Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Résultats de 31 à 41 sur 41

Sujet : Le meilleur du pire de l'humour chiite involontaire

  1. #31
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    Non contents d'avoir taxé le moineau d'ennemi de la Gens de la Maison pour son refus de l'imamat d'Ali, un prêtre rafidhite est allé encore plus loin en décrétant qu'il fallait tuer ces oiseaux partout où ils se trouvaient. Non seulement les tuer mais aussi les... manger ! Puisqu'en terres rafidhites le moineau est recherché mort ou vif, on incite tous ces volatiles à faire hijra chez nous pour fuir les persécutions.
    La fatwa délirante est extraite de sa page internet pour être mise en ligne ici ; ce qui permettra d'en garder une copie dans le cas où son site d'origine devait disparaître:


    Fichier joint 120

    L'excellent site anti-chiite où se trouve l'article complet consacré à la Solution Finale du problème des moineaux :
    http://www.al-taqiya.org/theorie-de-levolution-les-imamites-font-une-decouverte-decisive/
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  2. #32
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    On reste dans le domaine des animaux, plus précisément des poissons, avec un prêtre imamite, fils de celui qui déclarait interdite la viande de lapin, en train d'expliquer à ses ouailles qu'un poisson n'est licite à la consommation que s'il a des écailles, exception faite du maquereau interdit par Ali (raa) lui-même à cause du sale caractère qu'a cette espèce ! Vous n'imaginez pas à quel point c'est teigneux, un maquereau ! L'équipe d'"Anti-majos" termine la vidéo en montrant l'origine juive de cette distinction alimentaire entre poissons avec et sans écaille. D'ailleurs, c'est aussi dans le judaïsme que la chair de lapin est interdite. Remarquez encore une fois à quelle point les prêtres duodécimains ont des sales tronches, comme si leur impiété s'imprimait sur les traits du visage.



    Pour prolonger le sujet : https://fr.answers.yahoo.com/questio...F&guccounter=1
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  3. #33
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    La vidéo qui suit est d'une puissance comique phénoménale. On croirait à une caméra cachée. Clairement, elle se situe dans le haut du panier de l'humour chiite involontaire. On retrouve encore le taghout koweytien qui nous expliquait, avec son rejeton, les raisons des interdits alimentaires imamites. Dans cette nouvelle production, il nous raconte quelles sont les différents types de pierres précieuses qui ont accepté l'imamat d'Ali quand celui-ci leur a été soumis. Oui, vous avez bien lu : les pierres précieuses. Il enchaîne ensuite sur les créatures soumises à Ali en commençant par l'aubergine ; puis le soleil, dont on apprend qu'il est chiite (est-ce qu'il s'auto-flagelle lui aussi ?) ; puis la lune, dont on apprend qu'elle a été hésitante dans l'acceptation de l'imamat et punie en conséquence par la disparition sa propre lumière, ne pouvant plus désormais que refléter la lumière du soleil. Pour digérer toutes ces informations qui vont révolutionner l'astronomie, la géologie, la botanique, la zoologie, les scientifiques auront bien besoin de deux ans. L'imamisme est un sketch qui dure depuis 1400 ans.

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  4. #34
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    L'équipe d'Anti-Majos nous a livré une compilation hilarante de prêtres rafidhites qui divisent la création entre partisans et ennemis des Gens de la Maison. Et là, tenez-vous bien, on apprend qu'un clou - oui, un clou comme ceux que l'on plante dans une planche ou un mur - a refusé de se laisser planter par Ali pour retarder ce dernier et ainsi l'empêcher de se rendre à la mosquée où il était attendu par des kharidjites qui voulaient le tuer. Le gentil clou, connaisseur de l'avenir, voulait éviter un meurtre. Malheureusement, Ali ne l'a pas écouté. J'ai toujours pensé qu'il fallait être attentif aux messages formulés par les clous. De la même façon qu'il existe des clous gentils et chiites, il existe des clous méchants (et sunnites). Parmi ces méchants clous, ennemis des Gens de la Maison, se trouve l'infâme clou qui a coupé la poitrine de Fatima (raa), épouse de Ali (raa). Puis, le
    taghout saoudien, qui nous avait précédemment fait découvrir la déchéance du moineau, poursuit l'exposé. Il nous informe que les pierres des housseyniyèt (cérémonie de commémorations de la mort de Housseyn) ainsi que les mosquées sont chiites. À l'opposé, les lieux de débauche tels que les débits de boissons n'aiment pas la famille prophétique. C'est une évidence qu'on valide. L'éléphant qui a refusé de participer à la destruction de la Kaaba par Abraha, ainsi que les oiseaux envoyés par Allah contre l'armée d'Abraha sont évidemment chiites. Par contre, le lézard, "qu'il soit maudit", n'aime pas les Gens de la Maison. Il en est de même pour les chiens, les singes et les porcs. En revanche, la grenouille est chiite pour la bonne et simple raison que les Textes imamites interdisent le meurtre de cette bestiole. Le prêtre poursuit sa liste des partisans des Ahlou l-beyt en y incluant tous les fruits et les légumes qui ont bon goût. Bien entendu, ceux qui ont mauvais goût sont méchants. Plus tordu encore, le prédicateur introduit une différence entre les fruits naturellement amers, qui sont chiites, et ceux qui sont originellement doux mais virent amers, qui sont d'effroyables ennemis de la famille du Messager (saws). Encore plus débile, il justifie l'anathème jeté contre la pastèque par un récit mensonger où Ali goûte un de ces fruits, en constate le mauvais goût et lance contre la malheureuse pastèque "Je pense que c'est l'un de ceux qui refusent mon imamat" ! La vidéo se poursuit avec un autre taghout qui, après nous avoir rappelé la légende de la proposition divine faite à toute la création de se soumettre à Ali*, introduit une nuance heureuse dans la condamnation des pastèques : seules les pièces qui ont mauvais goût ne sont pas chiites. On pousse un "ouf" de soulagement pour ce fruit. La question qui se pose donc est : dans son jardin, comment éviter de faire pousser des horribles pastèques opposées à Ali et ne cultiver que de bonnes pastèques chiites ? On veux savoir pour ne pas se tromper.

    À partir des principes inventés par les imamites pour classifier les végétaux, on peut prolonger leur liste comme suit : épinards très méchants, melon vert plutôt gentil, banane franchement gentille, pamplemousse hyper-méchant, artichaut neutre (aliment ni bon ni mauvais, donc qui ne s'est pas prononcé au sujet de l'imamat d'Ali). À trop taxer d’hérésie les fruits et légumes, on s'imagine que les épiceries chiites ne vendent que des végétaux de luxe
    contrôlés par l'épicier lui-même qui, à chaque nouvelle livraison, croque dans toutes les pièces pour ne garder que les partisanes d'Ali.





    Dernière édition par Pseudonym; 06/06/2018 à 23h18
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  5. #35
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    Voici une courte séquence à mourir de rire. Des imamites, parmi lesquels un prêtre de haut rang reconnaissable à sa tenue d'apparat, tapent une danse collective avec un indiscutable sens du rythme et de la chorégraphie. Petit bond avec les mains levées, pas chassé avec le buste penché, frappe sur le torse avec les deux mains croisées, relevé de talon. Total respect. En chant et danse, les rafidhites mettent tout le monde à l'amende. Ici, le plus stupéfiant, c'est qu'on reconnait, par les décorations des murs, qu'ils sont dans un temple, donc en plein acte de culte ! Coupez le son, parce qu'une musique de Michael Jackson a été ajoutée.

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  6. #36
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    Nouveau numéro de paganisme chiite hilarant et humiliant. Ici, pour exprimer leur dévotion polythéiste et masochiste envers Housseyn (raa), nos héros du jour, tout de noir vêtus, rampent comme des escargots à l'approche du mausolée de leur deuxième dieu, poussant le fanatisme jusqu'à se frotter successivement chaque joue contre le sol. Sous les encouragements et les gémissements du public massé sur le bas-côté, chauffés par la complainte du prêtre-chanteur, leur numéro de nage collective au sol, à même la dalle, est parfaitement exécuté. La scène est rendue encore plus drôle par l'absence totale d'excès de vitesse, l'irrégularité des files indiennes, le non-respect des distances de sécurité (le gamin qui fout ses pieds sur la tête de la limace qui le suit entre 0,15 et 0,18 minutes). Dans cette vidéo, pas de tricheurs : tous ont été zélés et fantastiques. Toutefois, en redoublant de dévotion, un type est sorti du lot : à 0,22 minutes, celui qui, après avoir redressé son buste et s'être posé sur les genoux, s'envoie une série de gifles à deux mains, en pleine poire. Le chiisme, ça fait mal partout : au visage, aux joues, à la tête, mais surtout au cerveau, qui est de loin leur organe le plus endommagé.

    Dernière édition par Pseudonym; 05/08/2018 à 21h18
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  7. #37
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    Rectification : le rafidhite qui se gifle le visage doit, en fait, partager son titre de plus grand dévot avec celui qui rampe sans s’aider de ses bras. Il apparait tout en bas de l'écran à partir de 1,01 minute. Il plaque ses bras sous son corps et avance en poussant avec ses seuls pieds ! Pour ne pas trop écraser ses bras, il s'autorise seulement à soulever son torse par des ondulations. J'aimerai trop arriver parmi eux, habillé tout en noir pour faire semblant d'être l'un des leurs, et je te les fouetterai pendant qu'ils rampent pour les humilier encore plus. S'ils protestent, je leur dirai que je ne les fouette que pour qu'ils souffrent plus, ressentent mieux la douleur et, accessoirement, pour les faire ramper plus vite. Bah oui, les types qui mettent une heure pour faire 20 mètres, ils ne laissent pas les autres s'installer sur la piste et profiter. La piste est à tout le monde ! Ajout : le rafidhisme, ça fait mal au pieds et aux épaules.
    Dernière édition par Pseudonym; 09/08/2018 à 08h54
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  8. #38
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    Encore un imam rafidhite qui, sur sa chaire, raconte le meurtre de Housseyn. On remarque que c'est toujours le même récit apparemment appris par cœur, les mêmes intonations de voix, la même montée en puissance, les mêmes gesticulations et les mêmes baffes qu'ils s'envoient sur la tronche. Zéro spontanéité, zéro improvisation, mauvais jeu d'acteur chez leurs prêtres. Là où notre homme innove par rapport aux autre conteurs, c'est qu'il se casse un verre sur la tête ! Vu comment il se dirige directement vers le verre pour se frapper avec, je mets ma main à couper qu'il avait prévu son coup et déposé volontairement le verre à portée de sa main.

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  9. #39
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    Voici la vidéo la plus tordante, la plus drôle produite par les chiites. Elle est plus hilarante que n'importe laquelle parmi celles diffusées ici. L'objet de notre crise de rire est filmé de dos, torse nu en train de se flageller, quand soudain... La suite est entré directement à la première place dans l'histoire du rire chiite involontaire. L’importance de bien serrer son pantalon quand on se fouette est illustrée ici (attention, 3awra découverte) : https://www.youtube.com/watch?v=IiI1E8Xsf04
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  10. #40
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    Dans ce contre-islam et parodie d'Islam qu'est la religion chiite duodécimaine, l'imam prie à l'intérieur d'une fosse aménagée spécialement pour lui. Ça nous donne de drôles de photos où le prêtre prie plus bas que les fidèles d'environ 50 cm. C'est moins profond qu'une fosse de mécanicien ; mais ça donne quand même l'impression que l'imam s'apprête à "changer le joint de culasse de la mosquée" pour reprendre un bon mot d'un forumeur musulman.

    137_09_Vendredi_Priere_Tehran_x.jpg

    0158_07.1_Ven_25.Fev_6.Esfand_priere_3_archive_janvier.jpg

    Pour ceux qui n'ont pas encore de compte dans ce forum et ne peuvent donc pas voir les photos jointes, en voici d'autres en lien
    https://majous.files.wordpress.com/2014/11/252607_482289971799942_1478073899_n.jpg
    http://www.chiite.fr/image/bras.jpg

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  11. #41
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    487
    es-selèmou 3aleykoum

    Retournons avec les chiites dans ce monde animal auquel ils appartiennent eux aussi. Ici, après le chien, lapin, le maquereau, le lézard, c'est le chien qui est remis à l'honneur. Dans cette vidéo, un groupe de dévôts-chanteurs rafidhites s'est formé près d'un lieu où les chiites vouent un culte à Roqaya, qui semble être l'un des membres de la famille du Prophète (psl). En plus de pousser leurs chants mélancoliques habituels, un type encore plus cinglé que les autres montre sa servitude envers Roqaya en se passant une chaine métallique autour du cou, en se frappant le torse... et en aboyant comme un clébard tout en tirant sur sa chaine ! La vidéo est titré en arabe "kelb Roqaya beyn el harameyn majnoun" ; ce qui signifie "chien de Roqaya entre les deux mosquées sacrées, possédé/fou". Est-ce que quelqu'un pourrait prendre son clavier et nous apprendre en quelques lignes qui était Roqaya et pourquoi les chiites l'ont adopté comme déesse ? Barak Allahou fikoum.

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé