Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Résultats de 1 à 30 sur 39

Sujet : Le meilleur du pire de l'humour chiite involontaire

  1. #1
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482

    Le meilleur du pire de l'humour chiite involontaire

    es-selèmou 3aleykoum

    Beaucoup de forums musulmans ont des sujets où sont compilés en vidéos ce que le chiisme duodécimain fait de plus grotesque, de plus marrant. Par ce fil, tout en s'instruisant, on fait de même et on offre une occasion de rigoler, chose rare dans nos forums. Apparue dès le premier siècle de l'ère musulmane, la religion chiite, d'abord querelle politique autour de la légitimité des trois premiers califes, devint, par l'empilement progressif d'hérésies, une religion distincte de l'Islam, puis un anti-Islam opposant à chacun ou presque de nos dogmes un anti-dogme qui lui est diamétralement opposé. Si le crédo et les rites chiites sont détestables par leur paganisme, ils sont aussi très drôles quand ils sont regardés avec recul. Entre cérémonies frappadingues, prêtres en folie, croyances loufoques, iconographie pathétique, la religion chiite nous offre une bonne tranche de rigolade.

    Première vidéo stupéfiante. Pendant que des (in)fidèles marchent à quatre pattes devant la tombe de Houssayn (raa), l'un d'entre eux se met carrément met à aboyer comme un chien !

    :

  2. #2
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    Alors, celle-là, c'est un monument ; un incontournable dont le visionnage est à mettre dans votre liste des choses à faire avant de mourir. C'est une séance d'hystérie collective typique du chiisme, lors de laquelle l'imam déclame un récit, souvent le récit mythifié de la mort de Houssayn, en se laissant emporter par une sorte de transe manifestement surjouée, puis pète les plombs avant que le public ne le rejoigne dans son délire.


  3. #3
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Seconde guerre mondiale, bataille entre les Russes et les Allemands sur le front de l'Est, Allemands en mauvaise posture... quand soudain Hitler a une idée géniale qui lui fait remporter la bataille. Que vient faire le chiisme dans la seconde guerre mondiale ? Quelle fût la géniale idée d'Hitler, dont on apprend que lui et les autres nazis étaient chiites ? Réponse en image. Si les chiites duodécimains sont musulmans, moi, chui la reine d'Angleterre.


  4. #4
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Toute la création a attesté de l'imamat d'Ali (raa), sauf un grand oiseau, qui en fût en puni comme il le méritait. Découvrez cette énième fable rafidhite qui sert à légitimer le culte d'Ali ; culte qui chez eux se fait au détriment de celui d'Allah et en ravalant Mohammed (paix et salut à lui) au simple rang de faire-valoir d'Ali.




    Les Nazis étaient chiites ; ils ont donc pu remporter une bataille contre l'armée sunnite russe. Le grand oiseau était sunnite ; il a été transformé en moineau... OK, ça marche.

  5. #5
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Ici, une séquence-vidéo qui a fait le tour du monde islamique tellement elle est drôle et représentative du chiisme. Situons le contexte. Les chiites ont une religion consistant grosso-modo à vanter Ali (dans un mélange de science-fiction, de contes fantastiques, de polythéisme à ne plus savoir qu'en faire) et pleurer la mort, effectivement tragique, de Housseyn sous l'impulsion d'un prêtre* qui la raconte, la chante, en rythme la narration par des coups sur sa poitrine, se laisse emporter par une transe. Les fidèles sont tenus d'accompagner le prêtre-chanteur dans son hystérie... quitte à faire semblant.




    * Appelez un meneur de la communauté chiite "prêtre", "moine", "bonze", "chamane", "barde", ou même "framboise" si ça vous chante mais pas "imam".

  6. #6
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    En fouillant Youtube avec les recherches "chiite en folie", puis en anglais avec "funny shia" et "crazy shia", je vous ai déniché un compilation édifiante. Même sans comprendre les langues de cette vidéo, les images parlent d'elles-mêmes, et la crise de rire est garantie. Explications au sujet de la séquence numéro 7. Dans cette religion, qui n'est qu'histoires à dormir debout, chants, processions, lamentations, le jour de 3achoura, les chiites se livrent à un carnaval pathétique pendant lequel ils rejouent la mort de Housseyn en se déguisant en Arabes du premier siècle de l'ère musulmane. Ici, l'homme déguisé en lion joue le lion qui a pleuré la mort de Housseyn. La séquence numéro 10 ne fait pas rire du tout. Elle est même à déconseiller aux âmes sensibles. Pas drôle non plus, la onzième est un déversement de sanglots de la part d'une chiite au cerveau définitivement endommagé par l'imamisme.

    Dernière édition par Pseudonym; 06/03/2018 à 20h15

  7. #7
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Les frères d'anti-majos ont mis en ligne pas moins de 179 vidéos démontrant par l'image le polythéisme et la mécréance des chiites duodécimains. Ici, on relaie leur meilleur vidéo humoristique anti-chiite. Sous la forme d'un concours du meilleur acteur comique imamite, il s'agit d'une compilation de chiites complètement givrés. On y retrouve les fondamentaux de l'hystérie duodécimaine : prêtre qui chante sur la chaire pour émouvoir les fidèles, état second pendant la narration de la mort de Housseyn, mensonges et mise en scène grotesque, gesticulations tragi-comiques. Compilation "chiites en folie" volume 2, c'est ici :



    La chaine AntiMajosProduction fait tellement bien son travail que les chiites s'en plaignent. En soutien, on reprendra à l'encontre de ces chiites un bon mot de leur ayatollah Khomeyni : "si nos ennemis sont satisfaits de nous, c'est que ne nous faisons pas du bon travail."
    - La chaine AntiMajosProduction : https://www.youtube.com/user/AntiMajosProduction
    - La liste de lecture des vidéos témoignant du polythéisme de la doctrine imamite : https://www.youtube.com/playlist?lis...qlAbtF5FtT6jX_
    Dernière édition par Pseudonym; 13/03/2018 à 22h05

  8. #8
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    D'accord, les compil' de rafidhites en transe reprennent parfois les mêmes séquences. Il en est de même pour celle-ci. Dans cette nouvelle fournée, ma préférée, même si elle est sadique, c'est celle où l'on retrouve le prêtre riant iranien dans une nouvelle prestation encore plus cinglée que sa précédente. Le numéro 3 joue très mal. On retrouve toujours cette façon de vouloir tirer des larmes sur des drames réels mais romancés (la mort de Housseyn) ou complétement inventés (la côte cassée de Fatima, la mort de son enfant en gestation), qui n'auraient dû rester que des querelles de personnes sans impact dogmatique.

    Compilation "chiites en folie" volume 3 :


  9. #9
    Assalam alaykum,

    Stupéfiant ! La hawla wa la quwata Ilah bi Allahi

  10. #10
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Le jour de Achoura, les imamites commémorent la mort de Housseyn, dieu principal du rafidhisme ex-aequo avec Ali, de diverses façons qui vont du carnaval clownesque jusqu'aux sanglantes incisions à coups d'épées qu'ils se portent sur leur propre corps, principalement au dos et au sommet du crâne. Ici,
    dans un registre burlesque presque bon enfant, on voit un carnaval chiite à Calcutta, en Inde, consistant à jongler avec des bâtons tout en dansant. Ce que j'adore dans cette vidéo, c'est la séquence du duel à coups de canes entre les deux blaireaux, celui en débardeur contre celui torse nu, où le plus costaud des deux remporte le duel en tapant avec plus de force contre le bâton de l'autre. Puis, une fois sa victoire acquise, notre vainqueur se remet à danser comme un rastafarien sous marijuana. Moralité de cette histoire : pour préserver l’intérêt sportif, les chiites devraient organiser des duels par catégorie de poids. Housseyn est certainement fier de ces deux guignols.



    Les célébrations chiites autour de Housseyn : http://www.chiite.fr/chiisme_hussein.html

    Dernière édition par Pseudonym; 17/03/2018 à 23h25

  11. #11
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Auto-flagellation collective et massive, absolument pas drôle, qui nous sert à illustrer la folie auto-destructrice qui s'empare des rafidhites pendant leur fête-deuil de Achoura, au prétexte de souffrir comme Housseyn a souffert. Ensuite, retour de l'humour, incha'Allah, sur le thème de l'auto-flagellation justement. Je vous ai dégoté des flagellants qui vont vous faire mourir de rire, particulièrement un gros tricheur et un estropié. Je ne vous en dit pas plus.


  12. #12
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Voici une séance d'auto-flagellation collective parmi les chiites du sous-continent indien, dont la peau relativement claire laisse penser qu'il s'agirait de Pakistanais. Entraînés par le rythme rapide de la musique - oui, c'est accompagné par un orchestre ! - nos héros du jour se frappent alternativement chaque omoplate avec un martinet métallique serré à deux mains. Dans ce grand cirque en plein air, mes préférés sont :
    - le taré au sarouel bleu, qui apparait à la 10e seconde, et se fouette à une cadence impressionnante ;
    - son copain de gauche, qui a dénudé son dos en faisant pendre son maillot noir par les avant-bras, donc pudique du ventre mais pas du dos ;
    - l'autre cinglé en sarouel bleu, aux coups hyper-vifs ;
    - à 22 secondes, l'enveloppé, blanc de peau, pas motivé du tout, tricheur, paraissant n'être venu qu'à contre-cœur, qui se fait des caresses au lieu de se frapper, alors qu'on avait bien dit qu'on devait s'exterminer, s'annihiler, s'atomiser, se pulvériser la carcasse pour Housseyn ;
    - l'ensemble des pleureurs qui, pendant la pause, mugissent comme des veaux pour simuler le chagrin, particulièrement le maitre de cérémonie (au premier plan en sarouel gris) à l'émotion totalement forcée.
    Du sang, des coups, des gémissements, de la bonne zique-mu : très bonne prestation de l'équipe dans l'ensemble. Il faudra juste parler en tête-à-tête avec le tricheur pour entendre ses explications.


  13. #13
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Tout en grâce et en élégance, un chiite nous enseigne l'art délicat de l'auto-flagellation à coups de martinet en métal. Vu la complexité de la chorégraphie et la dangerosité des armes utilisées, l'accident est vite arrivé. Mais que serait l'accident, en fait ? Ce serait de se blesser avec les deux martinets... mais se blesser est justement ce qui est recherché. J'ai compris : se blesser, oui, mais avec classe et talent. Le sang doit gicler, mais gicler avec élégance et distinction. De la boucherie artistique, quoi. Notez que les chiites savent marier les contraires : "boucherie artistique", "mariage temporaire", "dieu mortel", "rire de douleur", "se frapper par amour"...


  14. #14
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Comment un chiite pourrait-il échapper aux séances d'auto-flagellation ? Vous pensez sans doute que ne pas avoir de bras serait la seule solution, puisque pas de bras, pas de flagellation. Bah non, s'ils ne peuvent pas se défoncer le dos avec leurs mains, ils se le défoncent... avec leurs pieds !


  15. #15
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Pendant que les adultes font entendre leur mugissements, frappent leurs armes contre leur corps, chantent, un petit indo-pakistanais les imite sans la moindre conviction, l'air désabusé. Observez surtout les regards de petit enfant perdu qu'il lance à la caméra, comme s'il nous envoyait des appels au secours ou nous disait "mais qu'est-ce que je fous là à me frapper le dos parmi ces cinglés ?".
    Chez les chiites, les enfants et le bétail sont les créatures les plus sensés.


  16. #16
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Pendant Achoura, la mortification chiite se pratique avec des armes, par des coups d'épées portés à la tête, par des coups de martinets tranchants portés au dos ; mais aussi à mains nues, par des gifles en plein visage, par des coups sur la poitrine pour rythmer un chant mélancolique. Il y a même d'autres formes plus sanglantes ou folkloriques parmi lesquelles se trouve le piétinement par un cheval. On commence doucement avec cette vidéo courte mais intense, folle et drôle, mettant en scène un groupe d'imamites qui se chauffent en chantant avant de tous s'envoyer une série de doubles-claques rythmées, en plein visage et à pleine puissance, tout en criant quelque chose comme "Haydar" (surnom d'Ali qui signifie "lion" en arabe). Ici, tous ont été merveilleux ; mais un l'a été encore plus : le héros qui apparait à la gauche de l'écran ; celui qui, après que ses camarades aient fini leur série de mandales, s'envoie encore trois ou quatre doubles-torgnoles en pleine poire ! Son amour pour Housseyn et sa place future aux plus degrés du paradis ne font pas l'ombre d'un doute !


  17. #17
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    La vidéo d'abord, le commentaire ensuite.



    À partir de cette vidéo, on peut faire un tutoriel pour mandales de mortification chiite.
    La gifle unilatérale. Série de mandales portées sur une seule joue. Le nombre de répétitions par série est laissé à la convenance du pratiquant. Il est toutefois conseillé de se porter une bonne dizaine de claques avant de s'envoyer une série sur l'autre joue. Forme la moins violente, c'est celle que nous conseillons aux débutants pour un démarrage en « douceur ». Exemple : le brave homme à 25 secondes.

    La gifle unilatérale alternée avec tête et/ou buste penché. Penchez-vous pour allonger la course de la main, et donc la violence de l'impact, puis giflez-vous alternativement chaque joue avec la main qui lui fait face. Se pencher le buste rend la beigne plus forte que se pencher la tête, tandis que se pencher le buste ainsi que la tête démultiplie la force de collision. Exemple : le héros à 1 seconde.

    La double-gifle de forme « standard ». Dos droit et tête droite, s'envoyer une tarte de chaque côté en veillant bien à faire descendre les mains le long du corps pour augmenter la prise d'élan et donc la force du choc. Exemple : le dévot à 22 secondes.

    La gifle unilatérale « à la moulinette ». L’épaule toujours droite, le visage immobile, seul le coude doit pivoter pour faire décrire à l'avant-bras des cercles qui rencontrent votre joue à intervalle régulier. Plus précisément, pliez le coude, levez le bras à la hauteur de votre épaule pour obtenir un alignement épaule-main-joue, tournez la paume de votre main vers votre visage, envoyez-vous des gifles sans baisser le coude. Si les torgnoles ainsi envoyées sont nombreuses, la méthode est plus spectaculaire que douloureuse étant donné son inconfort articulaire et la faible course d'élan de la main, qui fait un tour complet autour de votre coude sur un rayon ne mesurant que la longueur de votre avant-bras. Exemple : le très pieux à 1.30 minute.

    La gifle unilatérale fouettée. Donnez de l'impulsion à votre main, puis, arrivé à proximité de votre joue, relâchez totalement l’avant-bras et la main pour que celle-ci puisse mourir contre votre joue en produisant un violent claquement. L'idée est, ici, de profiter de la complète décontraction musculaire de votre avant-bras pour s'en servir comme d'un fouet. Exemple : le zélé à 3.06 minutes.

    La gifle unilatérale avec saut vertical. Même principe que la gifle unilatérale, sauf qu'on y ajoute un saut vers le haut qui accroît la puissance de l'impact. En effet, le saut vertical augmente la course d'élan de la main, mobilise tous les muscles du corps, en plus de permettre au visage de monter plus haut. C'est la forme la plus brutale, la plus éreintante, à réserver aux expérimentés. Cette déclinaison est l'idéal à atteindre. Avant d'y parvenir, veillez toutefois à ne pas brûler les étapes et, bien entendu, à obtenir un certificat médical de votre médecin-traitant pour cet exercice particulièrement musclé. Parfait exemple : le saint homme à 32 secondes, tellement zélé que ses camarades doivent s'y prendre à deux pour l'empêcher de s'auto-détruire.

    On peut mélanger à loisir les variantes et les méthodes d'intensification : unilatérale ou bilatérale, avec ou sans saut, buste penché ou buste droit, à vitesse lente ou rapide, etc. Préférez toujours les séances collectives pour bénéficier de la dynamique de groupe, pour les complaintes chantées à plusieurs, pour vous imprégner de l'état d'esprit de vos camarades ou même calmer les ardeurs d'un frère trop violent.
    Dernière édition par Pseudonym; 07/04/2018 à 22h26

  18. #18
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Pendant cette soirée chiite en hommage à Housseyn, les fidèles, torses nus sous un éclairage faiblard, courent en cercles en criant "Housseyn" et en se tapant la tête. Comme dans une rave-party sous ecstasy, l'effet de groupe, l'obscurité, la répétition frénétique du nom "Housseyn" (contracté ensuite en "Seyn-Seyn-Seyn"), entraîne un état second qui les fait ressembler à des possédés. Évidemment, au premier visionnage, c'est le choc et le dégoût qui sont les sentiments dominants pour nous spectateurs. C'est seulement au bout du deuxième visionnage que la cérémonie devient drôle par la course désordonnée de certains, la bousculade lors du changement de sens de rotation, les pousseurs dans le dos, les pov' types paraissant perdus au centre du cercle, les cris de chimpanzés, le maître de cérémonie et sa voix horrible. Personnellement, si j'ai choisi l'Islam plutôt que le chiisme, c'est avant tout parce que je chante comme une casserole et danse comme un pantin désarticulé. J'aurais fait un mauvais chiite.


  19. #19
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Avant de d'orienter les rires vers le crédo chiite lui-même, notamment vers les supers-pouvoirs frappadingues et incohérents attribués aux divinités du panthéon chiite, on s'refait une p'tite vidéo de chiite qui s'envoie des coups. Pas le temps de sortir le Selecto ni les pop-corns : la vidéo est très courte, courte mais puissante. J'vous balance ça tout de suite.



    Ne soyons pas ingrats : remercions ceux sans lesquels ce fil n'aurait pas été possible. D'abord un grand merci aux chiites eux-mêmes qui publient, avec fierté, ce dont les musulmans se moquent avec plaisir et bonheur. Ils sont heureux de leurs "matam", "zanjeer zani" et autres "muharram matam" ! Ce n'est pas nous, musulmans, qui nous infiltrons dans leurs célébrations pour les filmer en cachette et divulguer leur pratiques et croyances ; ce sont eux-mêmes qui diffusent leurs drôleries ! Ensuite, un grand merci, absolument pas ironique celui-là, à Youtube dont le système de référencement des vidéos indique toutes les vidéos de contenu proche. La plateforme de partage les sert sur un plateau sans même avoir besoin de parler le persan, ni l'arabe ni l'hindoustani. Cerise sur le gâteau : il n'est même pas nécessaire de les regarder en entier pour en connaître le contenu : en faisant avancer sa souris sur la barre de défilement du vidéogramme, on peut voir les images à venir et savoir très vite si on tient une pépite d'humour chiite involontaire. Franchement, ce sujet, c'est que du bonheur.
    Dernière édition par Pseudonym; 20/04/2018 à 21h30

  20. #20
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Une p'tite vidéo de rafidhite qui dure 15 petites secondes avec une chute inattendue et hilarante. Ici, un adulte chiite enseigne à un trisomique 21 l'art des coups sur la poitrine pour rythmer une élégie, quand soudain... On disait plus haut que, chez les chiites, ce sont les enfants et le bétail qui sont les créatures les plus sensées ; ajoutons donc les trisomiques 21.


  21. #21
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Ne jamais faire l'erreur de passer une journée sans regarder une vidéo d'imamite qui s'envoie des beignes. Ja-mais ! Celle qui suit laisse sans voix. En compagnie d'une bande de rafidhites qui chantent et se frappent le torse, notre héros du jour, né sans bras, s'allonge sur une serviette posée au sol et se tape le ventre... avec son talon ! Remarquez comment il augmente la puissance de ses coups en rythme avec ses camarades. C'est remarquable de courage et de dévotion. Chapeau, l'artiste.


  22. #22
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    voir plus bas.
    Dernière édition par Pseudonym; 24/04/2018 à 22h49

  23. #23
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Toujours à l'occasion d'une commémoration rafidhite en hommage à Housseyn, un type, créateur d'une forme admirable et originale d'automutilation, pose la crosse de son fusil contre le sol, appuie son ventre contre le canon de son arme et se tire plusieurs balles à blanc directement dans le bide ! Les deux ingrédients de sa réussite ? 1) Il capable de se défoncer, au sens littéral, par amour pour Housseyn comme aucun sunnite ne le fera jamais ; 2) la grande quantité de graisse visiblement stockée dans son bide agit comme un coussin protecteur. Ce numéro sensationnel est donc réservé aux chiites ventripotents.


  24. #24
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    On délaisse un peu le registre hilarant de la mortification rafidhite pour traiter de leur non moins hilarante législation. Hilarante mais taghoutique. En effet, les prêtres rafidhites taghoutent, autorisant l'interdit et interdisant l'autorisé, mais taghoutent vraiment mal. En fait, même le mal, ils ne savent pas le faire bien.
    Ici, un druide rafidhite, avec une de ces sales tronches typique de leurs taghouts, déclare le lapin illicite à la consommation sur la base des paroles injustement attribuées aux 12 Imams. Désolé pour la vidéo dont la forme est un peu puérile.

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  25. #25
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Le même prêtre-taghout revient nous expliquer la raison hallucinante de l'interdiction de manger de la viande de lapin. Est-ce que vous êtes prêts et bien accrochés ? La raison est que nos amis rongeurs sont des... insectes ! C'est vrai que si on rapetisse 300 fois un lapin, qu'on lui enlève sa fourrure, qu'on lui ajoute des pattes au milieu du ventre, qu'on lui remplace ses oreilles par des antennes, bah ça ressemble furieusement à un cafard. Bien vu, rafidhite.

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  26. #26
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Quelle est la conséquence de l'anathème chiite jeté sur les lapins ? L'armée irakienne, devenue largement chiite depuis l'invasion américano-anglo-iranienne, se galvanise en égorgeant et déchiquetant avec les dents des lapins vivants ! Ces lapins, insectes à fourrure selon la zoologie imamite, sont croqués à pleines dents comme s'il s'agissait de pommes ! Attention, entre les bouches dégoulinantes de sang, les animaux qui se débattent, la rage dans le regard des militaires, la vidéo est très dure à regarder de bout en bout. Qu'ils soient maudits pour leur cruauté, leur imbécilité et le taghoutisme de leurs prêtres.

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  27. #27
    Membre récent
    Inscrit
    April 2018
    Messages
    6
    Un post sur lequel je suis tomber sur fb; selon se que rapporte cet adepte du chiisme, c'est en se devoilant la tete sous le ciel (sur la terrasse evidement) qu' une mere doit invoquer pour son enfant atteint de maladie, 'ajib

    Images jointes Images jointes
    Dernière édition par distant; 30/04/2018 à 17h14

  28. #28
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Le rituel est globalement ridicule, on est d'accord. Mais, cette fois-ci, c'est Allah qui est invoqué ; ce qui est un gros coup de chance étant donné l'extrême rareté des invocations adressées à Allah dans le rafidhisme. Même dans les moments de détresse, quand des missiles s'abattent sur eux, ils crient "ya Housseyn". Comme on peut le voir sur les enregistrements de leurs prêches, les prêtres imamites ont développé des argumentaires pour déconseiller d'invoquer Allah directement. En lieu et place du Tout-Puissant, ce sont Abou lfadhl al-Abbas (demi-frêre de Housseyn, lui aussi mort a Kerbala) et Fatima (mère du précédent et fille de l'Envoyé) qui sont les deux divinités les plus invoquées. Qu'est-ce qui pourrait donc expliquer cet inattendu culte d'Allah ? Tout comme le judaïsme ou la franc-maçonnerie, la religion chiite est une religion à deux niveaux de mensonge et de dissimulation. Le premier niveau réside dans le mensonge et la dissimulation vis-à-vis des non-chiites ; le deuxième niveau, dans le mensonge et la dissimulation des autorités chiites vis-à-vis des chiites eux-mêmes. Dans un contexte d'internet français, où les chiites sont très minoritaires, on peut penser que les rafidhites ne publient que des invocations adressées au Très-Haut pour ne pas rebuter des sunnites qu'ils espèrent convertir. Ce serait donc une dissimulation de "niveau 1" faite par des fidèles imamites. Si ces invocations sont authentiquement contenues dans leur livres, on peut penser qu'il s'agit alors d'une mise en avant de prières monothéistes pour plaire, du moins ne pas déplaire, aux musulmans. Le souci avec les chiites, c'est qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de rajouter des détails hilarants ; en l’occurrence, monter sur la terrasse et se dénuder les cheveux ! Les rafidhites ratent tout ce qu'ils entreprennent.
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  29. #29
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Vidéo d'un gamin chiite qui a absolument tout compris à sa religion excrémentale, religion de l’émotion frelatée, des larmes surjouées et de la mortification. Tenu, comme les autres, de montrer sa tristesse à l'évocation de Housseyn, le garçon dépose sa propre salive sous ses yeux pour simuler les larmes, se cache les yeux pour faire semblant d'être triste et se tape la cuisse.

    Dernière édition par Pseudonym; 04/05/2018 à 21h07
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

  30. #30
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    482
    es-selèmou 3aleykoum

    Dans une vidéo précédente, on avait vu que les trisomiques 21 envoyaient des tartes aux rafidhites qui leur enseignaient les coups sur la poitrine ; qui veut donc rejoindre les chiites dans cette pratique ? Un passant anglais nous montre que c'est seulement à partir de 2 grammes d'alcool par litre de sang qu'on peut se joindre à une parade imamite. Bourré, il leur dit "Que Dieu vous bénisse" et "Je vous aime, les gars" !

    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé