Résultats de 1 à 7 sur 7

Sujet : Les magiciens sont des sorciers !

  1. #1
    Membre habitué
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    312

    Les magiciens sont des sorciers !

    es-selèmou 3aleykoum

    Après avoir écrit un jour sur Islamie que la magie de Moïse (paix à lui) était supérieure à celle des sorciers, un intervenant m'a repris pour signaler qu'en aucun cas on ne pouvait parler de magie venant d'un prophète. Il avait raison. Toute magie, sauf prestidigitation usant de moyens techniques ou de simple habileté, est sorcellerie. Un prophète réalise des miracles, tandis qu'un magicien se met en scène pour faire croire à la réalisation de ses tours par la force de son esprit. C'est pourquoi ces faux prophètes et escrocs miment une intense concentration ou accompagnent le travail invisible des diables par de grands mouvements de mains.

    Dans la vidéo qui suit, un chrétien démontre, extraits de spectacles et d'interviews à l'appui, que les "magiciens" sont bien des sorciers, à commencer par le très célèbre et richissime David Copperfield. Les magiciens laissent en effet pas mal d'indices voire de preuves de leur association avec des diables : port de vêtements noirs, postures physique de blasphèmes anti-chrétiens, rabaissement des miracles de Jésus (l'eau tranformée en vin) et de Moïse (le partage des eaux), état de possession démoniaque notable chez David Blaine et évident chez Criss Angel, port de symboles et de tatouages satanico-maçonniques (étoile à cinq branches, œil, pyramide...), tours de magie absolument irréalisables sans djinn-s (téléportation, canapé et ses occupants soulevés dans les airs et redéposés en douceur, animation de peluches ou même de cadavres, traversée de matière, apparition et disparitions "miraculeuse" d'objets ou d'animaux), atmosphère lugubre pendant les spectacles, séances de spiritisme et d'écriture automatique, pratique de la magie vaudoue. Un David Blaine va plus loin dans le demi-aveu en écrivant dans sa biographie avoir murmuré des "incantations bizarres" avant de transformer la boisson d'un clochard en pièces de monnaie. En fait, avant chaque prestation, ce kâfir invoque un diable et/ou insulte Allah, s'enfonçant chaque fois un peu plus dans la mécréance et l'Enfer éternel .

    L'Anglais Derren Brown est peut-être le pire, le plus effrayant et plus manifestement diabolique de tous. Lui, c'est la totale du taghoutisme. Tout y passe : des esprits, qu'il appelle blasphématoirement "Seigneur" ("Lord") pendant ses tours de magie, sont invités par lui à prendre possession de personnes du public ; il enferme des volontaires dans des cabines où ils sont pris de possession et réalisent des mouvements involontaires ; il fait des séances de spiritisme pendant lesquelles des volontaires appellent un "esprit", qui leur répond en déplaçant des objets (sous les cris des participants terrorisés) ; les affiches de ses spectacles de mentalisme comportent des diablotins rouges qui lui murmurent des choses à l'oreille (aveu que c'est grâce à eux qu'il peut lire dans les pensées) ; il a un train-fantôme intitulé ou sous-titré "rise of the demon" ("l'ascension du démon") ; il se dessine lui-même avec une queue fourchue et des cornes diaboliques ; lui aussi, de façon bien taghoutique, "démontre" que les miracles divins ne sont que des tours de magie, etc. Pour inviter ses spectateurs à l'apostasie et, en même temps, cacher son satanisme, il se prétend athée. Or un sataniste est dualiste. Il croit en deux dieux : le dieu du Mal, qui a injustement chassé Satan du Paradis, et le dieu bon, Satan, qui apporte la connaissance aux hommes. C'est la fameuse inversion satanique que l'on retrouve, totalement ou en partie, dans plusieurs religions d'égarement (mythes celtes, polynésiens, religion yézidie, franc-maçonnerie...)*. Comme un autre magicien allemand - qui eût le privilège de participer à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde 2006 -, Derren Brown est ouvertement pédérastre. D'ailleurs, vous remarquerez dans cette vidéo à quel point les magiciens sont efféminés avec leurs ongles peints en noirs, leur physique androgyne, leurs très longs cheveux, leurs piercings. La débauche imposée par les diables à leurs magiciens-associés-esclaves doit sûrement comporter des rapport homosexuels qui, en contrepartie, offrent à l'humain ce supplément d'assistance diabolique qui lui permet de faire des tours toujours plus surhumains. Jusqu'où est donc allé l'Anglais Dynamo pour réussir à marcher sur la Tamise ou descendre un immeuble en marchant le long de sa paroi ? Quels blasphèmes, profanations et actes de soumission aux diables à t-il dû faire pour avoir ce genre de "pouvoirs" ?

    Coran S2-V102 : Ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux Anges Harout et Marout, à Babylone ; mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, sans qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant" [...] Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n'aura aucune part dans l'au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes ! Si seulement ils savaient !

    On précise que la vidéo est dans un très intelligible anglais, et qu'elle est faite par un chrétien qui parsème ses démonstrations de versets des Évangiles. Par précaution, on rappelle à ce sujet le crédo musulman : nous ne nous moquons pas des Évangiles, reconnaissons qu'elle contient du vrai mais aussi du faux et ne leur accordons aucune valeur juridique. Ces précisions faîtes, on vous laisse apprendre et découvrir beaucoup de choses sur le monde de l'occulte et de la magie. https://www.youtube.com/watch?v=J_UvpPc6rfg*

    * voir à ce sujet la très instructive conférence de Jean-Claude Lozach'meur "Les origines occultistes de la franc-maçonnerie"

  2. #2
    Membre habitué
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    312
    es-selèmou 3aleykoum

    Pour les chrétiens, tout esprit est un démon ; tout démon est un ange déchu disciple de Satan, lui-même ange déchu et chassé des cieux vers la Terre. Bah non, désolé. Les Djinn-s ne sont pas tous des démons, tout comme les humains ne sont pas tous mauvais. Et Satan n'est pas un ange déchu, mais un djinn qui reçut un temps le privilège de faire partie des anges rapprochés. C'est un djinn déchu. En fait, les djinn-s n'existent pas pour les chrétiens. Il n'y a chez eux qu'humains et anges parmi lesquels certains sont devenus démoniaques. Ce qui m'horripile encore plus dans la démonologie chrétienne, c'est l'hyper-pouvoir accordé à Ibliss, déclaré "prince de monde" et "intelligence supérieure". C'est lui faire trop d'honneur que de le qualifier de "prince," ; c'est trop mépriser ce monde que de faire du Diable son prince ; c'est trop sous-estimer nos capacités de défense face à lui que de le qualifier d'intelligence supérieure.

    Face des chrétiens qui voient le diable partout, la démonologie juive, elle, ignore largement Satan et le sous-estime. En survolant les Textes juifs avec un regard critique, on s'aperçoit que Satan est très peu cité. De mémoire, il est celui qui incita Adam et Eve (paix à eux) à manger du fruit défendu, obtint de Dieu la permission de tenter Job (paix à lui)... et c'est à peu près tout. Il n'est pas déclaré ennemi du genre humain ni ne semble être considéré comme tel dans le judaïsme. Sentez-vous qu'un Jacques Attali, un Bernard Henri-Lévy ou un LLyod Blankfein (PDG ou ex-PDG de la banque Goldman Sachs), tous trois engagés en faveur du mariage homosexuel, aient déclaré la guerre à Ibliss ? Pas vraiment, non. BHL est allé jusqu'à dire à la télévision française que Judas, lors de sa trahison de Jésus telle que relatée par les Évangiles*, était éclairé par la lumière apportée par Lucifer ! Deux branches hérétiques du judaïsme moderne, le Sabattaïsme (très influent dans le Pouvoir turc) et le frankisme (qui était la véritable religion de l'ultra-méga-taghout Zbigniew Brzezinski) font le pont entre le satanisme et le judaïsme à travers la doctrine de la rédemption par le péché ; laquelle consiste à transgresser à plein tubes, allant jusqu'à commettre des sacrifices humains ! Les sabattao-frankistes disent : "c'est en transgressant la Torah qu'on l'accomplit". Pour ce qui est des cas de possession humaines, ils sont expliqués par le judaïsme tardif comme étant causés par l'âme errante d'humains décédés appelés "dibbouk". Ah vous ne saviez pas encore que le judaïsme actuel croit en l'errance et la réincarnation des morts ?!

    Pourquoi l'exorcisme chrétien fait au nom de la croix et de la trinité donne t-il malgré tout des résultats ? Je ne sais plus dans quel livre musulman je l'ai lu ; mais il était dit que les djinn-s étant, comme nous humains, susceptibles d'adhérer à toute religion aussi égarée soi-elle, un exorciste chrétien, malgré ses dogmes aberrants, peut convaincre ces créatures de partir. Ils peuvent kiffer le christianisme, y adhérer et accepter de quitter la maison ou le corps qu'ils hantent.

    Entre un judaïsme qui dîne volontiers avec la Bête, voire pactise avec lui, et un christianisme qui en fait presque un deuxième dieu, une fois encore, l'Islam représente le juste milieu.

    * C'est possible qu'il y ai bien eu un Judas qui trahit Jésus ; nos sources n'en disant rien, on ne dément ni ne confirme cet épisode.

  3. #3
    Membre habitué
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    312
    es selèmou 3aleykoum

    D'où vient l'idée fausse selon laquelle on pourrait être magicien sans être sorcier ? Dans mon cas, c'était de la culture moderne, plus précisément des films et contes pour enfants, en particuliers ceux de Walt Disney. Sous leur influence, les naïfs, dont je faisais partie, font une distinction inexistante entre une magie blanche, positive, utilisée par le héros, par le gentil magicien, par la gentille fée pour faire le bien, et une magie noire, néfaste, préparée dans un chaudron à base de bave de crapaud et utilisée par la vilaine sorcière pour faire le mal. Dans les Disney de notre enfance, il y a toujours ou presque de la magie blanche, de la magie noire, des baguettes magiques et la fameuse formule "abracadra" que prononce le héros avant de faire jaillir de sa baguette l'énergie magique qui s'abat sur le méchant pour le blesser ou le transformer en animal. Je vous laisse imaginer ma surprise lorsque, visitant le département des antiquités mésopotamiennes du musée du Louvre, je suis tombé sur une amulette sur laquelle était écrite en babylonien (ou toute autre langue parlée dans l'Irak antique, je ne me souviens plus avec exactitude de cette langue) cette fameuse formule "abracadabra" ! C'est une véritable formule magique mésopotamienne qui a traversé les époques, puis a été popularisée par l'industrie du cinéma qui, elle, connaît très bien son utilisation en magie. Un coup d’œil sur les logos des grands studios de cinéma suffit comme preuve de l’intérêt porté par leurs fondateurs pour les sciences occultes. La page Wikipédia de cette formule babylonienne dit clairement tout ce qui vient d'être écrit. C'est à la fois une formule magique et rituelle performative, une incantation et un mot mystique. Il est utilisé afin d'invoquer par la magie des esprits bénéfiques pour être protégé ou guéri des maladies. Cette expression est aussi utilisée par les magiciens modernes lorsqu'ils prétendent invoquer des puissances paranormales ou surnaturelles pour contribuer à leurs illusions. La formule est passée dans le langage courant, popularisée par les films et dessins animés mettant en scène des sorcières et des magiciens.

    Walt Disney, des réalisateurs comme Tim Burton ou Peter Jackson, des acteurs comme Johnny Depp, les BD et films de super-héros, certains mangas comme Naruto ou Pokémon, le magicien David Copperfield (qui a dit blasphématoirement que Jésus était le plus grand magicien de l'Histoire) font la promotion des sciences occultes à travers leurs œuvres, incitent les naïfs à s’intéresser au surnaturel. On se retrouve ensuite avec des gamins qui, poussés par leur curiosité, font appel à des "esprits" lors de séances de spiritisme ; or ces djinn-s ne débarrassant pas systématiquement le plancher après être apparus, restent quelquefois occuper les maisons, en terrifier les occupants, quand ils ne prennent pas possession de leur corps.

  4. #4
    Membre habitué
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    312
    Es-selèmou 3aleykoum

    Par la grâce de Dieu, DuckDuckGo m'a permis de remettre la main sur le récit de ce compagnon (que Dieu soit satisfait de lui) qui tua un magicien alors que celui-ci se produisait en spectacle au sein même de la cour d'un calife omeyyade.

    Après la période des Califes vertueux, la loi islamique n'était plus appliquée avec la même rigueur. Les rois Omeyyades ne se contentèrent pas de permettre aux diseurs de bonne aventure et aux magiciens de pratiquer leur art interdit, ils les introduisirent même dans la Cour royale.
    L'état islamique ayant cessé de faire appliquer la Chari'ah (loi islamique), certains Sahaba (compagnons du Prophète ) décidèrent de le faire eux-mêmes Abou Othmane an-Nahdi rapporte que la Calife al-Walid Ibn Abdel Malik (règne 705-715 P.C.) avait dans sa Cour un homme qui pratiquait des tours de magie. Une fois, il coupa la tête d'un homme et la sépara complètement du reste de son corps. Cet acte laissant l'assistance ébahie, il la surpris encore plus en recollant la tête au corps, puis l'homme apparut comme si sa tête n'avait jamais été coupée. Certaines personnes s'écrièrent : « Soubhanallah ! (Que Dieu soit glorifié) ; il est capable de ressusciter les morts! ».
    Le Sahabi (compagnon du Prophète) Joundoub al-Azdi remarqua l'émoi dans la Cour d'al-Walid, alors il vint assister à l'une des représentations. Le lendemain, il revint avec une épée cachée derrière son dos et lorsque le magicien fit son entrée pour commencer son spectacle, Joundoub, brandissant son épée, s'élança à travers la foule et trancha net la tête du magicien. Il se tourna alors vers le public consterné et dit : « S'il est réellement capable de ressusciter les morts, qu'il se fasse donc revivre. » Al-Walid le fit arrêter et jeter en prison. [Recueilli par al-Boukhari dans son livre sur l'Histoire.]
    La sévérité de la position de l'Islam vis-à-vis des magiciens s'explique d'abord par la nécessité de protéger les éléments les plus faibles de la société du Shirk, qui pourraient attribuer aux magiciens des qualités divines qui n'appartiennent qu'à Dieu. En plus de commettre le sacrilège de pratiquer la sorcellerie en connaissance de cause, les magiciens prétendent souvent avoir des pouvoirs surnaturels et des attributs divins dans le but d'attirer des adeptes et d'acquérir une réputation mensongère.


    Dans l'un de ses tours de magie, trouvable sur Youtube, Criss Angel, magicien américain à l'esthétique hard-rock noire, se rend dans une morgue où il se livre à une démonstration d'existence de « vie après la mort ». Pendant son expérience, une femme du public vient s'allonger sur un brancard posé à côté de celui du mort. Après de petits tours de passe-passe réalisés sur la volontaire du public (et parfaitement explicables par sa collaboration avec un ou plusieurs diables parmi les djinn-s), Criss Angel, futur résident en Enfer pour l'éternité, pose un appareil de mesure du champ électromagnétique sur les jambes du cadavre. Cet appareil émet un signalement ou fait s'élever l'aiguille d'un compteur lorsque le champ électromagnétique augmente ; ce qui, pour des raisons connues que d'Allah seul, se produit toujours en présence d'un djinn. Cet appareil fait d'ailleurs partie de la panoplie des enquêteurs en paranormal chargés de vérifier la présence d' « esprits » dans les maisons hantées. Cet appareil est confirmé dans ses mesures par les grognements menaçants ou les gémissements craintifs d'un chien, animal faisant partie de ceux capables de voir les djinn-s dans leur état normal (les chats, les chevaux, les ânes en sont pareillement capables selon les témoignages). Par ailleurs, un appareil à infrasons équipé d'un casque audio, capable de rendre audibles des sons d'une fréquence inférieure à 20 hertz normalement inaudibles pour l'oreille humaine, permet d'entendre la voix des djinn-s. Dans une de ces reconstitutions sur le paranormal dont je suis friand, une équipe d'enquêteurs chargée de vérifier la présence de diables dans une maison a fait porter un de ces appareils à la fille des propriétaires en lui donnant la terrifiante mission de circuler chez elle pour y entendre (ou non) des djinn-s ; pendant qu'elle marchait, la fille a soudainement retiré le casque de ses oreilles avant de partir en courant : elle avait entendu une voix dire en anglais (l'histoire se passait aux États-Unis) « ferme-la, elle est en train de nous écouter ». Ah si seulement on pouvait les voir, en choper un, le questionner sur ses super-pouvoirs dignes d'un mutant de Marvel, le soumettre à des analyses et tests physiques, et, le jour où il mourra, le disséquer pour voir comment ces bestioles sont faites à l'intérieur... Pour en revenir à notre taghout du jour, Criss Angel, au nom de scène sans doute choisi pour sa dimension profanatoire, se met ensuite à gesticuler des bras et pousser des sons pour mimer l’utilisation de pouvoirs psychiques... quand, à la stupeur du public, l'appareil électromagnétique commence à signaler une augmentation du C.E., puis la poitrine du cadavre à rougir. L'explication est évidente : son complice parmi les démons est entré dans le mort ; ce qui a fait réagir l'appareil de détection. Le diable s'est ensuite logé au niveau de la poitrine du défunt homme pour la faire rougir, laissant croire que le mort est réanimé, et que Criss Angel possède le pouvoir divin de réanimation des morts. C'est une profanation de cadavre par un diable pour simuler l'attribut divin de don de la vie. C'est glauque, morbide ; mais a toutefois l'avantage de prouver aux Mohammed el-Ghazali, Youssef el-Qaradhawi et autres Hassan Iquioussen, représentatifs de la tendance égarée dite rationaliste (3aqlaniyya), que les djinn-s sont parfaitement capables d'entrer et sortir d'un corps humain, comme le disent nos Textes de façon claire. En faisant croire à son public qu'il peut animer des peluches, chose qu'il fît dans un autre de ses tours, ou redonner un souffle de vie à des morts, Criss le Rebelle, laisse croire qu'il possède en lui une part de divinité. Il est une fitna. En plus d'avoir damné son âme par le culte des diables, il damne celles de son public par ses mystifications et son incitation à pratiquer les sciences occultes. Dans un pays musulman pleinement souverain, on aurait pu assister à une rencontre inamicale entre Criss Angel et un épée bien aiguisée. Par leur inaction, les autorités omeyyades portent une part de responsabilité dans la propagation de la magie dans la partie du monde musulman qui était sous leur autorité. Et que dire de notre époque où, à Marrakech, les magiciens de rue constituent une attraction pour touristes ?
    Dernière édition par Pseudonym; 08/09/2017 à 00h01

  5. #5
    Membre habitué
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    312
    es-selèmou 3aleykoum

    La sorcellerie a pour forme possible la sorcellerie par hallucination consistant, par l'action des diables, à faire apparaître aux yeux et aux caméras de télévision des choses en réalité inexistantes. Dans la vidéo qui suit, le magicien Dynamo prend un seau vide, le penche vers le sol comme pour le vider, puis en fait sortir "miraculeusement" des poissons. Plus surprenant encore, il fait sortir des poissons en quantité supérieure à ce que son seau aurait pu contenir.

    Dernière édition par Pseudonym; 13/09/2017 à 21h54

  6. #6
    Membre habitué
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    312
    SUITE

    Autre exemple de sorcellerie par hallucination. Le sorcier Derren Brown, le plus taghoutique de toute sa confrérie, lors d'une expérience de magie de rue, réussit à payer des commerçants avec des morceaux de papier blanc qui, sous l'effet de la magie, apparaissent aux yeux des vendeurs comme des billets. Le premier commerçant est dupé ; le second ne se fait pas avoir ; le troisième se fait rouler avant de sortir sur le trottoir à la recherche du magicien, comme s'il avait réalisé l'escroquerie après coup. C'est la preuve que la magie ne marche pas à tous les coups. Notez également comment il blablate avec les commerçants pour détourner leur attention et/ou paraître le plus naturel possible.



    Comment le magicien Derren Brown fait-il pour lire dans les pensées de ses spectateurs ? La réponse en image :

    9781846572494.jpg
    Images jointes Images jointes

  7. #7
    Membre habitué
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    312
    es-selèmou 3aleykoum

    Attention quand même à ne pas associer à la sorcellerie tout tour de magie. Si certains tours ne trouvent clairement aucune explication "rationnelle", d'autres tours peuvent être réalisés à l'aide de simples moyens techniques ou avec la complicité du public. On peut trouver sur Youtube des vidéos dévoilant certaines astuces. Ainsi, le numéro consistant à faire passer un fil par sa gorge pour en extraire un bonbon préalablement avalé est réalisable par n'importe qui. Le numéro de la multiplication des bouteilles à l'aide d'un simple tube est faisable dans une certaine limite... largement dépassée par certains magiciens. Quand on a épuisé toutes les possibilités rationnelles, toutes les explications techniques et physiques, alors le numéro ne peut plus s'expliquer que par la magie démoniaque, qui se confirme elle-même par un ensemble d'indices et de preuves. Admettons que l'apparition progressive et surnaturelle d'une baguette dans les mains du magicien Yif s'explique par le fait qu'il extrait cette baguette d'un trou circulaire situé juste derrière lui, trou normalement caché par sa main gauche mais qui s'est laissé entr'apercevoir à l'image. Mais alors comment expliquer que Cyril Takayama - l'homme qui a dessiné un pentagramme satanique sur le sol, puis a raidi le corps d'une femme avant de la mettre en lévitation à l'horizontale juste au dessus de ce pentagramme - soit capable de coller sur une vitre une affiche de son portrait avec le dessin d'une pomme rouge au niveau de son visage, de faire sortir cette pomme du dessin, de croquer dans cette pomme rouge, de la transformer en pomme verte, de remettre cette pomme dans son emplacement initial tout en la faisant apparaitre verte et croquée et non plus rouge et pleine ? Pourtant, même croquée, même mangée, même prise en main, la pomme n'a jamais existé autrement que par hallucination. La consommation de la pomme a été mimée. On a préféré éviter de mettre en ligne la vidéo de ce tour de magie à cause des désagréables gloussements aigus de son public de Japonaises sur-maquillées.

    Pour ceux qui n'ont pas de compte dans ce forum et n'ont donc pu ouvrir le fichier attaché au précédent message, ce fichier était l'affiche d'un de ses spectacles où l'on peut voir Darren Brown tenant une boule de voyance avec, assis sur son épaule droite, un petit diable rouge qui entoure sa bouche de ses deux mains pour se faire entendre du magicien et, posé sur son coude gauche, un autre diable rouge regardant vers Darren Brown. C'est la preuve par l'image que ce sorcier ne lit dans les pensées de son public que grâce aux démons qu'il envoie dans le corps d'une personne pour en recevoir les pensées. On avait préféré mettre un fichier attaché qui ne ne disparaît pas plutôt qu'un lien vers un site qui pourrait disparaître. Pour être à peu près sûr que l'image soit vue de tous, on ajoute ici le lien vers l'affiche du spectacle en question : https://s3.thcdn.com/productimg/0/60...781-141584.jpg
    Dernière édition par Pseudonym; 09/12/2017 à 22h10

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé