Rsultats de 1 9 sur 9

Sujet : Rflexions sur le mariage dans la communaut musulmane franaise

  1. #1
    Membre habitu Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    437

    Rflexions sur le mariage dans la communaut musulmane franaise

    es-selmou 3aleykoum

    En pleine recherche d'une chre et tendre pouse, mes dmarches m'ont permis de comprendre certaines choses ou de confirmer certains prsupposs, malheureusement pas toujours l'avantage de notre communaut :
    - beaucoup de surs sont plus attaches leur emploi qu' un futur mariage au point de mettre leur cher et tendre patron dans les pattes du prtendant sous la forme "je veux avoir le choix de travailler ou non" ;
    - notre entourage ne fait rien ou pas grand-chose pour nous trouver quelqu'un de peur d'tre ensuite tenu pour responsable de nous avoir orient vers un mauvais conjoint ;
    - si j'avais voulu me marier avec une sans-papier, elles sont tellement nombreuses (on m'en a propos franchement deux et tent de me brancher discrtement avec une troisime) que je serai dj en couple cette heure-ci et non seul 23 heures passes, sans mme un chat pour me tenir compagnie, pianoter sur mon clavier la veille d'une fte ;
    - la gnration de nos parents ne connat pour le mariage que le plan B comme Bled, alors qu'il y a un foss culturel, pas toujours notre avantage, entre les Bldiens et nous ;
    - 30 ans passes, les musulmanes de France (de France mais pas d'Algrie) ne sont pour certaines d'entre elles pas encore prtes mentalement endosser le costume d'pouse et de mre ;
    - les musulmanes ont des exigences quelquefois excessives (cas personnellement rencontrs : IMC infrieure 28, 1.80m minimum, cheveux clairs, etc) ;
    - des tmoignages que j'ai lu, les mouqabalas sont des mouqablablas : trop de discussions inutiles ;
    - les hommes sont plus raisonnables en termes de critres que les femmes ; nous, ds qu'on constate un minimum de charme, un caractre apparemment supportable, un minimum de pit, on dit "en voiture, Simone", parce qu'on cherche la compatibilit et non l'osmose ; inutile donc de leur demander leur couleur prfre, si elle est plutt th ou plutt caf, bac + 5 ou bac - 5, puisqu'on les jugera sur le terrain en tant qu'pouse puis que mre ;
    - puisque les hommes sont plus raisonnables pour se choisir un conjoint, ils sont aussi plus raisonnables lorsqu'il s'agit d'en divorcer, contrairement l'ide reue, qu'elles propagent, selon laquelle on joue tellement avec le divorce qu'elles doivent s'en protger par un mariage civil ;

  2. #2
    Membre rcent
    Inscrit
    April 2014
    Messages
    18
    Waaleikum salam wa rahmatullahi wa barakatuhu

    Barakallahufik

    Qu'Allahvous comble par un mariage d'ici peu, qu'Il vous donne une pousepieuse satisfaisante et fasse de vous un poux pieux etsatisfaisant, aameen.
    ame fend toujours le coeur quand je vois un frre ou une soeursouffrir de la solitude en attendant le mariage.

    Jedveloppe certains de vos points :

    -Oui beaucoup de musulmanes mettent leur carrire au-dessus de toutet je dirai mme, qu'elles ont l'air de faire plus confiance l'argent qu' Allah. Ces temps-ci malheureusement je vois beaucoupde personnes (de femmes) mettre en garde les femmes de se marieravant mme d'avoir un travail car apparemment il leur faut une issuede secours au cas o il y'a aurait un divorce, car ellesrisqueraient de se retrouver sans argent et donc, doivent pour celatravailler. Ce que je ne comprends pas c'est, plutot que detravailler si dur afin de palier aux ventuels consquences d'unventuel divorce, pourquoi ne pas mettre tout ces efforts pour setrouver un poux selon les presprictions de l'islam afin d'viterle divorce? Car oui c'est tout un travail : avoir/trouver unprtendant, faire connaissance (de faon halal), faire l'enqute(qui est du devoir du waliy), salat isthikhara etc etc.
    Maissurtout, pourquoi se marier en pensant un ventueldivorce?
    Deuximementla dot n'est-elle pas l aussi en tant que scurit pour la femme?Malheureusement on en voit beaucoup qui pour faire bonne figure et/oune pas paraitre matrialiste demander un euro symbolique en tant quedot, on voit traiter de vnales les femmes qui oseraient demander2000€ de dot alors mme que les hommes en ont largement lesmoyens, et mme celles qui oseraient demander ne serait-ce qu'unhomme qui ait une situation financire sont traites de vnales.bref je m'gare ... Arrter de demander 1€ symbolique, prenez encompte la situation de votre fianc et demander en consquences. Neminimiser pas vos droits ni n'xagerez pas.

    -Lesmentalits du bled : je pense qu'on a chacun(e) nos convictionsl-dessus et je me permets de donner mon exprience. J'ai toujoursvoulu me marier avec qqun de mon pays qui viendrai du pays et non pasqqun qui serait n et aurait grandi en France comme moi..Intrieurement je dsirais cela car je me disais que certes il y'ades bons et mauvais partout, parfois mme pire qu'ici au bled, maisj'avais l'intime conviction que au bled je tomberai sur qqun de trsinnocent; car ayant baigne dans un univers familial o les fautesdes hommes sont toujours pardonnes, mme quand il s'agit d'avoirtouch l'intgrit d'une femme, je recherchais dans mon futurconjoint un tre loin de tout cela, propre de tout soupons de cegenre et je me voyais mal trouver cela ici (bon, c'est faux,certainement) et pourtant ces mmes hommes que j'ai toujours vu trepardonns de tout viennent du bled..
    Aufinal je me suis marie avec qqun choisi par mes parents, un hommedu bled, et, la Louange appartient Allah j'ai trouv exactementce que je voulais si ce n'est plus.
    Questionmentalit nous sommes loins d'tre diffrents, il "suffit"de trouver la bonne personne.. ne pas forcment tre ferm, maisil est vrai que si vous tes vu en tant que pont pour l'occidentpour une personne du bled, vous prfrez viter.. en ce qui meconcerne ce n'tait pas le but de mon mari au contraire... donc jen'ai pas eu de souci de ce ct-l.



    • Concernant l'entourage je n'arrive pas comprendre beaucoup de maghrbin(e)s qui refusent que ce soit qqun d'autre qui leur 'trouve' qqun car cela signifierait d'aprs eux qu'ils sont des enfants incapables de se trouver un mari ou une pouse... je ne comprends pas le rapport.




    • Concernant les musulmanes de plus de 30 ans dont vous parlez, elles sont tout simplement imprgnes de la culture d'ici qu'une femme n'est qu'une esclave si elle dcide de se mettre au service de son mari et de ses enfants, de son foyer, ... En rgle gnral seule la bonne connaissance des droits et devoirs des poux en Islam et la ferme conviction que les rgle d'Allah sont un bienfait pour nous leur permettront de changer leur mentalit.




    • il est mon avis vraiment contre-productif de dire que les femmes sont plus exigeantes ou autre, et je ne dis pas cela car je suis une femme mais nous pourrions en dire tout autant. Combien on m'a relat de cas o l'homme souhaite une femme plus que belle (la plus belle), avec des hanches comme ceci ou une poitrine comme cela (dsole, mais c'est la vrit). On en voit mme exiger qu'elles travaillent..
    • Les hommes plus raisonnables se trouver un conjoint je ne sais pas, l'islam leur demande de choisir celle qui aura la pit... c'est un beau hadith qui met en garde les hommes afin de ne pas tomber dans le pige de la beaut physique, et combien nous en voyons... qui tombent dans ce pige. Concernant le divorce, ne nous voilons pas la face, il y'a beaucoup d'abus par les hommes, dj beaucoup de cas dans ma famille et connaissances, celui qui prononce le divorce puis dit que a ne comptait pas, celui qui divorce puis veut revenir mme quand c'est islamiquement plus possible. Je n'ai jamais entendu que le mariage civil protgeait de ce genre de cas en revanche il s'agit de protger les femmes des hommes qui ne souhaitent qu'un mariage religieux afin de pouvoir consommer la fille et pouvoir s'envoler sans devoir rendre de compte l socit, ce qui ne dispense pas de devoir rendre compte Allah..

  3. #3
    Membre habitu Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    437
    Es-selmou 3aleykoum

    Vous avez un cur gros comme a. Barak Allahou fiki. La chre et tendre pouse a t trouve depuis plusieurs mois, mais ne sera pouse que dans plusieurs mois. Je vois le bout du tunnel, et il tait temps vu l'ge vnrable que j'ai atteint sans mariage ni enfant.

    Pourquoi nous, les hommes, souffrons plus du clibat que les femmes. D'abord parce que notre dsir pour la gente fminine est naturellement bien suprieur celui des femmes pour les hommes, la faute une testostrone, hormone responsable du dsir (et des caractres masculins), produite en plus grande quantit chez nous que chez elles. Facteur aggravant, la tenue vestimentaire des femmes, qui devient chaque anne un peu plus aguicheuse. Pour avoir grandi dans les annes 80 et 90, j'ai pu voir puis me prendre en pleine tronche la dgradation. D'abord, la disparition du port de la robe pour les filles l'ultime fin des annes 80, quand, photos de classe l'appui, presque toutes mes petites camarades du primaire et mes institutrices portaient la robe ou la jupe ; ensuite, l'apparition des pantalons de survtement larges ; puis l'apparition du jean moulant, suivi de sa banalisation vers 1997-1998 ; puis, dans le dsordre, le pantalon taille basse , la poitrine semi-apparente, le pantalon dlav aux endroits stratgiques , pour finir par la norme de 2018, c'est--dire le pantalon qui cumule toutes les caractristiques prcdentes en y ajoutant des dchirures le long de des cuisses, comme si la dame s'tait battue contre un tigre. Maintenant, on est carrment arriv au mini-short, alors que ta mre en short ! tait une insulte qu'on se lanait quand j'tais petit. Jusqu'o chaytane va t-il nous faire descendre ? Quelle est la prochaine tape pour le Malin, dont l'objectif ultime est qu'on s'accouple dans la rue comme des nes ? Ces accoutrements sont une preuve pour les hommes qui veulent rester chastes et un appel la vie sauvage pour les libertins.

    Troisime cause de ptage de plombs : la difficult avoir une situation stable et suffisante permettant la vie de couple. Pour rappel, ces responsabilits sont notre charge. Les dames, maries nos frais, n'ont plus qu' dbarquer comme des fleurs dans un domicile que l'on a pralablement meubl, toujours nos frais, et pour lequel on a d patienter des annes dans l'attente qu'on nous l'octroie, l'achat usurier nous tant interdit. De mon ct, ce niveau, j'ai eu droit la formule complte, la formule salade-tomates-oignons-supplment fromage : rorientation scolaire, contrats prcaires, chmage, rorientation professionnelle, absence de logement en propre, sparation d'avec une ex-fiance (qui ft aussitt demande en mariage par son petit copain, car j'tais cocu sans mme tre mari, en plus d'en avoir t le dernier inform), attente d'un chiffre d'affaire suffisant, logement trop exigu, logement correct mais un an et demi de recherche d'une islamiste-intgriste convenable. C'est pourquoi je ne mprise absolument pas, bien au contraire, ces jeunes, peu studieux, qui prfrent de trs courtes tudes dbouchant sur des mtiers manuels. Eux vont aller vite dans la vie, se marier tt, mrir vite et se retrouver bien plus matures que leurs camarades inscrits en facult de sciences humaines, ces multi-redoublants perdus dans la vie. Quand l'universitaire aura fini ses tudes et enfin trouv un emploi stable, son camarade du mme ge, plombier, mcanicien, agent de nettoyage, pourra fter son deuxime ou troisime enfant. Rsultat presque soulageant de ce retardement quasi-gnralis dans l'ge du mariage : presque tous mes ex-concurrents sur le march de la musulmane taient eux aussi des trentenaires de la gnration Club Dorothe-Game Boy-Reebok Pump.

    Je discutais rcemment avec un frre, clibataire trs longue barbe, qui m'a confi avoir quitt son travail de serveur en restaurant cause de l'impact ngatif, sur sa foi, qu'avait le simple fait de prendre les commandes des femmes. Car, oui, on est impact la seule vue des dames, et elles le savent parfaitement. Elles en jouent par narcissisme, par gocentrisme, par plaisir sadique aussi. En fonction des fluctuations de notre niveau de pit, on ressent, au choix ou l'un la suite de l'autre, comme un coup de poing dans le cur, du dsir, de la frustration, des tiraillements moraux, un sentiment d'hypocrisie, une tristesse. Face a, on pousse de longs soupirs, change de trottoir face un attroupement, vite les heures d'affluence, passe une caisse tenue par un homme plutt que par femme. Quelle mauvaise ide que de sortir au parc par une belle journe ensoleille : elles y sont toutes en parade ds lors que la temprature dpasse les 20 degrs. Lanons l'opration niqab pour toutes , plus des bourses du logement, plus des bourses du travail afin que nos curs s'apaisent et nos murs se purifient.

    Voil, il fallait que quelqu'un le dise.

    Al Ghazali : " mon fils, que de nuits tu as passes en tudes te privant de sommeil ; je ne sais quel tait ton but. Si c'tait pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignits et pour t'en vanter devant tes gaux et tes semblables, alors malheur toi, oui, malheur toi ! Mais si ton intention tait de vivifier la loi sacre du Prophte (saw), de former ton caractre, de surmonter tes bas instincts, alors bnis sois-tu, oui, sois bni. "

  4. #4
    Membre rcent Avatar de Shajarah
    Inscrit
    December 2017
    Messages
    3
    wa 3alaykoum salam


    Pseudonyme, vous dpeignez le problme du clibat et de la tentation sans ambages et tant mieux.
    C'est la ralit dans laquelle vivent nos frres clibataires et il devient urgent d'y remdier en favorisant leur union (entre autres).

    Je rebondis juste sur ce point:

    - les hommes sont plus raisonnables en termes de critres que les femmes ; nous, ds qu'on constate un minimum de charme, un caractre apparemment supportable, un minimum de pit, on dit "en voiture, Simone", parce qu'on cherche la compatibilit et non l'osmose ; inutile donc de leur demander leur couleur prfre, si elle est plutt th ou plutt caf, bac + 5 ou bac - 5, puisqu'on les jugera sur le terrain en tant qu'pouse puis que mre ;

    J'ai galement constat que les femmes taient souvent plus exigeantes que les hommes dans le choix de leur conjoint.
    La raison principale, d'aprs les changes que j'ai pu avoir avec plusieurs d'entre elles, est qu'elles souhaitent s'assurer que celui qui aura autorit sur elles soit le plus possible sur la mme longueur d'ondes qu'elles. Le but est d'viter de se retrouver avec un homme qui les contraigne vivre d'une manire oppose ce qu'elles souhaiteraient, puisque, thoriquement, il aura le dernier mot.

    L'homme se soucie moins de cet aspect, car il s'attend ce que sa femme le suive dans ses dcisions.

    Je trouve donc leurs apprhensions et questionnements lgitimes.

    Je ne parle pas ici des critres farfelus et utopiques (qu'on peut retrouver chez les femmes comme chez les hommes); mais du fait de creuser et d'essayer d'en savoir le plus possible sur la personne avant de s'engager avec elle.

    Ce ne sont pas les preuves en elles-mmes qui nous rendent tristes ou malades; mais la faon ngative dont nous les percevons.
    Si nous gardons l'esprit que derrire toute preuve ou difficult qu'Allah met sur notre chemin, se trouve un bien, une sagesse, une occasion d'apprendre; nous pouvons alors les percevoir comme une bndiction et en tirer pleinement avantage.
    Shajarah

  5. #5
    assalam alaykum,

    Que Dieu facilite tous nos clibataires, amin

  6. #6
    Membre habitu Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    437
    es-selmou 3aleykoum

    Attention, exagration volontaire dans les propos qui suivent. Ces musulmans qui ne se marient qu'aprs avoir lu des centaines d'annonces, chang des fiches de renseignements, men une enqute digne du FBI sur le candidat slectionn, lui avoir fait passer trois entretiens d'embauche (pardon, "mouqabala"), lui avoir fait passer un interrogatoire chacun de ces entretiens ("trois qualits et trois dfauts", trois dernires fiches de paie, trois dernires quittances de loyer...), s'tre maris devant le maire "pour s'viter de mauvaises surprises", sont les mmes qui divorcent au bout de 3 ans. Fin de l'exagration. Pourquoi ces divorces malgr ce luxe de prcautions ? Entre autres, parce qu'il y avait beaucoup trop d'attente vis--vis du conjoint, attente excessive exprime par des critres farfelus ; critres farfelus et illgitimes sur lesquels vous tes pourtant jugs au quotidien et face auxquels vous ne pourrez que dcevoir. Puis, entre l'invitable dception, le remariage toujours possible, le mauvais exemple de l'entourage ce niveau, votre sort est vite scell. Au suivant ! la suivante ! Non, ton pouse n'est pas une princesse qui ne fait pas caca. Elle ne le sera jamais. Elle dfque comme nous tous. Si elle ne fait que le mnage, la cuisine et t'offre le repos du guerrier, estime-toi combl. Car, au fond, on ne doit demander gure plus que a d'une pouse. On ne devrait avoir que ces attentes minimales, que la langue allemande appelle les 3 K : Kinder, Kchen, Kirche (enfants, glise, cuisine). Et il faut tre raliste : notre poque ne nous offrira pas plus que la femme en version de base, sans les options autre que la beaut. Notre poque forme les femmes pour tre de bonnes employes, d'excellentes ouvrires, mais certainement pas de bonnes pouses, encore moins de bonnes mres. Celles qui arrivent l'tre malgr ces obstacles sont rares, ont d dployer une force mentale norme pour s'arracher leur environnement. Sauf norme coup de chance, tu ne tomberas pas sur l'une d'entre elles. C'est pourquoi il faut limiter ses critres de recherche l'essentiel. Distance affective, maturit amoureuse, critres minimalistes.

    Ouiem Maghrebi, psychologue amene traiter des questions de couple - dont je dcouvre en ce moment les trs intressantes interventions disponibles en vidos - nous livre un cas particulirement choquant de transition brutale de l'amour idyllique d'avant-mariage la vie de couple. Elle rappelle une autre chose trs importante : il n'est pas ncessaire de s'aimer avant de se marier. On rpte pour les contamins par le romantisme frelat : il n'est pas ncessaire de s'aimer avant de se marier. Une troisime fois : il n'est pas ncessaire de s'aimer avant de se marier.

    Dernire dition par Pseudonym; 20/05/2018 22h54
    Al Ghazali : " mon fils, que de nuits tu as passes en tudes te privant de sommeil ; je ne sais quel tait ton but. Si c'tait pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignits et pour t'en vanter devant tes gaux et tes semblables, alors malheur toi, oui, malheur toi ! Mais si ton intention tait de vivifier la loi sacre du Prophte (saw), de former ton caractre, de surmonter tes bas instincts, alors bnis sois-tu, oui, sois bni. "

  7. #7
    Assalam alaykum,

    Citation Envoy par Pseudonym Voir le message
    C'est pourquoi il faut limiter ses critres de recherche l'essentiel. Distance affective, maturit amoureuse, critres minimalistes.
    [/video]

    Frre, peux-tu expliquer tes propos ? Baraka Allahufik

  8. #8
    Membre habitu Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    437
    es-selmou 3aleykoum

    Citation Envoy par UmmSawsane Voir le message
    Frre, peux-tu expliquer tes propos ? Baraka Allahufik
    J'y reviendrai, incha'Allah, en racontant, sans entrer dans les dtails, ma seule et unique
    khitba (rebaptise par les musulmans mouqabala). Cette rencontre n'a dur qu'une poigne de minutes et n'a port que sur des questions trs sommaires, sans mme essayer de connatre sa personnalit. En gros, j'ai juste voulu un physique "potable" + la prire l'heure + une tenue dcente. Basta solo.

    Attention, les lignes qui suivent vont causer une crise cardiaque chez 90% d'entre vous. L o j'ai t restrictif, c'tait uniquement sur l'appartenance ethnique que j'ai voulu, dans un premier temps, obligatoirement kabyle parce que j'ai le droit, lgitime et recommand par l'Islam, de pratiquer l'entre-soi ethno-culturel pour, entre autre, transmettre lidentit berbre mes rejetons. Aprs quelques temps, constatant l'extrme raret des profils disponibles, c'est avec un pincement au cur que j'ai largi mes recherches toute ressortissante d'origine algrienne. Pourquoi avec un pincement au cur ? Parce qu'avec une mre non-kabyle, mes enfants risquent de ne pas savoir parler notre langue. Chez moi, c'est la langue de Matoub et celle de Molire que je veux entendre, pas celle de cheb Mami. C'est mon droit le plus absolu. Dans un troisime temps, j'ai largi aux Europennes. J'affirme, crit, revendique sans la moindre gne que j'aurai prfr une Franaise de souche, qui m'aurait donn des Blancs comme elle et moi, plutt qu'une Tunisienne ou Marocaine d'origine, pourtant ethno-culturellement plus proche, pour plusieurs raisons toutes parfaitement lgitimes. La premire des raisons, totalement nglige par les musulmans de France, c'est de faciliter mon intgration dans la belle-famille et son intgration dans ma famille ; ensuite, ne pas devoir partager mes vacances entre mon pays d'origine et un pays tranger (celui de l'pouse). Avec seulement 3 semaines de vacances annuelles, j'ai le droit de ne pas avoir envie de passer plusieurs semaines chez une belle-famille au Maroc, o, n'y connaissant personne et parlant l'arabe marocain assez mal (et les variantes de berbre marocain encore plus mal), je m'y serai senti tranger. Ne plus pouvoir consacrer ma propre famille que la moiti de mon temps de retrouvailles annuelles m'aurait tu. Je ne veux pas me dtacher des miens pour les beaux yeux d'une femme. Je veux, au contraire, que cette femme me rapproche des miens. Enfin, je trouve que la double-culture peut tre difficile grer pour les enfants. En prenant le cas d'un divorce algro-marocain, pour lequel on est peu certain que la garde des enfants reviendra la mre, il devient logique qu'une fois divorce leur mre rompe ses attaches avec l'Algrie, coupant ainsi ses enfants, mes enfants, de leur deuxime pays et de toute leur branche paternelle. Renoncer la moiti de son sang est un drame qui vient s'ajouter au drame du divorce. Il y a encore plein d'autres excellentes raisons de pratiquer le mariage l'intrieur de son ethnie, de sa tribu, de son village. C'est pourquoi, contrairement ce que croit la jeunesse musulmane acquise cette mtissoltrie encourage par le Talmud et les Loges, les savants, parmi lesquels l'imam Mlik lui-mme, recommandent de se marier l'intrieur de sa tribu, dpouser une personne de mme rang social.

    Par contre, je dconseille le mariage avec une cousine tant donn qu'une rupture avec votre cousine revient faire imploser votre famille, impacter votre pre, votre mre, votre oncle et vos grands-parents communs. J'ai connu le cas d'un frre qui s'est spar de sa fiance-cousine, bah, je peux vous dire qu'il apprhende de devoir la recroiser, elle ainsi que toute sa famille. Imaginez le malaise d'un homme qui doit maintenant viter son propre oncle, ses propres cousins pour ne pas rveiller la blessure cause par ce qui a t peru comme une trahison et une honte ? Le mariage entre cousins est double-tranchant. Si a passe, c'est encore mieux qu'un mariage entre purs trangers, puisque le lien de couple viendra renforcer les liens familiaux, tout comme le mariage de Mohammed (saws) avec Acha (raa) renfora les liens entre le prophte (saws) et Abou Bakr (raa). En revanche, si a casse, a casse trs fort, car c'est toute la famille qui casse. Rflchissez-y deux fois pour ceux qui y seraient tents. Et, surtout, ne surestimez pas, n'idalisez pas les cousines du Bled. Croyez-moi, vous tomberez de haut.
    Dernire dition par Pseudonym; 05/06/2018 23h29
    Al Ghazali : " mon fils, que de nuits tu as passes en tudes te privant de sommeil ; je ne sais quel tait ton but. Si c'tait pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignits et pour t'en vanter devant tes gaux et tes semblables, alors malheur toi, oui, malheur toi ! Mais si ton intention tait de vivifier la loi sacre du Prophte (saw), de former ton caractre, de surmonter tes bas instincts, alors bnis sois-tu, oui, sois bni. "

  9. #9
    Assalam alaykum,

    Baraka Allahufik, c'est plus clair.

Rgles des messages

  • Vous ne pouvez pas crer de sujets
  • Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas diter vos messages
  •