Résultats de 1 à 6 sur 6

Sujet : Une question au sur les acha'ira

  1. #1
    Abo albaraa
    Guest

    Une question au sur les acha'ira

    Assalamou alaykoum wa rahmatuAllahi wa barakatoh


    Je cherche les vers d'in al qayim ou il parle de la mécréante des acha'ira.

    Est-ce que l'on peu prier derrière eux ? qu'elle est l'avis le plus juste a leur sujet sont-ils innovateurs ( je parle pas de ceux qui font le chirk juste ceux qui rejette qu'Allah parle, qu'Il s'est établi sur Son trône ) ou mécréant?


    Baaraka Allahou fik

  2. #2
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Wa alaykoum Assalâm wa Rahmatullah wa Barakâtuh,


    Ibn Al Qayyim dans ses vers parle des Jahmiyas Al Mahda, comme l'a démontré Cheikh Ali Al Khodeir dans Jouz' Ahli Al Ahwâ'.

    Les Jahmiyas Al Mahda se distinguent de la masse des Jahmiyas par le reniement aussi bien des Noms que des Attributs d'Allah .

    Leur négation des Attributs découlent donc d'un Asl/ fondement. Ce fondement fut l'objet d'observation et le réel paramètre pris en compte dans le jugement de mécréance. Et ce n'est pas la simple parole en soit qui était en opposition absolue à l'Islam, mais bel et bien leur négation de l'attribut +la source de cette négation- à savoir le reniement des Noms d'Allah. En plus du refus des textes dans leur généralité à ce sujet.

    Ceux donc qui furent qualifiés de mécréants étaient coupable de toutes ces choses. Et les savants ne traitaient que de cette catégories de gens. Et non de la masse ignorante ou des autres égarés qui rejoignaient et s'accordaient avec ces Jahmiyas Mahdas dans la finalités sans se rejoindre sur la base et le fondement.

    Tu pourrais me demander : d'ou tires-tu ces conclusions ?

    La réponse : Lis ce qui suit Akhi al karîm et demandes à Allah la Guidée et la bonne compréhension :

    Ibn Al Wazîr rapporte dans Al'Awâsim selon Dhahabî selon Hanbal :


    Abou Abdillah - Ahmad ibn Hanbal- a dit : Ils- les jahmiyas- utilisèrent comme argument une chose que mon coeur n'est pas en mesure de supporter me voir le prononcer par la langue : " Ils renièrent les textes ". Et je ne les pensais pas être arrivé à ce niveau là, jusqu'à les avoir entendu de mes propres oreilles. Ils se mirent dans une colère folle. L'opposant disait : telle et telle chose. Je lui ai alors répondu en citant le Qor'an, par la Parole d'Allah : " Ô très cher père, pourquoi adores-tu ce qui n'entend pas et ne vois pas ". Et leur ai dit : " Ceci est faux à vos yeux- c'est à dire qu'Allah Voit et Entend,ndt- ?

    Ils répondirent : " O chef des croyants, ils vient de mettre Allah à l'image de la créature ". "
    Fin de citation : Al'Awâsim wa Al Qawâsim 3-61

    On note ici que les Jahmiyas de son époque :

    a. Renier les textes

    b. Affirmer qu'Allah ne Voit pas et n'Entend pas.


    Et médites bien sur cette seconde citation :

    Hanbal ibn Ishâq dit : J'ai entendu Abou Abdillah- Ahmad ibn Hanbal- dire : " Ces gens reviennent et se réfèrent au Ta'tîl dans les avis dogmatiques qu'ils ont prononcés "
    Traduction au mot à mot que je vais expliqué significativement maintenant :

    L'imâm Ahmad- Rahimahou Allah- explique ici la réalité des propos des Jamiyas de son époque et qu'en réalité, ils nient tous les Noms et Attributs d'Allah et que le rejet du Kalâm/ la Parole en tant qu'Attribut d'Allah n'est autre qu'une branche de cette racine.

    Je continue la citation :

    Ces gens reviennent et se réfèrent au Ta'tîl dans les avis dogmatiques qu'ils ont prononcés. Ils renient la vision d'Allah - dans l'au delà- et l'ensemble des textes. Je ne pensais pas qu'ils étaient ainsi. Et je ne m'en suis rendu compte qu'après avoir entendu l'exposé de leurs croyances."
    Réf: Al'awâsim 3-246

    On voit ici que:

    1. l'imâm Ahmad- Rahimahou Allah- s'est rendu compte de la réalité de la doctrine des Jahmiyas de son époque, bien après avoir entendu parler d'eux. Ils connaissaient leurs avis dans la " forme " mais n'eut connaissance de la " réalité " de ces égarements et de l'origine de ces croyances qu'après sa Mihna/ son épreuve.

    Pour information, les débats que l'imâm Ahmad eut avec les Jahmiyas étaient durant sa détention. Revoir Assiyar de Dhahabi.

    2. Or aussi bien le refus des textes que la croyance qu'Allah n'a aucun Nom ni Attribut dans la réalité des faits, s'opposent à la base même de la Foi. On ne parle ici de ceux qui acceptent les textes mais restreignent le champ d'application de ces textes. Ou n'acceptent dans le domaine de la croyance que les Hadiths Moutawâtirs.

    3. On voit aussi, que le Takfir Al'Aynî au cas par cas et prononcés sur des gens donnés ne concernaient que ceux qu'il savait se référer à ce fondement opposé à la base même de la Foi. Pour preuve, il n'a pas fait le takfir du Calife de son époque, qui tenait les mêmes propos que les autres, mais ne partaient pas du même principe. Ce n'était qu'un égaré ignorant qui répétaient ce qu'il entendait sans saisir la réelle portée et l'origine de son égarement.

    Ce qui nous amène à d'autres sujets, tel son interdiction de prier derrière celui que tu ne connais pas, après avoir entendu l'iqâma en passant devant un Masjid. Mais je me contenterai de ce qui a précédé, laissant le reste à une autre occasion in chaâ Allah.

    Dans l'espoir que la première question soit plus claire in chaâ Allah.


    Au sujet d'Ibn Al Qayyim, il permet même de les prendre comme juge lorsqu'on ne trouve aucun juge d'Ahlou Assunna. Voir Attourouq Al Hakamiya.

    Donc en résumé Akhi al karim, la prière derrière eux est valide et ce sont des innovateurs.

    Wa fika Bâraka Allah.

    C'est une réponse très concise.
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  3. #3
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    Citation Envoyé par Abo albaraa Voir le message


    Je cherche les vers d'in al qayim ou il parle de la mécréante des acha'ira.

    Est-ce que l'on peu prier derrière eux ? qu'elle est l'avis le plus juste a leur sujet sont-ils innovateurs ( je parle pas de ceux qui font le chirk juste ceux qui rejette qu'Allah parle, qu'Il s'est établi sur Son trône ) ou mécréant?


    Baaraka Allahou fik
    Dès le départ, le caractère orienté tekfir de tes messages m'avait alerté. Ton pseudonyme, qui signifie "le père du désaveu" si je ne me trompe pas, renforce cette crainte que tu sois un tekfiri. Avec la question que tu viens de poser, si on ne peut pas encore formellement penser que tu en es un, on peut dire avec certitude que leur littérature t'est connue et t'influence. Concernant cette question, c'est la première fois que j'entends dire que les savants orthodoxes auraient pu déclarer la mécréance des ach3arite-s. Non, en fait, c'est la deuxième fois, puisque tu as été précédé par un type qui écrivait, dans un autre forum, que "l'ach3arisme est du koufr akbar après iqamat oul houjja". Justement, ce personnage est un tekfiri reconnu dont je tairai le pseudonyme, histoire de ne pas lui faire de publicité. Pour essayer d'y répondre avec mes maigres connaissances, entre la naissance de l'ach3arisme et aujourd'hui, ce sont des milliers de savants orthodoxes qui se sont opposés à eux sans que jamais l'un d'entre eux, à ma connaissance, ne soit allé jusqu'à les excommunier, quel que soient les articles du crédo auxquels ils souscrivaient. Et même si Ibn el-Qayyim (rA) l'avait fait, ça ne serait pas suffisant pour que je le fasse à mon tour, puisque sur une question aussi grave que l'islamité ou non d'un groupe, sauf déviance extrême qui atteint de façon flagrante le stade d'incroyance majeure, je ne me conformerai au verdict des savants que s'ils l'ont établi à l'unanimité. Sans cette unanimité, en tant que non-savant, je ne tranche pas la question et passe à autre chose pour continuer à vivre un Islam apaisé loin des querelles doctrinales. C'est pour ça que je n'ai pas tranché la question de l'islamité de celui qui a abandonné la çala par paresse.

    Je m'inquiète vraiment de voir la communauté musulmane obsédée par les questions de chirk, koufr, aslou din, tawhid, taghout, iqamatou lhoujja. On en voit certains, dans ce forum même, montrer que ces questions les ont troublés au point qu'ils semblent craindre d'avoir apostasié sans s'en rendre compte. Une nouvelle obsession est née depuis peu dans la communauté musulmane : statuer sur l'islamité de toutes les tendances et de tous les individus sous la menace de la règle, largement dévoyée", de "qui doute de la mécréance du mécréant devient lui-même mécréant". Comme s'il était obligatoire pour tous de se prononcer sur l'imène de tous. Me concernant, partant du fait qu'Allah n'a pas fait de moi un savant, ni ne m'a ordonné d'établir un verdict sur tout le monde, je ne me préoccupe pas de savoir si l'adhésion à cette doctrine précise représente de l'apostasie ou non. Je ne suis pas concerné, et il ne faut pas que ça m'obsède. Questions à Monsieur Désaveu (des polythéistes), est-ce que tu peux nous dire quel est l'intérêt, pour toi comme pour nous, que nous allons retirer en répondant à ta question un poil orientée ? Est-ce qu'un imam est monté sur sa chaire en disant qu'Allah est muet au point où tu t'es demandé si la prière derrière lui était valide ? Est-ce que ce tu veux déshériter le fils d'Untel parce que tu as appris qu'il était ach3arite ? Est-ce que tu doutes de la validité d'un mariage que tu envisagerais avec une ach3arite ? Comme te l'as dit le frère Muslim, demande à Allah d'être bien guidé.

    Macha'Allah, frère Muslim, quelle érudition tu as ! Ta réponse est bien plus scientifique et meilleure que la mienne.
    Dernière édition par Pseudonym; 01/04/2015 à 22h30

  4. #4
    Abo albaraa
    Guest
    Citation Envoyé par Pseudonym Voir le message
    es-selèmou 3aleykoum



    Dès le départ, le caractère orienté tekfir de tes messages m'avait alerté. Ton pseudonyme, qui signifie "le père du désaveu" si je ne me trompe pas, renforce cette crainte que tu sois un tekfiri. Avec la question que tu viens de poser, si on ne peut pas encore formellement penser que tu en es un, on peut dire avec certitude que leur littérature t'est connue et t'influence. Concernant cette question, c'est la première fois que j'entends dire que les savants orthodoxes auraient pu déclarer la mécréance des ach3arite-s. Non, en fait, c'est la deuxième fois, puisque tu as été précédé par un type qui écrivait, dans un autre forum, que "l'ach3arisme est du koufr akbar après iqamat oul houjja". Justement, ce personnage est un tekfiri reconnu dont je tairai le pseudonyme, histoire de ne pas lui faire de publicité. Pour essayer d'y répondre avec mes maigres connaissances, entre la naissance de l'ach3arisme et aujourd'hui, ce sont des milliers de savants orthodoxes qui se sont opposés à eux sans que jamais l'un d'entre eux, à ma connaissance, ne soit allé jusqu'à les excommunier, quel que soient les articles du crédo auxquels ils souscrivaient. Et même si Ibn el-Qayyim (rA) l'avait fait, ça ne serait pas suffisant pour que je le fasse à mon tour, puisque sur une question aussi grave que l'islamité ou non d'un groupe, sauf déviance extrême qui atteint de façon flagrante le stade d'incroyance majeure, je ne me conformerai au verdict des savants que s'ils l'ont établi à l'unanimité. Sans cette unanimité, en tant que non-savant, je ne tranche pas la question et passe à autre chose pour continuer à vivre un Islam apaisé loin des querelles doctrinales. C'est pour ça que je n'ai pas tranché la question de l'islamité de celui qui a abandonné la çala par paresse.

    Je m'inquiète vraiment de voir la communauté musulmane obsédée par les questions de chirk, koufr, aslou din, tawhid, taghout, iqamatou lhoujja. On en voit certains, dans ce forum même, montrer que ces questions les ont troublés au point qu'ils semblent craindre d'avoir apostasié sans s'en rendre compte. Une nouvelle obsession est née depuis peu dans la communauté musulmane : statuer sur l'islamité de toutes les tendances et de tous les individus sous la menace de la règle, largement dévoyée", de "qui doute de la mécréance du mécréant devient lui-même mécréant". Comme s'il était obligatoire pour tous de se prononcer sur l'imène de tous. Me concernant, partant du fait qu'Allah n'a pas fait de moi un savant, ni ne m'a ordonné d'établir un verdict sur tout le monde, je ne me préoccupe pas de savoir si l'adhésion à cette doctrine précise représente de l'apostasie ou non. Je ne suis pas concerné, et il ne faut pas que ça m'obsède. Questions à Monsieur Désaveu (des polythéistes), est-ce que tu peux nous dire quel est l'intérêt, pour toi comme pour nous, que nous allons retirer en répondant à ta question un poil orientée ? Est-ce qu'un imam est monté sur sa chaire en disant qu'Allah est muet au point où tu t'es demandé si la prière derrière lui était valide ? Est-ce que ce tu veux déshériter le fils d'Untel parce que tu as appris qu'il était ach3arite ? Est-ce que tu doutes de la validité d'un mariage que tu envisagerais avec une ach3arite ? Comme te l'as dit le frère Muslim, demande à Allah d'être bien guidé.



    Macha'Allah, frère Muslim, quelle érudition tu as ! Ta réponse est bien plus scientifique et meilleure que la mienne.
    Wa aleykoum assalaam mon frère, tout d'abord je suis étonné qu'une simple question provoque une telle réaction,
    pour ce qui est de ma kounya celle ci fait reference à deux Sahabi : albaraa ibn malik et albaraa ibn 3azib raDyAllahu 3anhoumaa...Peut-etre ne les connaissais-tu pas?
    Ensuite en posant cette question je cherchais l'avis de savants et c'est ce qu'a fait le frère muslim baraka Allah fiih.
    Pourquoi cette question? Car j'ai entendu que dans sa nounya ibn al qayyim rapportait que 50 savants faisaient leur takfir je voulais confirmation j'ai également lu la fatwa de cheikh hamoud ibn 3oqla ach-chou3aybi rahimahouLLAH je voulais savoir si c'était l'avis le plus juste et quand un sujet te pose problème libre à toi de ne pas y répondre la réponse du frère aurait suffit.
    Pour finir attention au mauvais soupçon, le simple fait de poser une question et une kounya te permet de conclure que je suis un innovateur (tekfiri)? Qu'Allah nous réforme.

    Wa assalaamou 3aleykoum wa rahmatullah.

  5. #5
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Citation Envoyé par Pseudonym Voir le message
    es-selèmou 3aleykoum



    Dès le départ, le caractère orienté tekfir de tes messages m'avait alerté. Ton pseudonyme, qui signifie "le père du désaveu" si je ne me trompe pas, renforce cette crainte que tu sois un tekfiri. Avec la question que tu viens de poser, si on ne peut pas encore formellement penser que tu en es un, on peut dire avec certitude que leur littérature t'est connue et t'influence. Concernant cette question, c'est la première fois que j'entends dire que les savants orthodoxes auraient pu déclarer la mécréance des ach3arite-s. Non, en fait, c'est la deuxième fois, puisque tu as été précédé par un type qui écrivait, dans un autre forum, que "l'ach3arisme est du koufr akbar après iqamat oul houjja". Justement, ce personnage est un tekfiri reconnu dont je tairai le pseudonyme, histoire de ne pas lui faire de publicité. Pour essayer d'y répondre avec mes maigres connaissances, entre la naissance de l'ach3arisme et aujourd'hui, ce sont des milliers de savants orthodoxes qui se sont opposés à eux sans que jamais l'un d'entre eux, à ma connaissance, ne soit allé jusqu'à les excommunier, quel que soient les articles du crédo auxquels ils souscrivaient. Et même si Ibn el-Qayyim (rA) l'avait fait, ça ne serait pas suffisant pour que je le fasse à mon tour, puisque sur une question aussi grave que l'islamité ou non d'un groupe, sauf déviance extrême qui atteint de façon flagrante le stade d'incroyance majeure, je ne me conformerai au verdict des savants que s'ils l'ont établi à l'unanimité. Sans cette unanimité, en tant que non-savant, je ne tranche pas la question et passe à autre chose pour continuer à vivre un Islam apaisé loin des querelles doctrinales. C'est pour ça que je n'ai pas tranché la question de l'islamité de celui qui a abandonné la çala par paresse.

    Je m'inquiète vraiment de voir la communauté musulmane obsédée par les questions de chirk, koufr, aslou din, tawhid, taghout, iqamatou lhoujja. On en voit certains, dans ce forum même, montrer que ces questions les ont troublés au point qu'ils semblent craindre d'avoir apostasié sans s'en rendre compte. Une nouvelle obsession est née depuis peu dans la communauté musulmane : statuer sur l'islamité de toutes les tendances et de tous les individus sous la menace de la règle, largement dévoyée", de "qui doute de la mécréance du mécréant devient lui-même mécréant". Comme s'il était obligatoire pour tous de se prononcer sur l'imène de tous. Me concernant, partant du fait qu'Allah n'a pas fait de moi un savant, ni ne m'a ordonné d'établir un verdict sur tout le monde, je ne me préoccupe pas de savoir si l'adhésion à cette doctrine précise représente de l'apostasie ou non. Je ne suis pas concerné, et il ne faut pas que ça m'obsède. Questions à Monsieur Désaveu (des polythéistes), est-ce que tu peux nous dire quel est l'intérêt, pour toi comme pour nous, que nous allons retirer en répondant à ta question un poil orientée ? Est-ce qu'un imam est monté sur sa chaire en disant qu'Allah est muet au point où tu t'es demandé si la prière derrière lui était valide ? Est-ce que ce tu veux déshériter le fils d'Untel parce que tu as appris qu'il était ach3arite ? Est-ce que tu doutes de la validité d'un mariage que tu envisagerais avec une ach3arite ? Comme te l'as dit le frère Muslim, demande à Allah d'être bien guidé.

    Macha'Allah, frère Muslim, quelle érudition tu as ! Ta réponse est bien plus scientifique et meilleure que la mienne.
    Wa alaykoum Assalâm wa Rahmatullah,

    Très cher frère, " certains remèdes peuvent être amers tout en étant bénéfiques " et celui qui te les " offrira " ne chercherait que ton bien.

    Lis donc ce qui va suivre en gardant à l'esprit ce souhait de " bonté et bienfaisance " :


    Les propos tenus au sujet du frère Abou Al Barâ' sont démesurés et injustes. Quand aux allusions au sujet de sa Kouniya, il n'est pas nécessaire d'y répondre car comme on dit Youghnî Hikâyatouhou 'an Raddih.

    Akhi al karîm, je peux comprendre que tu sois frustré par le comportement de certains qui déformèrent les réalités religieuses, mais que cet égarement ne t'amène pas à une autre extrême. Sois juste et équitable et tu obtiendras la Satisfaction de ton Seigneur.

    Quand à " l'obsession de certains par les questions de chirk, koufr, aslou din, tawhid, taghout, iqamatou lhoujja " :

    A. Si tu vises les ignorants qui en parlent sans science et déforment les réalités et définitions religieuses. En qualifiant de Shirk Akbar ou de Koufr Akbar ce qui n'en est pas. Ou qui ne distingue pas les diverses catégories de Shirk et de Koufr, et autre erreurs, que les savants ont cités : La solution n'est pas de remettre en cause leur "obsession" mais de corriger les mauvaises compréhensions, car tout musulman craint de quitter sa Religion. Et si Ibrâhim Al Khalîl- 'alayhi Assalâm- craignait le Shirk pour ses enfants et lui même, qui de nous saurait être en sécurité ?!

    B. Et s'il s'agit du simple fait de traiter de ces questions, qui te dérange- ce que je ne pense pas être le cas mais je le cite dans l'exposé des différentes probabilités- = je n'ai besoin de m'étaler à y répondre, car encore une fois le simple fait de rapporter cette affirmation suffit à montrer sa fausseté. Et toute personne ayant une modeste culture générale sait l'importance de certaines de ces questions aux yeux des gens de science.

    On en voit certains, dans ce forum même, montrer que ces questions les ont troublés au point qu'ils semblent craindre d'avoir apostasié sans s'en rendre compte
    En plus de ce qui a précédé en réponse à une partie de ce jugement injuste, je rajouterai que les questions auxquels tu fais allusion ont permis grâce à Allah de clarifier des questions très peu détaillées jusqu'aujourd'hui dans la sphère francophone. Et au lieu de les critiquer, nous devrions plutôt les remercier de dire ouvertement ce que beaucoup peuvent penser sans en parler. Qu'Allah les Récompense.

    Et est-ce que les Fouqahas était " obsédé" par la " barbe" de certaines femmes, au point de " traiter de la permission ou non d'imprégner sa barbe d'huile " après le décès de son mari, car imprégner la barbe pourrait l'embellir, or toute forme d'embelissement est interdit en état deuil ?! (Voir Al Bayân d'Al 'Imrânî au chapître Al hidâd)..Ou était-ce là une simple question juridique dont le but est de connaitre " les limites qu'Allah Révéla à son Messager " ? Sans discuter du bien fondé de ce sujet.

    Et pareil, pour la question du frère, les citations évoqués en réponse, serait restées bien longtemps soulignés dans un livre, s'il n'avait pas posé cette question.


    Et enfin Akhi al karim, je te remercie de ce que tu penses de ton frère, mais je suis loin de l'érudition et " malheur à une époque ou une personne comme moi "(1) en serait qualifiait !

    Mais ce n'est là que le fruit des Bienfaits d'Allah et Sa Rahma puis des efforts des gens de science qui nous ont transmis leur savoir.



    _______________________________________


    (1) En allusion à la parole de Sofiân Athawrî - Rahimahou Allah -: " Malheur à une époque ou les gens reviennent vers une personne comme moi pour trouver réponse à leurs questions religieuses " ! Que dire de notre époque ?!
    Dernière édition par Muslim; 22/04/2015 à 23h01
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  6. #6
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    es-selèmou 3aleykoum

    Citation Envoyé par Abo albaraa Voir le message
    Wa aleykoum assalaam mon frère, tout d'abord je suis étonné qu'une simple question provoque une telle réaction,
    pour ce qui est de ma kounya celle ci fait reference à deux Sahabi : albaraa ibn malik et albaraa ibn 3azib raDyAllahu 3anhoumaa...Peut-etre ne les connaissais-tu pas?
    Ensuite en posant cette question je cherchais l'avis de savants et c'est ce qu'a fait le frère muslim baraka Allah fiih.
    Pourquoi cette question? Car j'ai entendu que dans sa nounya ibn al qayyim rapportait que 50 savants faisaient leur takfir je voulais confirmation j'ai également lu la fatwa de cheikh hamoud ibn 3oqla ach-chou3aybi rahimahouLLAH je voulais savoir si c'était l'avis le plus juste et quand un sujet te pose problème libre à toi de ne pas y répondre la réponse du frère aurait suffit.
    Pour finir attention au mauvais soupçon, le simple fait de poser une question et une kounya te permet de conclure que je suis un innovateur (tekfiri)? Qu'Allah nous réforme.

    Wa assalaamou 3aleykoum wa rahmatullah.
    es-selèmou 3aleykoum

    Pour ce qui est de ton surnom, je reconnais m'être largement trompé, car je ne connaissais pas ces deux Compagnons (qu'Allah soit satisfait d'eux), du moins pas sous ces surnoms-là. Pour le soupçon de tekfirisme, il a été causé par un surnom (mal compris, je le reconnais), plus un historique de tes messages, plus un contexte général de progression des idées tekfiries depuis les victoires très suspectes de l'Etat Islamique, plus un contexte particulier à ce forum où deux membres sont venus relayer du tekfir de masse : le premier, après avoir vu une vidéo, nous demandait s'il était effectivement légitime de n'acheter de viande qu'après avoir validé l'islamité de l'égorgeur par un espèce de questionnaire ; le deuxième faisait la promotion de l'Etat Islamique en excluant implicitement de l'Islam ses deux contradicteurs du forum. Mis en alerte par tous ces signaux, j'ai réagi. Je reconnais même avoir sur-réagi. Une simple mise en garde générale et préventive contre les abus d'anathèmes, tels qu'on les trouve aujourd'hui dans la littérature ayant trait aux question d'apostasie et unicité divine, aurait suffit. Je te demande pardon.

    Citation Envoyé par Muslim Voir le message
    Quand à " l'obsession de certains par les questions de chirk, koufr, aslou din, tawhid, taghout, iqamatou lhoujja " :
    A. Si tu vises les ignorants qui en parlent sans science et déforment les réalités et définitions religieuses. En qualifiant de Shirk Akbar ou de Koufr Akbar ce qui n'en est pas. Ou qui ne distingue pas les diverses catégories de Shirk et de Koufr, et autre erreurs, que les savants ont cités : La solution n'est pas de remettre en cause leur "obsession" mais de corriger les mauvaises compréhensions, car tout musulman craint de quitter sa Religion. Et si Ibrâhim Al Khalîl- 'alayhi Assalâm- craignait le Shirk pour ses enfants et lui même, qui de nous saurait être en sécurité ?!

    B. Et s'il s'agit du simple fait de traiter de ces questions, qui te dérange- ce que je ne pense pas être le cas mais je le cite dans l'exposé des différentes probabilités- = je n'ai besoin de m'étaler à y répondre, car encore une fois le simple fait de rapporter cette affirmation suffit à montrer sa fausseté. Et toute personne ayant une modeste culture générale sait l'importance de certaines de ces questions aux yeux des gens de science.
    El hamdouliLlah, je suis tout de même dans le cas A. C'est à dire que je suis inquiet d'une surabondance de ces questions, parce qu'elles montrent que la littérature tekfirie à pris une grande importance. Ce qui m'inquiète, c'est que beaucoup de ceux qui semblent avoir réduit l'Islam au désaveu des idoles ont troublé la sérénité des autres, qui ne sont évidemment pas à blâmer. En fait, j'ai pris le frère Abo Albaraa pour un tak-tak venu nous "mécréantiser" après l'avoir fait vis-à-vis des ach3arites. J'étais surpris qu'on puisse se demander si cette secte s'était exclue de l'Islam, parce que l'étape qui pourrait suivre l'excommunication des ach3arites serait l'excommunication des Talibans pour avoir inscrit dans leur charte que seul un Afghan pouvait prendre la tête de leur mouvement. C'est un cas réel que je ne cite que pour montrer jusqu'où est allé le tekfirisme.

    Citation Envoyé par Muslim Voir le message
    En plus de ce qui a précédé en réponse à une partie de ce jugement injuste, je rajouterai que les questions auxquels tu fais allusion ont permis grâce à Allah de clarifier des questions très peu détaillées jusqu'aujourd'hui dans la sphère francophone. Et au lieu de les critiquer, nous devrions plutôt les remercier de dire ouvertement ce que beaucoup peuvent penser sans en parler. Qu'Allah les Récompense.
    Si un autre que le frère'Abo Albaraa avait posé ces questions, j'aurais pensé comme toi. Sauf qu'avec les soupçons que j'avais accumulé sur lui, j'ai été amené à sur-réagir.

    Pour la suite, j'ai pris une initiative qui consiste à ne plus publier un message à chaud : c'est à dire que je vais le rédiger et l'enregistrer sous Word, puis le relire à partir du lendemain, le temps que les passions se dissipent et que la sagesse reprenne le dessus. Si besoin, je le corrigerai alors. La nuit porte conseil.

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé