans trop y croire, on lance quand même un appel aux anciens membres d'Islamie pour leur demander de faire l'essai, s'il se souviennent de leur identifiant et mot de passe.
    Je doute que ce soit possible car c'est juste une copie des pages apparemment... Or il me semble qu'un forum c'est plus que ça il doit y avoir notamment plusieurs bases de données : une pour les messages, une autre pour les membres,... Par exemple je suppose que le moteur de recherche recherche dans des bases de données et non dans des pages html...

    Je pense que les pages d'un forum sont dynamiques fabriquées à la demande à partir d'une base de données... Pour publier il faut (je suppose) un éditeur et la possibilité d’enregistrer le message dans la base de données ce qui suppose y avoir accès, ce qui suppose qu'elle existe toujours... Or encore une fois il semblerait que l'archive soit juste une copie des pages html...

    Pour l'inscription je suppose qu'il faut vérifier que le compte existe et que le mot de passe saisi est correcte or je doute qu'une archive puisse faire cela sinon ça voudrait dire que n'importe qui pourrait accéder à la liste des membres et des mots de passe de ce type de forum.

    Wa Allâhu a'lam.

  6. #6
    Assalam alaykum,

    Baraka Allahufikoum pour les éclairages.

    En tous les cas, c'est une mine d'or en terme de contenu.

    Je vais certainement jouer un peu les archéologues pour dénicher les sujets pertinents

  7. #7
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    "Web.archive.org" super bien conservé le site "air-islam", bien conservé le forum "ribaat.org" (mieux qu'"Islamie.fr"), très mal les forums "no-mejliss" ,"planete-islam.fr", les vieilles pages de "mejliss el kalam" (forum tellement gigantesque qu'il était impossible qu'il soit entièrement conservé), mal conservé le forum "portail-islamboutique" (qui s'était illustré en mettant en page d'accueil les photos des bombardements israéliens de 2009). Bonne nouvelle : les sites "Aslim-Taslam", "aimer-jesus", "La plume de l'Islam" existent toujours, même s'ils ne sont plus mis à jour depuis plusieurs années. Ces disparitions sans remplacement, ces sites sans nouveau contenu inquiètent et posent une question plus grave : l'Islam est-il en régression dans l'espace francophone ? Si on regarde les indicateurs d'audience tels que la quantité des ressources musulmanes sur la Toile ou la fréquentation du salon du Bourget, autrefois saturé de visiteurs, on a l'impression très très attristante que l'Islam est en nette régression.
    Dernière édition par Pseudonym; 09/05/2018 à 21h27
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  8. #8
    Citation Envoyé par Pseudonym Voir le message
    Si on regarde les indicateurs d'audience tels que la quantité des ressources musulmanes sur la Toile ou la fréquentation du salon du Bourget, autrefois saturé de visiteurs, on a l'impression très très attristante que l'Islam est en nette régression.
    C’est pas faux

  9. #9
    Membre habitué
    Inscrit
    July 2011
    Messages
    322
    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

    Je me demande si cette régression ne concernerait pas aussi les autres religions, j'ai l'impression que beaucoup sont "comptabilisés" comme juifs ou chrétiens alors qu'ils ne pratiquent aucun culte voire ne croient pas vraiment en Dieu.

    Pour ce qui est de l'islam, pensez-vous que la régression dans le monde virtuel concerne aussi le monde réel ?

    Sinon aujourd'hui il est difficile d'éduquer correctement ses enfants, les religions (pas seulement l'islam) sont en concurrences avec beaucoup de choses qui enseignent des valeurs opposées... Je pense à certains films, séries, chansons (musique)... On est envahi, c'est du non stop, difficile de rivaliser... Je suis toujours étonné de constater que certains jeunes connaissent par cœur les paroles d'un grand nombre de chansons (même en anglais), ils sont à la page, ils sont à fond dedans mais en même temps ils éprouvent de la difficulté et/ou ne trouvent pas le temps pour apprendre un verset du noble Qur'ân...

    J'ai l'impression que les religions sont de plus en plus considérées par certains comme dépassées...

    Wa Allâhu a'lam.

  10. #10
    Assalam alaykum

    Citation Envoyé par Ibn Nacer Voir le message

    Sinon aujourd'hui il est difficile d'éduquer correctement ses enfants, les religions (pas seulement l'islam) sont en concurrences avec beaucoup de choses qui enseignent des valeurs opposées... Je pense à certains films, séries, chansons (musique)... On est envahi, c'est du non stop, difficile de rivaliser... Je suis toujours étonné de constater que certains jeunes connaissent par cœur les paroles d'un grand nombre de chansons (même en anglais), ils sont à la page, ils sont à fond dedans mais en même temps ils éprouvent de la difficulté et/ou ne trouvent pas le temps pour apprendre un verset du noble Qur'ân...

    J'ai l'impression que les religions sont de plus en plus considérées par certains comme dépassées...

    Wa Allâhu a'lam.
    Avec l'éducation, nous sommes pris dans un tourbillon. On essaie de limiter les dégâts mais c’est usant d’être dans le contrôle de tout. Cela va du manger à comment tu dois bouger.

    De dire à son enfant : Tu ne peux pas faire cela, tu peux faire cela, tu t’eloignes de celui-ci, etc. On fait cela h24. On fait de la réparation en continu. Les petits suivent, ils n’ont pas trop le choix. C’est pour les plus grands que tout devient problématique. On veut les protéger et parfois, on ne sait pas comment s’y prendre .... Il n’y a rien qui aide, comme c’est le chacun pour soi qui règne. Parfois, tu vas être le spectateur passif de choses terribles.

  11. #11
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    Citation Envoyé par Ibn Nacer Voir le message

    Je me demande si cette régression ne concernerait pas aussi les autres religions, j'ai l'impression que beaucoup sont "comptabilisés" comme juifs ou chrétiens alors qu'ils ne pratiquent aucun culte voire ne croient pas vraiment en Dieu.

    Pour ce qui est de l'islam, pensez-vous que la régression dans le monde virtuel concerne aussi le monde réel ?

    Sinon aujourd'hui il est difficile d'éduquer correctement ses enfants, les religions (pas seulement l'islam) sont en concurrences avec beaucoup de choses qui enseignent des valeurs opposées... Je pense à certains films, séries, chansons (musique)... On est envahi, c'est du non stop, difficile de rivaliser... Je suis toujours étonné de constater que certains jeunes connaissent par cœur les paroles d'un grand nombre de chansons (même en anglais), ils sont à la page, ils sont à fond dedans mais en même temps ils éprouvent de la difficulté et/ou ne trouvent pas le temps pour apprendre un verset du noble Qur'ân...

    J'ai l'impression que les religions sont de plus en plus considérées par certains comme dépassées...

    Wa Allâhu a'lam.
    Toutes les religions ou spiritualités sont en régression à l'exception des cultes paiëns, des cultes occultistes, de l’athéisme, de l'agnosticisme ; religions parfaitement en phase avec notre époque ensauvagée, où la culture de masse pioche allègrement dans les codes des sciences occultes, incitant les plus jeunes à se livrer à des séances de spiritisme puis à basculer, pour certains, dans la pratique de la sorcellerie et du satanisme. Ce n'est pas exagéré. Tapez "ouija" sur Youtube et vous verrez un grand nombre de vidéos de séances d'appels aux djinn-s enregistrées et diffusées par des jeunes, quelquefois même faites en direct.

    La tendance de l'Islam est à la régression permanente, peut-être depuis la perte de l'Andalousie. C'est-à-dire que la croissance des effectifs musulmans ne se fait plus, ou quasiment plus, que par notre croissance démographique, croissance elle-même toujours plus faible au prétexte de "faire moins d'enfants pour mieux les éduquer" (en réalité, pour augmenter le niveau de vie en n'ayant à partager le gâteau des revenus mensuels qu'en quatre ou cinq parts). Surmédiatisées, les conversions ne représentent guère plus que l'apport d'un fleuve quand il se jette dans la mer. À l'intérieur de cette tendance générale à la baisse, en Europe, on a d'abord assisté à une dégringolade catastrophique et brutale de la pratique de l'Islam chez cette première et deuxième génération de Maghrébins débarqués sur le Vieux Continent. C'était l'époque de ces hommes qui partaient travailler à l'usine en journée puis fonçaient, le soir, se retrouver dans les cafés-bars pour s'y adonner au tabac, aux jeux d'argent, aux parties interminables de cartes et de dominos, à la boisson. La plupart d'entre eux avaient même abandonné la prière. Les pires parmi eux avaient également renié leur famille restée au pays et conçu des enfants hors-mariage. Venues plus tard à la faveur du regroupement familial, leurs épouses ont connu elles aussi leur crise spirituelle européenne, qui les a fait passer, presque sans transition, du niqab traditionnel maghrébin à la combinaison "cheveux au vents-jupe-talons-chemise à manches courtes". Leurs enfants, ma génération, née dans les années 80, a suivi leur voie en étant aussi désislamisés qu'eux : pratique très rare de la çalat et fornication comme secret de polichinelle voire parfaitement assumée. Puis, la révolution numérique a pointé le bout de son nez. Quand l'accès à Internet à commencer à offrir des débits corrects, un nombre d'heures forfaitaires significatif pour un tarif décent, c'est à dire vers le tout début des années 2 000, une petite minorité de la jeunesse musulmane s'y est engouffrée en créant des blogues, des forums, des sites internet. Notre génération, jusque-là tombée dans les boites de nuit et les alcools exotiques, a alors commencé à parler d'Islam en dehors de ces mosquées que l'on ne fréquentait que pour la prière de l'Aïd... si l'Aïd ne tombait pas pendant un jour d'école. Sans le vouloir, les fournisseurs d'accès à Internet ont fait venir la mosquée dans nos chambres. On googlait beaucoup sur les djinn-s et les événements des temps derniers, qui furent les portes d'entrées vers une pratique consciencieuse de l'Islam. À titre personnel, c'est en voulant me débarrasser des terreurs nocturnes que j'ai été amené à googler les terreurs nocturnes, qui m'ont amené à googler les djinn-s, qui m'ont amené à googler l'Islam. J'ai alors découvert une religion 100 fois plus belle que ce que je pensais, 1 000 fois plus vaste que ce à quoi je voulais la restreindre (faire la prière quand je serai vieux + être gentil). Merci, les djinn-s. Le tout début des années 2 000 fût l'époque du repentir de beaucoup d'entre nous ; de ces jeunes hommes qui jetaient leurs albums de rap, et des jeunes femmes qui troquaient leur jean moulant contre des robes et des voiles. C'est d'ailleurs de cette époque que datent les principaux forums musulmans, tous aujourd'hui disparus ou ne vivant plus qu'à l'état de coquille vide. Le souci est que cette génération hyper-active a vieilli, est devenue trentenaire, s'est encroûtée dans la vie de couple, dans la paternité, a enfanté un garçon (forcément appelé Rayane), a enfanté une fille (forcément appelée Inès), a passé ses deux ans réglementaires dans les tribunaux pour divorcer et, fatalement, s'est faite rare dans les espaces communautaires musulmans. Cette génération qui islamisait le monde francophone depuis son ordinateur, créait des associations musulmanes, montait des projets de mosquée, n'islamise guère plus que ses propres enfants (quand ils en ont obtenu la garde après leur inévitable divorce). Le résultat logique, c'est que la génération suivante, née dans les années 90 et après, s'est trouvée sans tuteurs ; ce qui a permis à leur environnement, plus délétère que le nôtre, de les happer. C'est avant tout ce maudit Zuckerberg qui les a attiré à lui, d'une façon et par des moyens déjà évoqués dans ce forum. Les "vingtenaires", qui devaient naturellement nous remplacer, constituer la relève, ne s’intéressent plus à l'Islam, sauf quand la question musulmane est évoquée comme solution contre des Illuminatis que ces jeunes voient absolument partout. La conséquence est que les indicateurs visibles de pratique musulmane sont au rouge : baisse de la fréquentation des mosquées à l'occasion de la venue de prédicateurs, baisse de la fréquentation du salon du Bourget, baisse de la fréquentation des sites internet toujours existant (comparez l'activité de ce forum entre les périodes 2010-2012 et 2016-2018), disparition d'énormément de ressources musulmanes sur la Toile. Seuls les services de Renseignements, dont le travail est de cartographier la population individu par individu, sauraient nous donner les chiffres exacts, à l'unité près, de la pratique musulmane en France. Nous, on se contentera d'impressions basées sur des indices visibles. Et c'est triste.

    L'embellie est passée, le souffle retombé, la parenthèse enchantée refermée, et l'Islam poursuit son déclin après un heureux mais bref soubresaut.
    Dernière édition par Pseudonym; 11/05/2018 à 23h28
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  12. #12
    Membre habitué
    Inscrit
    July 2011
    Messages
    322
    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

    Bâraka Allâhu fîkum.

    Tout ça est bien triste, cela me fait penser aux signes de la fin du monde...

  13. #13
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    Citation Envoyé par Ibn Nacer Voir le message

    Bâraka Allâhu fîkum.

    Tout ça est bien triste, cela me fait penser aux signes de la fin du monde...
    Clairement, oui. Les signes mineurs de la fin des Temps sont presque tous en place.

    La parenthèse dorée des années 2 000 a un autre grand mérite : celui de montrer qu'une petite minorité, si elle agit dans le bon sens, est capable de résultats spectaculaires, de revivifier des cœurs qu'on croyait morts. C'est la génération des trentenaires qui a islamisé ses camarades et ré-islamisé ses propres parents. Ainsi, sous notre impulsion active ou passive (par l'exemple), nos parents se sont remis à fréquenter les mosquées, nos mères à s'habiller plus décemment. Le changement a été durable pour la génération de nos parents.

    Par contre, le relais a été mal passé avec la génération suivante. À ce niveau, je confirme les paroles d'Umm Sawsane quand je vois les enfants de mon entourage. Il nous faut lutter contre ce téléphone portable, avec un abonnement à internet, qui se trouve en permanence dans la poche, placé là par les parents eux-mêmes au prétexte de pouvoir joindre leur progéniture à tout moment. Mais comment faisait-on pour ne pas perdre nos enfants avant qu'existent les téléphones portables ? Alors que nous n'avions que la télévision, visible uniquement à la maison, ne proposant que six chaines, eux ont les réseaux sociaux disponibles 24h sur 24. Le résultat est connu de tous : exposition encore plus précoce aux films pour adultes, baisse de l'âge du premier rapport, abrutissement par les Youtubeurs comiques, appauvrissement du langage, réduction des capacités manuelles, dépendance aux écrans, retards prouvés dans le développement intellectuel, sans parler des troubles physiques causés par les ondes téléphoniques. L'autre jour, alors que j'avais le dos tourné pendant quelques minutes, les petits sont venus sur mon PC, puis sont partis en laissant une fenêtre de navigation ouverte ; savez-vous ce que contenait cette fenêtre ? Une vidéo titrée : "Je drague une meuf sur Fortnite". Nos enfants ont deux visages : l'un quand ils sont entre eux ou seuls face à un écran ; l'autre quand ils sont avec nous les adultes. Ceux qui glissent un téléphone dans la poche de leurs petits sont aussi ceux qui envoient leurs enfants aux cours du soir à la mosquée. Autrement dit, ils mettent eux-mêmes l'antidote et eux-mêmes le poison. J'ai l'impression que les parents les y envoient pour faire comme tout le monde, par mimétisme social, tout en s'estimant ensuite déchargés de leurs responsabilités d'éducateurs. Or l'antidote que devait constituer ces cours à la mosquée ne semble pas avoir d’effet. Ces enseignements, suivis moyennant finance, n'amènent pas à de la piété selon le constat que je fais à partir du petit échantillon à ma disposition. J'ai l'impression que ces écoles ne leur enseignent qu'un savoir théorique du type "bourrage de crâne" dans une ambiance scolaire. Il faut plutôt faire soi-même l'école arabe et les cours de religion, de façon interactive et spontanée. C'est facile, gratuit, faisable à toute heure et crée du lien avec nos petits. Cela passe par les emmener voir les oiseaux, les faire s’émerveiller sur la création, faire la prière autant que possible avec eux, rendre l'Islam moins scolaire, plus vivant, plus "science pratique", moins rébarbatif, présent à toute heure du jour. On peut s'imaginer ce dialogue.
    - "Fiston, interro-surprise : où est Allah ?
    - Dans le ciel, papa
    - Bien joué !"
    Là, le papounet n'aurait qu'à féliciter son enfant et à passer à complètement autre chose. Il s'agirait de rendre l'enseignement plaisant et d'inculquer l'idée que celui-ci peut se faire en toute occasion, de façon très informelle et brève, pas simplement pendant deux heures le mercredi.

    Vous êtes d'accord pour dire qu'on est arrivé très loin du sujet initial qui était "les archives partielles d'Islamie" :-) Pas grave, j'aime ces échanges écrits et et anonymes. Je les savoure encore un peu.
    Dernière édition par Pseudonym; 12/05/2018 à 23h07
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  14. #14
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    En faisant des expéditions archéologiques sur "Islamie.fr", j'ai noté les liens vers des sujets instructifs. Certains ont déjà été mis en ligne ici. D'autres, déjà choisis, sont prévus pour alimenter "ummah.fr" et seront publiés, si nécessaire, avec un autre titre plus percutant ou plus évocateur que le titre initial, incha'Allah. Le message du jour va surtout servir à remonter ce sujet pour faire connaître "Islamie.fr" aux (éventuels) nouveaux lecteurs de ce forum ainsi qu'aux anciens qui repasseraient par là.
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  15. #15
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    Citation d'une discussion publiée ailleurs. C'était l'époque d'un Mahmoud Ahmadinejad qui jouait les héros de l'Islam, du bombardement du sud-Liban par Israël, du bombardement de Gaza par les Israéliens, de la mort héroïque de Saddam Housseyn pendu par une milice chiite le jour de l'Aïd, de l'affaire des caricatures, d'Harun Yahya et son Atlas de la Création envoyé aux écoles françaises, de l'affaire de la mariée répudiée par son mari car découverte non-vierge, des dernières années du duo Bush-Blair... On a tout vécu en ligne. Chacun des membres réguliers, dont je faisais partie avec une moyenne d'un message par jour (par jour !!), se faisait un point de vue musulman sur une question, puis venait le confronter et l'affiner avec celui des autres membres jusqu'à dégager une position consensuelle.

    Cette sale histoire a valu une honte nationale à la malheureuse fille répudiée, comme à toute la communauté musulmane qui s'est retrouvée, une fois de plus, raillée par les journalistes. Je comprend le sentiment d'avoir été dupé du mari ; mais je ne pense pas que c'était une raison suffisante pour en divorcer ; d'autant moins qu'il a ainsi sali son ex-future épouse aux yeux de tous, à commencer par ses propres parents, et aurai dû prévoir que la presse en ferai ses choux gras, heureuse de trouver là une nouvelle occasion de montrer du doigt l'Islam et les musulmans. Pour illustrer la véracité du passage repris concernant notre réactivité collective face à toute question d'actualité qui touchait l'Islam, voici comment nous avions commenté cette affaire sur plus de 9 pages. Quand une page de réponse n'a pas été sauvegardée, passez à la suivante, car "web.archive.org" a laissé des trous.
    http://web.archive.org/web/200812310...te-t41618.html
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé