Résultats de 1 à 28 sur 28

Sujet : Qu'est ce qu'un acte cultuel/ Attadayyoun ?

  1. #1
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225

    Qu'est ce qu'un acte cultuel/ Attadayyoun ?

    Assalâm alaykoum,


    Al Mou'allimî Rahimahou Allah dans le chapitre au sujet de la Tiyara/ les mauvais présages, dit :

    Celui qui croit au mauvais présage soit il pense que l'oiseau (1) est une cause ou un signe (2). Et dans les deux cas, cette pensée est un acte cultuel/ Tadayyoun
    Puis il en explique la raison, et c'est sur ce point que nous devons rester attentif :

    Car, cette pensée( ou cette déduction) ne s'accorde à aucune base coutumière et règle universelle (3) basée sur la physique et l'observation.
    Jusque là l'auteur - Rahimahou Allah- nous montre la raison pour laquelle cet acte est un acte cultuel/ Tadayyoun.

    Puis, il évoque la raison pour laquelle cet acte est du Shirk :

    On a donc là la pratique d'un acte cultuel qu'Allah n'a pas légiféré. Il relève donc du Shirk.
    Et Allah Demeure Le Plus Savant

    (1) En allusion à la forme d'augure présente à l'époque du Prophète , qui se basait principalement sur le vol d'oiseau et la direction que celui ci prenait,ndt.
    (2) Pour connaitre l'imperceptible / Al Ghayb, que ce Ghayb soit la satisfaction d'Allah ou un événement futur, ndt.

    (3) présentes sur terres et connues par les hommes, ndt.

  2. #2
    Membre habitué Avatar de Avant l'Heure
    Inscrit
    June 2010
    Localisation
    Région parisienne. France
    Messages
    1 572
    As salamu 'alaykum

    BarakaLlahu fik akhil karim.

  3. #3
    Membre habitué Avatar de Hârith
    Inscrit
    June 2010
    Messages
    1 762

    بسم الله الرحمن الرحيم
    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته




    Bâraka Llâhu fîk 'akhî Muslim.
    Cette approche est intéressante voire crucial pour comprendre certaines choses de notre quotidien.




    و السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

    Ne perds pas ton temps à dire que tu ne peux pas: essaies.
    Ne perds pas ton temps à dire tu ne sais pas: apprends.

  4. #4
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Wa alaykoum Assalâm wa Rahmatullah wa Barakatuh wa Maghfiratuh,

    Wa fikoum Bâraka Allah mes frères.

  5. #5
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Assalâm alaykoum,

    Je discutais récemment avec des proches de la question suivante :

    Pourquoi l'erreur d'estimation de notre père Adam et son épouse Hawâ' - 'alayhima Assalâm- croyant que manger du fruit interdit leur donnerait accès à une vie éternelle, n'est pas du Shirk; tandis que croire que poser du sel dans les coins d'une maison protège contre les Djins est du Shirk Akbar qu'Allah nous en Préserve ?

    Quelle est la différence entre les deux ?

    Et quel est l'élément qui distingue le Tadayyoun de ce qui ne l'est pas ?

    Je vous laisse réfléchir in chaâ Allah...
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  6. #6
    As Salam Alaykoum WaRahmatouLlah wa Barakatouh,

    A premiere vue, je dirai que les lois physique dans le paradis ne sont pas les meme que sur la terre. Or il est connu que la vie eternelle est présente au paradis alors que rien ne nous informe que le sel protege contre les Jinns. Cette maniere de faire qui est de se preservé du mal des Jinns releve donc d'une chose Ghaybiya par laquelle Allah n'a fait décendre aucune preuve.

    Wa Allahou A'lam

  7. #7
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Wa alaykoum Assalâm wa Rahmatullah wa Barakatuh wa Maghfiratuh,

    A premiere vue, je dirai que les lois physique dans le paradis ne sont pas les meme que sur la terre.
    C'est juste, mais cette affirmation à elle seule ne permet de répondre à la problématique.

    Or il est connu que la vie eternelle est présente au paradis alors que rien ne nous informe que le sel protege contre les Jinns.
    De quelle manière était-ce connu ?

    Et les simples affirmations ne suffisent pas pour distinguer deux actes qui sont à l'antipode l'un de l'autre. Le premier étant une simple erreur d'estimation et le second du Shirk Akbar qu'Allah ne Pardonne pas et qui condamne celui qui s'y adonne à l'éternité en Enfer qu'Allah nous en préserve.

    Et la seconde choses est que les adeptes du culte des morts et des saints, prétendent la même chose au sujet des saints et de leurs pouvoirs : " Les règles qui gèrent leur monde sont bien distinctes de ceux qui gèrent celui de simples mortels comme nous autres ".

    Voir ce que Soubkî et A Kawtharî ont repris du livre " Arroûh " d'Ibn Al Qayyim, au sujet de l'intervention des âmes après leurs morts dans le monde vivant, et les conclusions qu'ils en ont faites.

    Voir aussi la réplique d'Al Mou'allimî - Rahimahou Allah- dans " Al Qâ'id ".

    Il est donc important de mettre le doigt sur la réelle distinction et la véritable règle qui fait que l'un soit une simple erreur d'estimation et l'autre un acte impardonnable.

    Cette règle sera qualifié de " Dhâbit ".

    Et soyons attentif a bien déterminé les causes du mal et les réelles raisons de l'invalidité d'une argumentation, afin de ne pas ouvrir des brèches dans lesquelles plongerons la tête baissée ceux qui ont déviations dans le coeur et ceux qui pensent bien faire, mais se trompent de chemin.

    Et bien souvent, les résulats et conséquences de ces brèches n'apparaissent qu'après la disparition ou la dimininution des gens de sciences capable d'expliquer la réalité de ces ambiguités.

    Et c'est ainsi que le shaytan oeuvre sans répis afin d'égarer l'humanité. Rappelons nous le récit du peuple de Nouh- 'alayhi Assalâm.

    Cette maniere de faire qui est de se preservé du mal des Jinns releve donc d'une chose Ghaybiya
    La façon d'obtenir l'éternité en mangeant du fruit relève elle aussi selon une certaine considération du Ghâyb. Quel est donc ce Ghayb/ cette notion imperceptible qui changera la mise du tout au tout.

    Qu'Allah te Préserve
    Dernière édition par Muslim; 04/08/2014 à 19h16
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  8. #8
    Membre récent
    Inscrit
    June 2014
    Messages
    15
    Salam 3alaykoum , concernant la pratique avec le sel, cela relève du shirk car cette pratique est basée sur une simple déduction personnelle et ayant aucun rapport avec des lois physiques, ou textes religieux, et de plus dans la majorité des cas est lié à la croyance que ce sel protège d'un mal (profit ghaybi). en ce qui concerne, le fruit, un frère m'a mit sur une piste mais in chaa Allah je vais l'inciter a poster sur le forum, c'est plus juste...

  9. #9
    Membre récent
    Inscrit
    August 2014
    Messages
    7
    asalamou alaykum wa rahmatouLlahi,

    en cherchant, je n'ai pas vu la raison pour laquelle Adam alayhi salam mangea du fruit. Iblis évoqua l'immortalité ou le fait de devenir un ange, mais je n'ai pas vu que Adam adhéra à cette croyance. Manger du fruit revient à une désobéissance envers Le Créateur, et je voulais essayer de trouver un indice me permettant de comprendre l'objectif visé par notre père Adam lorsqu'il mangea du fruit.
    Mais en lisant les écrits des gens de science ils ont sous-entendu que c'était bien cet objectif qui était visé, a savoir l'immortalité ou le fait de devenir un ange.
    Donc si Adam alayhi salam a mangé du fruit pour ces raisons, il a cru Iblis lorsqu'il lui jura qu'il était un bon conseil pour lui, oubliant ce qu'Allah ta'ala lui enjoigna, a savoir le fait de prendre Iblis comme ennemi déclaré. Adam alayhi salam n'a donc pas mis sa raison en premier plan en ce qui concerne le fait de manger du fruit. Puisque Adam savait que Iblis est un savant et qu'il pensait qu'il disait la vérité, peut-on assimiler le cas de Adam à celui d'une personne faisant un acte cultuel en se basant sur un hadith mensongé ou inventé?

    Qu'Allah nous facilite dans l’apprentissage de Sa noble religion et qu'Il nous accorde le succès chers frères du forum, barakAllahou fikoum, au plaisir de vous lire in chaa Allah
    Dernière édition par Abou Maysarah; 05/08/2014 à 23h59

  10. #10
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Assalâm alaykoum,

    Je vous remercie tout d'abord pour votre participation et attendant de revenir sur chacune d'elles, je vous oriente vers un point donné :

    . Est-ce que le fait que les plantes ont prouvés leurs profits sur les êtres vivants et leur santé peut avoir un impact sur cette question ? Et si oui, comment ?
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  11. #11
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Assalâm alaykoum,

    Voici un indice :

    L'évocation de choses qui furent qualifiés de Shirk dans la Shari'a et dans lesquels la notion de Shirk qui y présente peut être confuses


    Introduction

    Saches que le fait qu'une chose soit une cause ou un signe, peut être lié à :

    1. Un autre domaine que le Tadayyoun/cultuel. Et ce dans le cas, ou cela revient à une règle naturelle fondée sur la physique et l'observation, qui impliquent tous deux la certitude; ne serais-ce que sur la base de ce lien de causalité.

    Par exemple:

    a.Le lépreux qui mange une feuille d'arbre par coïncidence et guéris ensuite. Ce qui l'amène à penser, ainsi que d'autres, que la prise de la feuille de cet arbre profite contre la lèpre. Cette expérience est sans aucun doute manquante, mais elle fait référence à une règle certaine, qui est les médicaments sont utiles face aux maladie.

    b.Ou qu'un homme habite dans une maison loin du village et qu'il souhaite sortir en pleine nuit pour un besoin, comme prier Al ishâ ou le obh en groupe. En sortant, il entend un chien aboyer, ce qui le pousse à croire qu'un homme cherchant à lui dérober ses biens ou lui faire du mal se cache tout près. Ce qui le pousse à rebrousser chemin.

    Dans ce cas : l'aboiement du chien n'est pas un signe certain de la présence d'un homme étranger, mais il fait référence et revient à une règle qui elle est certaine, qui est que les chiens aboient à la vue d'étranger.

    2. Et il peut être cultuel/ Tadayyoun, dans le cas ou cela revient à une cause abstraite/ Ghaybî, comme le fait de croire que:

    1. Embrasser la pierre noire est une cause pour obtenir un bien.

    2. Ou que la répulsion que l'on peut ressentir face à une chose, après avoir effectuer la prière de la consultation, soit un signe qu'il n'y pas de bien en cette dernière, etc.


    Certaines pensées quand à elles peuvent être sujettes à réflexion, entrent-elles dans la première ou seconde catégorie. Comme croire que porter certaines pierres apporte le bonheur et repousse le mauvais œil ou fait fuir les djinns.

    Et le statut légal dans ce cas, et Allah Demeure Le Plus Savant, est que:

    1. Si celui qui à ce genre de pensée, croient que cette particularité- présente dans l'objet de sa croyance,ndt- résulte d'une cause naturelle fondée sur la physique et l'observation.

    Cela entrera dans la première catégorie, mais nous devons interdire la pratique de ce genre de supposition, en respect du principe de fermeture des portes du mal- pour fermer la porte à un mal plus grand, ndt-.

    2. Et s'il laisse supposer que cette spécificité résulte d'une cause abstraite, comme le fait que cette pierre soit aimée auprès d'Allah , auprès des anges, ou des Djinns, et ce qui leur est semblable(1). Dans ce cas, cela entrera dans la deuxième catégorie.
    Référence : http://www.ummah.fr/showthread.php/5...ull=1#post8527
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  12. #12
    Membre récent
    Inscrit
    July 2014
    Messages
    4
    وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

    Le fait de croire en la capacité de guérison ou autre profits de certaines plantes favorise bien évidemment la guérison ou autre profits. Ce, par l'énorme potentiel d'action du cerveau humain sur le corps et son état de santé.

    À titre d'exemple de ce potentiel d'action, le déni de grossesse et bien d'autres.

    J'espère avoir répondu à tes questions, mon cher frère.

  13. #13
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225


    Le fait de croire en la capacité de guérison ou autre profits de certaines plantes favorise bien évidemment la guérison ou autre profits. Ce, par l'énorme potentiel d'action du cerveau humain sur le corps et son état de santé.

    À titre d'exemple de ce potentiel d'action, le déni de grossesse et bien d'autres.

    J'espère avoir répondu à tes questions, mon cher frère.
    Wa alaykoum Assalâm wa Rahmatullah wa Barakatuh wa Maghfiratuh,

    Jazâka Allahou khayrane pour ta réponse, mais ce n'est pas tout à fait ça. L'effet placebo est différent du sujet de la question.
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  14. #14
    Membre récent
    Inscrit
    March 2014
    Messages
    8
    As Salamu 'alaykum

    Les fruits (et les aliments en générale) ont un effet bénéfique sur le corps et l'organise des êtres vivant de manière générale, donc il a un réel lien entre le fait de manger un fruit et le fait d'en tirer un bénéfice, une cause réel menant à un effet réel existant et que l'on peut observer, l'erreur ici est sur l'effet qui est disproportionné/extrapolé mais qui ne repose pas uniquement sur une déduction humaine dénué de preuve matériel ou Textuel.

    Tandis que dans l'autre cas, il est clairement établi dans les règles de cause a effet que poser du sel sur le sol n'engendre pas d'effet connu (si ce n'est de salir le sol ou de glisser dessus^^), a partir de là l'effet qui est suggéré ici ne respecte aucunement les règles de causalité existante dans la création et repose donc uniquement sur une déduction humaine dénué de preuve aussi bien matériel que Textuel.

    Wa Allahu a'lam.

  15. #15
    Membre récent
    Inscrit
    August 2014
    Messages
    7
    Ce que j'ai du mal à saisir, c'est que manger un fruit pour devenir un ange ou devenir immortel me paraît être une cause ghaybi
    Dernière édition par Abou Maysarah; 07/08/2014 à 20h56

  16. #16
    Membre récent
    Inscrit
    June 2014
    Messages
    15
    Le fait que shaytan 3alayhi la3natou Allahi a informé notre père Adam 3alayhi salam des "sois disant" pouvoirs bénéfiques du fruit de l'arbre, alors Adam n'avait pour information que les dires de shaytan, a oublié la recommandation d'Allah (de prendre shaytan pour ennemi) et l'a pris pour bon conseillé (en croyant que shaytan avait réellement constaté les pouvoirs de ce fruit), et donc Adam s'est basé sur une science (prise d'information) d'une personne de science qu'il a jugé bonne (shaytan) et cru que ce fruit avait réellement le pouvoir prétendu, et qu'a t'il eu de plus comme information si ce n'est celle de shaytan?
    Son pécher est plutot le fait d'avoir désobei a Allah, en bravant un interdit wa Allahou a3lam

  17. #17
    Membre récent
    Inscrit
    July 2014
    Messages
    4
    Citation Envoyé par Muslim Voir le message


    Wa alaykoum Assalâm wa Rahmatullah wa Barakatuh wa Maghfiratuh,

    Jazâka Allahou khayrane pour ta réponse, mais ce n'est pas tout à fait ça. L'effet placebo est différent du sujet de la question.
    السلام عليكم ورحمة الله

    Effectivement, je n'avais pu lire que le post de 21:30.

    وانت جزاك الله خيرا

  18. #18
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Assalâm alaykoum,

    Citation Envoyé par dhoulahya Voir le message
    Le fait que shaytan 3alayhi la3natou Allahi a informé notre père Adam 3alayhi salam des "sois disant" pouvoirs bénéfiques du fruit de l'arbre, alors Adam n'avait pour information que les dires de shaytan, a oublié la recommandation d'Allah (de prendre shaytan pour ennemi) et l'a pris pour bon conseillé (en croyant que shaytan avait réellement constaté les pouvoirs de ce fruit), et donc Adam s'est basé sur une science (prise d'information) d'une personne de science qu'il a jugé bonne (shaytan) et cru que ce fruit avait réellement le pouvoir prétendu, et qu'a t'il eu de plus comme information si ce n'est celle de shaytan?
    Son pécher est plutot le fait d'avoir désobei a Allah, en bravant un interdit wa Allahou a3lam
    Il n'est pas question de pêché ici ou de désobéissance.

    Qu'Allah te Récompense
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  19. #19
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Citation Envoyé par Ibn Yahya Voir le message
    As Salamu 'alaykum

    Les fruits (et les aliments en générale) ont un effet bénéfique sur le corps et l'organise des êtres vivant de manière générale, donc il a un réel lien entre le fait de manger un fruit et le fait d'en tirer un bénéfice, une cause réel menant à un effet réel existant et que l'on peut observer, l'erreur ici est sur l'effet qui est disproportionné/extrapolé mais qui ne repose pas uniquement sur une déduction humaine dénué de preuve matériel ou Textuel.

    Tandis que dans l'autre cas, il est clairement établi dans les règles de cause a effet que poser du sel sur le sol n'engendre pas d'effet connu (si ce n'est de salir le sol ou de glisser dessus^^), a partir de là l'effet qui est suggéré ici ne respecte aucunement les règles de causalité existante dans la création et repose donc uniquement sur une déduction humaine dénué de preuve aussi bien matériel que Textuel.

    Wa Allahu a'lam.
    Pour la première partie, ta réponse est très juste.

    Pour la seconde, les éléments repris sont juste, mais ne sont les facteurs réel et les réels paramètres de la disticntions entre les deux actes, qu'Allah t'en Récompense. Et je vais revenir dessus in chaâ Allah
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  20. #20
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Assalâm alaykoum,

    Passage à méditer afin de comprendre la distinction entre les deux. Ce qui nous permettra de voir la définition d'un réel profit Ghaybî.

    Al Mou'allimî Rahimahou Allah dit :


    Puis les Versets du Qor'an prouvent clairement qu'Adam et Hawwâ' 'alayhima Assalâm ont acceptés les insufflations du maudit- iblis- et qu'ils ont mangés de l'arbre avec l'espoir d'obtenir l'éternité. Mais malgré ça, nous disons : qu'ils n'ont pas recherché par celà un profit Ghaybî.

    Ne vois-tu que si un homme est touché par une maladie, qui en général, est mortelle, et qu'on lui dise : " Si tu ne prends pas ce médicament, tu vas mourir ". Et qu'il le prenne afin de ne pas mourir, en respect des règles de causalité, tout en sachant que rien de ce qui a Précédé dans la Science d'Allah ne pourra être changé = on ne pourrait dire à son sujet qu'il a recherché un profit Ghaybî.

    Et dans la même lignée : celui à qui il est dit qu'au même titre que dans les règles de causalité qu'Allah a Etabli, celui qui ne mange pas meurt : celui qui ne prend pas tel médicament ne vivra que très rarement plus de 50 ans. Et que celui qui en prend, vivra en général 70 ans ou plus = celui qui utilise ce médicament afin de vivre 70 ans ou plus en respect des règles de causalité, et ce tout en sachant que ce qui a Précédé dans la Science Éternelle d'Allah Ta'âla ne pourrait être altéré = Et dans ce cas le profit qu'il aurait recherché ne serait que coutumier et normal.

    Et tous deux- Adam et Hawwâ' 'alayhima Assalâm- n'avaient encore jamais vu une personne mourir. A l'opposé ils observaient les anges qui eux étaient éternels. Ce qui les poussa à croire que vivre longuement étaient une chose tout à fait naturelle.

    Quand au fait de devenir anges, ils n'ont pas cherchés à l'être. Et comment chercher à être un ange, alors qu'Adam vit les anges se prosterner pour lui ?
    Puis l'auteur- Rahimahou Allah- détaille la question, en revenant sur ce que pensèrent Adam et Hawwâ' - 'alayhima Assalâm - en mangeant du fruit interdit, et clôt par une seconde et enfin une troisième hypothèse, qui tout deux nous ouvrent certains horizons pour mieux cerner les cas ou l'excuse peut être acceptée.

    Nous verrons ces deux hypothèses très prochainement in chaâ Allah.

    Ps : Le retard revient au fait que, j'eus oublié d'annôté ce passage en marge, je ne savais donc plus dans quel livre je l'avais lu... D’où l'importance de noter les Fawâ'id que l'on lit et ne pas se contenter de ses simples souvenirs. Un simple coup de crayon et une note dans la marge suffit à nous économiser beaucoup de temps...

    Les références : Raf'ou Al ishtibâh P 744.
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  21. #21
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Assalâm alaykoum,

    Citation Envoyé par Abou Maysarah Voir le message
    asalamou alaykum wa rahmatouLlahi,

    en cherchant, je n'ai pas vu la raison pour laquelle Adam alayhi salam mangea du fruit. Iblis évoqua l'immortalité ou le fait de devenir un ange, mais je n'ai pas vu que Adam adhéra à cette croyance. Manger du fruit revient à une désobéissance envers Le Créateur, et je voulais essayer de trouver un indice me permettant de comprendre l'objectif visé par notre père Adam lorsqu'il mangea du fruit.

    Mais en lisant les écrits des gens de science ils ont sous-entendu que c'était bien cet objectif qui était visé, a savoir l'immortalité ou le fait de devenir un ange.

    Donc si Adam alayhi salam a mangé du fruit pour ces raisons, il a cru Iblis lorsqu'il lui jura qu'il était un bon conseil pour lui, oubliant ce qu'Allah ta'ala lui enjoigna, a savoir le fait de prendre Iblis comme ennemi déclaré. Adam alayhi salam n'a donc pas mis sa raison en premier plan en ce qui concerne le fait de manger du fruit. Puisque Adam savait que Iblis est un savant et qu'il pensait qu'il disait la vérité, peut-on assimiler le cas de Adam à celui d'une personne faisant un acte cultuel en se basant sur un hadith mensongé ou inventé?

    Qu'Allah nous facilite dans l’apprentissage de Sa noble religion et qu'Il nous accorde le succès chers frères du forum, barakAllahou fikoum, au plaisir de vous lire in chaa Allah

    (( والله ليهنك العلم أبا المنذر )

    Heureux de te voir cerner les réponses et voir les diverses hypothèses de la la problématique de toi même, je te dis donc Akhi al karîm " Li Yahnika Al'ilmou Abâ Maysara " !

    Très bonne question dont tu auras la réponse dans les prochaines hypothèses in chaâ Allah

    Quand au fait de chercher à être un ange, tu trouveras la réponse dans l'intervention précédente in chaâ Allah.
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  22. #22
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Citation Envoyé par ermyaa Voir le message
    السلام عليكم ورحمة الله

    Effectivement, je n'avais pu lire que le post de 21:30.

    وانت جزاك الله خيرا
    Wa alaykoum Assalâm wa Rahmatullah wa Barakâtuh Akhi al karim,

    Soubhâna Man La Yashâ/ Gloîre à Celui qui n'est jamais distrait.

    Qu'Allah te Préserve.
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  23. #23
    Membre récent
    Inscrit
    March 2014
    Messages
    3
    As salamu 'alaykum

    BârakaLlâhu fîka pour cette discussion qui pousse à la réflexion et à la vigilance quant à certaines "croyances".

    A ce propos, serait-il possible que tu développes le point ci-dessous min fadhlika ?

    2. Et il peut être cultuel/ Tadayyoun, dans le cas ou cela revient à une cause abstraite/ Ghaybî, comme le fait de croire que:
    (...)2. Ou que la répulsion que l'on peut ressentir face à une chose, après avoir effectuer la prière de la consultation, soit un signe qu'il n'y pas de bien en cette dernière, etc
    Jazâka Allahou khayrane...

  24. #24
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Wa alaykoum Assalâm wa Rahmatullah,

    Wa fika Bâraka Allah et c'est moi qui te remercie pour ta participation, " la science ne s'aquière que par les révisions/ Innamâ Al'ilmou bil Moudhâkara ".

    Voici l'explication des paroles du Cheikh - Rahimahou Allah- :

    . Lorsque l'un de nous accomplit la prière de la consultation, les moyens par lesquels il obtiendra une réponse à sa demande peuvent être diverses, que ce soit un concours de circonstance ne lui facilitant pas son affaire, malgré qu'il ait fait les causes nécessaires, ou un sentiment intérieur de bien être face à un choix donné, ou de malaise inexplicable face à un autre. Dans tous ces cas, il sentira qu'une Force au delà des forces naturelles, le pousse vers un chemin précis.

    Et le lien entre ce résultat et son introduction- la prière de la consultation- ne respectent aucune règle de causalité connue entre les gens = le lien est donc Ghaybî. Et cette cause - la prière de la consultation = est aussi Ghaibiya/ imperceptible/ abstraite.

    Et l'acte final - la conclusion / la répulsion que l'on ressent face à la chose pour laquelle nous avons accomplit la prière de consultation est donc = un acte cultuel / Tadayyoun.

    Mais étant donné qu'Allah a Légiféré cette cause = ce sera du Tawhîd.
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  25. #25
    Membre récent
    Inscrit
    March 2014
    Messages
    3
    Je t'en prie. Et je te remercie pour ta réponse rapide.
    En fait, en lisant cette dernière je réalisai que, fatiguée, j'avais mal lu le passage et que j'avais compris tout autre chose d'où ma question.
    Aussi, je te présente mes excuses pour t'avoir dérangé.
    En tout cas, fil i3âda, ifâda.

    Qu'Allah te récompense.

  26. #26
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Assalâm alaykoum,

    Tu n'as pas à t'excuser qu'Allah te Préserve, qui de nous n'a jamais vécu la même chose ?!

    Sadaqta wa ma Takarrara Taqarrara.

    Au plaisir de te lire Akhi et qu'Allah te Récompense pour tes interventions.
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  27. #27
    Membre actif
    Inscrit
    December 2011
    Messages
    225
    Assalâm alaykoum,

    La seconde et troisième hypothèse


    La seconde hypothèse ou probabilité :

    « Quand à sa parole : « Votre Seigneur ne vous a interdit de manger de cet arbre, qu’afin que vous ne deveniez pas des anges ou que vous viviez éternellement ». Il - iblis- chercha à leur dire que c'était là la seule cause de l'interdiction, sans s’exprimer avec clarté sur le fait que ce soit un manque ou une perfection. C’est comme-ci, le khabîth- iblis- se dit : « Si mes propos les poussent à avoir de mauvaises pensées sur leur Seigneur, en se disant : « Il nous a interdit de manger de cet arbre, afin de nous éviter ce qui est meilleur et plus parfait pour nous, à savoir devenir des anges ou vivre éternellement ». J’aurais alors obtenu ce que je cherchais.


    Et dans le cas contraire, cela ne les empêchera pas de me croire, car ils peuvent très bien se dirent : « Notre Seigneur a surement répugné que l'on devienne anges, car se faisant, nous serions défavorisés, comparé à notre situation actuelle, pour preuves que les anges se prosternèrent pour Adam, ce qui prouve qu’il leur est meilleur.

    Ajoutons à ça qu’être un ange nous empêcherait de profiter des plaisirs du Paradis, car les anges ne mangent et ne s’abreuvent pas; et ils n’ont pas de rapport charnels. Quand à l’éternité, elle peut nous conduire à une déficience que nous ne connaissons pas actuellement. Mais malgré tout, nous restons prêt à le vivre, tant que nous obtenons l’éternité
    ».



    Voici ce que le khabith s’est peut-être dit. Quand à eux, jamais, au grand jamais, ils n'ont eut de mauvaises pensées sur leur Seigneur. Et comment cela pourrait-il être le cas, alors qu’ils ne supposèrent la véracité des propos d’iblîs, qu’après avoir juré au Nom de Leur Seigneur Ta’âlâ.


    Lorsqu'ils supposèrent la véracité des dires d’iblîs, ce n'est qu’accompagné de la certitude que la nature angélique et l’éternité étant tous deux des déficiences, leur Seigneur par Compassion pour eux, leur interdit de manger du fruit. Mais ils succombèrent au désir de vivre éternellement, et ne prêtèrent pas d'attention au manque que représenterait cette éternité. Ils cherchèrent alors, en mangeant de ce fruit, à vivre longuement, et ce en respect de la relation de cause à effet, que nous avons exposé en début de cette explication, sans chercher à devenir ange.


    Mais il est possible qu’il se soit dit : « Si iblis a raison en prétendant que manger de ce fruit nous permet de devenir anges, ce ne sera là que par Le Seul Acte d’Allah Ta’âlâ. Et nous ne visons pas à le devenir, ni le cherchons. Et dans tous les cas, si cela se produisait, nous aurions tout de même obtenu l’éternité qui elle est notre objectif. ».




    La troisième hypothèse :


    « Et il est possible de dire que : les règles du Paradis étant plus vastes que celle de ce bas monde, il est donc probable, qu’ils aient observés comme effets des aliments au Paradis, ce qui amènerait à croire que devenir un ange en mangeant de ce fruit est, en ce lieu, une cause tout à fait normale ».


    Et au delà de tout cela, nous tenons à dire que : ce dont iblîs les a informé et le fait qu’il ait juré devant eux, alors qu’eux ne pouvaient qu’une créature puisse jurer au Nom d’Allah tout en mentant = ceci fut, les concernant, telle une information isolé / khabar ahâd, qui indique la forte probabilité que cet acte soit une cause pour obtenir un profit ghaybî.

    Au même titre que nous disons que celui à qui il parvient, que le Prophète , dit dans un Hadîth Ahâd / Hadîth isolé (1), que tel acte est une cause pour un profit Ghaybî, et qu’il le fasse afin d’obtenir ce profit = son acte sera une adoration à Allah . Et ce même si l’on suppose que celui qui l’en a informé était en réalité un menteur.


    Tout en précisant, que s’il a connaissance d'une preuve de son mensonge,et que cette preuve soit subtile ( et qu'il n'agisse pas en conséquence, en s'abstenant de cet acte) = il est possible qu’il soit blâmé pour son manque de précaution.

    Et Allah Demeure le Plus Savant.



    Je reviendrai sur le commentaire des citations in chaâ Allah. J'ai souligné et mis en rouge quelques notions que nous pouvons discuter ensuite in chaâ Allah, afin de déterminer leur réalité et leur réelle portée et les distinguer de leurs opposés.


    ------------------------------------------------------------------------------------------------

    (1) Le Hadîth Ahâd, traduit par Hadîth isolé ou individuel, est le Hadith qui n’a pas atteint le degrés de Tawâtur et que l’on suppose donc majoritairement être juste et remonté réellement au Prophète, sans en être certains. A moins d'être accompagné par des indices supplémentaires, tel qu'être rapporté par Al Bokhari et Muslim, ou authentifié par les spécialistes en la matières, sans divergence entre eux, ndt)
    Dernière édition par Muslim; 03/10/2014 à 21h02
    هُم إخوةٌ سَكنُوا الفُؤادَ و بَلْسمٌ يَشْفي الحَزينَ
    Des frères qui habitèrent nos coeurs et les guérirent d'une profonde tristesse...http://www.youtube.com/watch?v=dhf9mv3ra1g

  28. #28
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    469
    Es-selèmou 3aleykoum

    J'ai bien compris que tuer une bête pour la manger pouvait être un acte de culte et que, dans ce cas-là, ce ne devait être fait que pour Allah. Maintenant, prenons un cas réel qui me laisse dans le trouble, parce que je ne pense pas avoir bien saisi la notion de 3ibada ("culte", "dévotion", "adoration", "vénération").

    Une maison, restée longtemps inhabitée avant qu'une famille humaine n'y emménage, se trouve, comme souvent dans ce genre de cas, occupée par une famille de démons qui n'a absolument pas envie de la quitter. Pour faire fuir les humains nouvellement installés, les démons leur apparaissent de façon terrifiante, voire les frappent, comme c'est relaté un peu partout dans le monde, vidéos et photos à l'appui. C'est alors que le chef de la famille de djinn-s s'adresse au chef de la famille humaine en lui promettant de quitter les lieux à condition que le fils d'Adam égorge une bête sans évoquer Allah, puis en mange avec lui. L'humain accepte, égorge la bête comme convenu, la mange avec le djinn en posant le plat qui diminue sans que le djinn en train d'en manger ne soit visible (on ne voit que la viande se faire avaler sans voir la créature qui l'avale à nos côtés). Si je n'aurai jamais accepté ce marché, plusieurs raisons m'empêchent de considérer le chef de famille humain comme un polythéiste pour autant. D'abord parce que le gain qu'il attend de cette bête partagée avec le djinn n'est pas ghaybi, mais au contraire bel et bien physique et constatable : le départ de la famille démoniaque et la paix retrouvée dans le foyer. Ensuite, parce que le djinn ne fait pas totalement parti du ghayb ("Insondable") puisqu'il peut devenir visible s'il prend l'apparence d'un humain ou d'un animal, et ses actions nous sont parfois perceptibles (on entend ses bruits de pas ; une porte s'ouvre et se referme toute seule ; on entend quelqu'un parler ; on voit, comme dans notre affaire, une assiette être entamée sans voir celui qui en mange). Enfin, si l'humain n'a certes pas prononcé le nom d'Allah avant d'égorger la bête, il ne l'a pas non plus égorgée en prononçant le nom d'autre qu'Allah. Il s'est "contenté"d'égorger sans dire bismiLlah ; ce qui n'a fait que rendre la bête impropre à la consommation sans aller jusqu'à expulser l'égorgeur de l'Islam ; ce qui aurait été le cas s'il avait dit "bismi X" avant de la tuer. En fait, les gens qui cèdent à ce chantage démoniaque voient la proposition du 3afrit de la façon suivante : "Tu veux que je te laisse tranquille toi et les tiens ? Mange avec moi de la viande illicite !" Pour l'humain musulman, c'est l'accomplissement d'une désobéissance grave mais pas koufrique - manger d'une bête 7aram car volontairement mal égorgée - pour retrouver la tranquillité dans son nouveau chez lui. Allons nous dire que céder à un chantage impliquant un pếché, c'est du chirk ? Manger de la viande non 7alèl, c'est du chirk ? Si oui, alors considérons dès aujourd'hui que tous les amateurs musulmans d'hamburgers du Mac-Donald sont d'infâmes mouchrik-s. Obéir à un démon, c'est du chirk ? Si oui, alors considérons dès aujourd'hui que tous les musulmans ayant un jour consciemment désobéi à Allah pour obéir à leur qarine sont d'infâmes polythéistes. Par analogie, il me semble que l'affaire est moins grave que de cambrioler une maison en étant contraint par un humain qui menacerait de nous frapper violemment si on ne lui obéissait pas. C'est une histoire absolument vraie qui s'est déroulée en Algérie.

    J'ai longtemps bogué sur ce problème, et la seule chose qui m'a empêché de questionner à son sujet était le pistolet posé sur ma tempe par la règle "qui doute de la mécréance du mécréant devient lui-même mécréant". Autrement dit, plutôt que de poser la question pour en dissiper l'équivoque, avec pour bénéfice de consolider mon imane en le rendant plus rationnel, j'ai longtemps adopté la position dogmatique, systématique, brutale, d'exclure de l'Islam toute personne mangeant avec un 3afrit d'une bête mal égorgée. Si on n'a pas compris, on demande, n'est-ce pas ?

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé