Rsultats de 1 9 sur 9

Sujet : Petites lumires et paisses tnbres du judasme

Affichage arborescent

Message prcdent Message prcdent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Membre habitu Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    475

    Petites lumires et paisses tnbres du judasme

    es-selmou 3aleykoum

    juste titre, on peut penser que la religion juive est, en dehors de l'Islam bien entendu, la religion la plus proche de la vrit et celle qui a le mieux thoris le dogme fondamental de l'unicit divine. Ehad dit le juif en hbreu lorsqu'on le force pratiquer le paganisme, de la mme faon que nous dirions en telle circonstance Ahad. Bien suprieure celle trs paenne des chrtiens, leur comprhension du monothisme les a amen reconnatre, de la bouche mme de leurs rabbins, que l'Islam professe un monothisme impeccable. En consquence, la loi juive ne permet pas ses adeptes d'entrer dans une glise, assimile un temple idoltre, mais permet d'entrer dans une mosque. On prendra cette loi comme un hommage reu de la part des plus monothistes des incroyants. Ce compliment adress au judasme et ses adeptes, on passe maintenant la critique doctrinale, idologique, d'une religion incohrente, largement faonne par des mains humaines, aux Textes altrs, au monothisme finalement loin d'tre aussi impeccable que le ntre, sans toutefois jamais tomber dans ce qui pourrait tre assimil de l'antismitisme. Puisque la LICRA revendique publiquement le droit l'islamophobie, j'ai le droit de critiquer non pas les Juifs mais le judasme lui-mme. Tout en reconnaissant au judasme certaines qualits, je ne valide pas cette religion, de la mme faon qu'eux n'aiment pas la ntre tout en lui reconnaissant des qualits. Par ce fil, on essaiera d'amener d'ventuels lecteurs Juifs admettre la supriorit idologique de notre religion ; que nous sommes les vritables hritiers spirituels d'Abraham (paix lui) ; conforter nos propres convictions ; et, pourquoi pas, soyons fous, amener un Juif se convertir. On essaiera de traiter le sujet en le scindant en deux catgories opposes : une catgorie qui regroupe ce que le judasme a de conforme la Vrit ; une autre, beaucoup plus vaste, qui regroupe ce en quoi elle s'gare. Au rayon de ses vrits, on pourra traiter tous ensemble :
    - la meilleure formulation thorique du dogme de l'unicit divine aprs la ntre ;
    - un code de Loi rigoureux ;
    - une tradition orale, que n'a pas le christianisme, o l'on retrouve des rcits et principes conformes l'Islam.
    Au rayon de ses errances, on traitera :
    - une tradition orale, que n'a pas le christianisme, on l'on trouve hrsies et rcits mensongers ne plus savoir qu'en faire ;
    - une Loi excessivement complexe ;
    - par des tours de passe-passe, les autorits religieuses rendent caduque la Loi ou, l'oppos, y ajoutent des rites qui la complexifie ;
    - une Torah remanie qui se contredit d'une page l'autre ;
    - une religion devenue strictement ethnique, qui a cess de convertir massivement des peuples et tribus aprs l'avoir longtemps fait ;
    - un racialisme qui fait des non-juifs des sous-tres, non pas pour des raisons doctrinales mais pour des raisons ethniques, y compris les convertis au judasme ;
    - une religion tellement ethnique que la notion d'apostasie n'existe pas, ou plutt n'existe plus, pour celui qui la quitte, car il garde toujours "une me juive" ;
    - Dieu au service d'Israel et non l'inverse ;
    - la surprenante prsence d'une doctrine de la rincarnation dans le judasme moderne ;
    - la pratique de la sorcellerie implicitement accepte par les Livres eux-mmes ;
    - selon certains rabbins, les non-Juifs ont le droit de pratiquer le polythisme ;
    - grand flou doctrinal sur le sort des mes aprs la mort ;
    - le paradis n'est cit que comme premier lieu de sjour d'Adam et ve (paix eux) ;
    - une seule mention dans tout le Tanakh, trs vague, de ce qui pourrait tre l'Enfer ;
    - une ou deux mentions trs brves du Jour du Jugement dans tout le Tanakh ;
    - usage d'arguments absurdes pour accorder des Textes parfois sans queue ni tte, soit l'apport d'un supplment d'absurdit pour remdier des absurdits originelles ;
    - interprtation exotrique des Textes pour finir par leur faire dire tout et n'importe quoi ;
    - pauvret extrme des textes en glorification et louange d'Allah ;
    - paroles d'Allah rapports trop souvent en discours indirect sous la forme "L'ternel a dit : ..."
    - lire le Tanakh revient beaucoup trop lire l'histoire d'Israel en tant que peuple lu (Israel en gypte, Israel en Perse, Israel Saint-Tropez, Israel fait du ski, Israel contre les extra-terrestres...) ;
    - conception anthropomorphiste de Dieu qui est fourbe, cruel, enclin regretter ;
    - ngation de la doctrine de la prdestination dans le judasme rabbinique ;
    - religion qui autorise s'emporter contre Allah, lui faire firement face ;
    - travail individuel et collectif pour l'avnement du messie, autour duquel tourne quasiment toute la religion juive, au point que ce messie est devenu une divinit plus grande qu'Allah lui-mme ;
    - etc.
    Dernire dition par Pseudonym; 06/08/2015 00h37

Rgles des messages

  • Vous ne pouvez pas crer de sujets
  • Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas diter vos messages
  •