Résultats de 1 à 5 sur 5

Sujet : Sourate Al-Anbiyâ

  1. #1
    Membre habitué Avatar de Avant l'Heure
    Inscrit
    June 2010
    Localisation
    Région parisienne. France
    Messages
    1 572

    Sourate Al-Anbiyâ

    As salamu 'alaykum

    Sourate Al- Anbiyâ - Les prophètes sont des humains

    Dans les versets 7 et 8 Allah nous précise la nature des prophètes. Ce qui est spectaculaire quand on vit auprès d'un prophète c'est ce qui le rend extraordinaire, comme les miracles, la réception de la parole d'Allâh la fréquentation des anges. Mais Allah nous rappelle qu'Il n'a jamais envoyé que des humains comme prophètes.


    Ce point est crucial pour la transmission même du message. Si crucial qu'Allah nous permet de demander - bien que rien ne sera aussi véridique que ce qui nous parvient d'Allah - aux gens de sciences parmi les gens du Livre ce qu'ils savent sur le sujet. Personne ne répondra autre chose, car c'est une sunnah d'ALlah que d'envoyer aux hommes un guide humain. Non pas un ange, ni un être non humain.


    Donc ce qui rend le prophète extraordinaire ne vient pas de sa nature. Il est un homme.


    Et Allah précise qu'il est un homme aux caractéristiques humaines. Il nous dit qu'il est un corps. Un corps humain. Qui mange et qui boit. Qui ne peut s'en passer. Et qui meurt, car celui qui a des besoins est mortel inévitablement.


    Donc Allah ce qui rend le prophète extraordinaire n'est pas situé dans ses caractéristiques. Il vit ce que les hommes vivent, il désire ce qu'ils désirent, il souffre par ce qui les fait souffrir...


    Donc le prophète est à la fois ordinaire et extraordinaire. Il est extraordinaire parce qu'il est éduqué par Allah. Il est donc extraordinaire en tant que modèle dans la recherche de la satisfaction d'Allah. Il est extraordinaire évidemment dans tout ce qui peut convaincre l'homme qu'il est véridique et qu'il est ce qu'il prétend être, le réceptacle de la parole divine et le guide des hommes. Pour le reste, il est ordinaire. Ordinaire et meilleur que les autres.


    Cela a une importance cruciale pour nous. Quand le prophète 'alayhi salam se lève la nuit pour prier, c'est l'homme ordinaire qui se lève. Quand il ne mange par parce que qu'il jeûne ou qu'il n'a rien à mange, c'est l'homme ordinaire qui souffre. Quand il lève son épée et combat, c'est l'homme ordinaire qui combat. Quand il demande pardon et qu'il est pardonné, c'est l'homme ordinaire qui se réfugie chez Allah. Quand il invoque est est exaucé, c'est l'homme normal qui le fait. Tout cela il le fait entant qu'homme ordinaire meilleur que tous les autres, ordinaire et parfait.


    Ainsi le prophète est ordinaire comme nous et en même temps extraordinaire.


    Tout cela des conséquences dans notre lecture et notre pratique des histoires qu'Allah nous raconte sur les prophètes :


    • leur côté extraordinaire ne nous sert pas d'exemple mais nous sert à comprendre que malgré leur côté ordinaire, ils sont les seuls dignes d'être suivis et écoutés si l'on cherche l'agrément d'Allâh. Ce côté extraordinaire nous convainc qu'il n'y a pas de salut en dehors de leur voie.
    • leur côté ordinaire des prophètes doit nous pousser à les aimer et les admirer. Par exemple, pour ce qui concerne Ibrâhîm, 'alayhi salam, c'est l'homme ordinaire qui, pour Allâh, quitte son père qu'il aime comme un homme ordinaire. Ils forcent ainsi le respect et encouragent à les imiter.
    • c'est leur côté ordinaire et non leur côté extraordinaire qui doit être pris en compte pour apprendre la pratique religieuse, l'apprentissage et la compréhension des éléments fondamentaux de la croyance. Les prophètes ne sont pas croyants parce qu'ils voient les anges. Le processus de la foi est celui de l'homme ordinaire. D'où le fait qu'Ibrâhîm demande à Allah de quoi augmenter sa certitude et sa foi dans des événements concrets. Ainsi, quand le prophète obéit à Allah, on doit l'imiter, sauf preuve religieuse qu'on ne le doit pas. Mais on ne doit pas utiliser leur côté extraordinaire pour abandonner la croyance et la pratique religieuse
    • c'est leur côté ordinaire qui nous fera espérer dans les grâces d'Allâh. Car les prophètes obtiennent de la part d'Allâh tout ce qu'ils ont. Ils ont besoin d'Allah et de Ses grâces, de Sa protection, de Sa satisfaction, de Sa guidée, même de Son thabaat. Sans Lui, ils ne sont rien. Et tout cela, ils l'obtiennent en remplissant les conditions. Les conditions qu'un homme ordinaire doit remplir. Ibrâhîm n'a pas obtenu la khullah d'Allâh parce que c'est son droit mais parce qu'Il s'est acquitté de ses devoirs envers Allah d'une manière exemplaire.


    Ainsi quand on lit les histoires des prophètes, on doit s'en inspirer car ils sont des humains normaux, les meilleurs des hommes. On ne doit pas regarder le côté extraordinaire qui nous empêche ne nous identifier, d'imiter, d'espérer.

  2. #2
    Membre habitué Avatar de Avant l'Heure
    Inscrit
    June 2010
    Localisation
    Région parisienne. France
    Messages
    1 572
    Les sujets de la sourate Al-Anbiyâ

    La sourate Al-Anbiyâ remplit plusieurs missions :

    1 - C'est une sourate de la période mecquoise, elle rectifie ce que les sourates mecquoises rectifient, la aqidah, la croyance des gens. Des croyances qui concernent le monde de l'invisible (ghayb). En particulier, le fondement de toute chose, le tawhid et ses conséquences que sont les prophètes et la prophètie, 'alayhimu salam, et la résurrection et la vie après la mort terrestre.

    2 - Elle rectifie également le sujet des signes cosmiques, la création et éclaire la relation entre ses signes et la aqidah. Tout cela n'a pas été créé pour rien, ou comme un jeu, ou dans le faux. Ils sont des signes par lesquels on construit puis on maintient le lien avec Allâh en tant que Rabb (le seul qui agit sur la création et dont les actes sont tous bien et vérité) et par lesquels on comprend qu'on n'adore que Lui, qu'on n'adore personne d'autre et qu'on ne peut pas ne pas L'adorer. L'adorer c'est Lui obéir et chercher sa Satisfaction en se référant uniquement à Son prophète et à Son livre.

    3 - La sourate parle également des liens qui existent entre l'homme et les autres créations comme le ciel, la terre, la nuit, la journée, le soleil, la lune, qui sont des créatures qui rendent la vie de l'homme possible. Et également que celui qui a créé l'homme est forcément celui qui a créé ces créatures et les gèrent et que ce Créateur est forcément unique. Ainsi sont les conclusions de la raison saine. L'adéquation entre l'homme et les créatures qui le dépassent est une adéquation voulue et maintenue par des ajustements fins.

    4 - La sourate évoque ensuite certains prophètes 'alayhi salam ainsi que leur jihad et leur souffrance avec leur peuple hostiles invétérés et orgueilleux, combien ils ont patienté et comment Allah les a secouru et les a fait vaincre. Et comment les menteurs injustes ont péri.
    Allah a décidé que cette Terre est à Lui seul et aucun tyran ni aucun pharaon n'a le droit de l'administrer comme bon lui semble. Allah va donner la gérance à une main pur et un front qui se prosterne devant Lui seul.

    5 - Puis la sourate démontre que les prophètes mentionnés sont des éléments d'une même nation et que les croyants de tout temps et de tout lieu sont une communauté unique, la communauté menée par les prophètes d'Allâh.

    Tous les sujets de cette sourate concourent à responsabiliser l'homme, à lui faire prendre conscience de jour du Jugement et de l'importance de ces actes, le faire sortir de son insouciance, insouciance qui est le point de départ de cette sourate. Cette insouciance qui conduit à choisir le mauvais camp et à refuser le camp des Anbiyâ.

  3. #3
    Membre habitué Avatar de Avant l'Heure
    Inscrit
    June 2010
    Localisation
    Région parisienne. France
    Messages
    1 572
    Sourate Al-Anbiyâ. L'homme est de nature à être pressé... pour son malheur

    Dans cette sourate, Allah nous montre que les gens de bien se forcent à patienter alors que les gens de mal ont la caractéristique d'être pressé, de céder à leur nature. On se rappellera que la sourate commence avec l'insouciance des hommes. C'est parce que les hommes cède à leur pulsion d'empressement qu'ils deviennent insouciants. Un châtiment qui ne vient pas tout de suite n'inquiète pas, une solution qui ne vient pas tout de suite amène la perte de l'espoir.

    Car Allâh dit que la nature de l'homme est d'être pressé (al-'ajal). C'est comme cela qu'il a été créé. Pour son bien et pour son malheur. Allah dit au verset 37 : L'homme a été créé avec une nature de 'ajal. Je vous montrerai mes signes, ne cherchez pas à précipitez leur venue.

    Le 'ajal c'est demander les choses de manière exagérément anticipée ou les exécuter sous l'euphorie sans réfléchir aux implications.
    Les signes dont parle le verset ici, c' est le châtiment d'Allâh. Car ceux dont Allâh parle dans ce verset ont poussé les mauvais côtés du 'ajal jusqu'à demander de recevoir le châtiment tout de suite, comme preuve que le prophète 'alayhi salâm leur dit bien la vérité.

    Et dans le verset suivant, Allah nous apprend en effet qu'ils disent : Alors, elle se réalise quand votre menace de châtiment, si ce que vous dites est vrai ?

    Voilà comment les mushrikin de Macca utilisaient leur nature dans le kufr, pour défier le Prophète 'alayhi salam et appelé le châtiment promis, voire le châtiment de l'Au-delà.

    Allah décrit ensuite, dans un discours qui exprime la puissance terrible, le châtiment qui leur sera réservé, aussi dur que soudain. Ils ne le verront pas venir et ne pourront le repousser. Un châtiment sur Terre et un châtiment dans l'Au-delà. Un châtiment sur Terre qui ne leur permettra pas de se repentir ni de demander pardon et un châtiment éternel dans l'Au-delà, commencer par la tombe.

    Le châtiment de ceux qui se moquent des prophètes est connu, la disparition des peuples d'avant est connue. Et peu importe la force, la puissance, la technologie, les armes du peuple, quand le châtiment arrive ils sont démunis. Et comme on le sait ce châtiment peut prendre de multiples formes (il peut venir du ciel, de la Terre, de sous la Terre, de la main de leur ennemis, de la main des musulmans, de la maladie...)

    Ainsi Allâh parle à Son prophète 'alayhi salam dans le verset 41 pour lui dire que ce comportement de moquerie de la part des non musulmans est une chose habituelle auxquels les prophètes ont fait face avant lui. Et pour que le Prophète 'alayhi salam patiente, pour que nous patientons, pour que nous ne cédions pas au mauvais coté de notre nature, insatisfaction chronique et empressement, Allâh lui dit que les moqueurs pressés ont toujours été défaits à cause de ces moqueries, de la manière qu'Allâh a voulue.

    Allâh appelle donc à la patience et la patience à laquelle Allah nous appelle est de celle qui amène Son secours. Cette patience est le contraire de l'empressement. Elle consiste à ne pas changer ses plans - concernant l'adoration, le tawhid et la recherche de la satisfaction d'Allâh - malgré les difficultés et les moqueries. Cette patience est de celle qui laisse intacte la relation avec Allâh et qui est fondée sur la confiance en Allah, en Sa parole, en Ses promesses, et sur la certitude que le bonheur et les solutions sont dans l'adoration, nulle part ailleurs.

    Le serviteur d'Allah est n'est pas pressé. Il est patient actif. Patient parce qu'il attend avec certitude le secours d'Allah, certitude également que ce secours vient à point, quand nécessaire, au bon moment, par la sagesse (hikmah) d'Allâh. Et il est actif parce que patienter ce n'est pas rien faire. Patienter c'est être occupé à montrer à Allah et aux ennemis à quel point il tient à Allâh. Quand il patiente, le vrai reste le vrai et le faux reste le faux. Le statut des choses ne change pas pour lui.

  4. #4
    Membre habitué Avatar de Avant l'Heure
    Inscrit
    June 2010
    Localisation
    Région parisienne. France
    Messages
    1 572
    Sourate Al-Anbiyâ : nature des prophètes et de la prophétie

    L'objet de la sourate Al-Anbiyâ est de nous réveiller et de nous sortir de notre torpeur et de notre insouciance pour commencer à se préoccuper de notre sort dans l'Au-delà et de la satisfaction d'Allâh. Le rôle des prophètes 'alayhim salam est central dans notre réveil.


    En général pour comprendre ce rôle on se contente de la fonction générale : le prophète reçoit la parole d'Allâh comme révélation, par l'intermédiaire d'un ange, depuis au-dessus des cieux.


    Mais il faut prendre en compte la nature de la prophétie et les caractéristiques spécifiques des prophètes pour comprendre pourquoi on ne peut que suivre à la trace le prophète qui nous est réservé 'alayhi salam. Et pourquoi des gens si indépendants et si forts que les compagnons l'imitaient scrupuleusement à l'exclusion de tout autre homme.


    Cela fait, on connaitra mieux le prophète car on le connaitra par sa valeur. Non pas celle qui lui est octroyée en tant de réceptacle de la Révélation mais celle qui fait de lui un des rares digne d'être ce réceptacle. Pour comprendre cette valeur, il faut faire l'exercice mental d'imaginer la présence d'un prophète aujourd'hui pour la France. Il lui faudrait à la fois présenter l'islam à la France et invalider les fausses croyances des non musulmans et les comportements qu'elles engendrent et aussi corriger les erreurs et les mauvais comportements de ses partisans. On imagine aisément la difficulté et les caractéristiques spécifiques qu'il faut avoir pour la surmonter.


    1 - Les prophètes sont un signe de la rahmah d'Allah sur l'homme et de qu'Il veut son bien. Ils sont la réalisation du nom d'Allah. Allah signifie Celui qui est le seul qui mérite d'être adoré et qu'on doit adoré obligatoirement. Et le seul qui mérite d'être adoré est le seul qui, par bonté, enseigne à l'homme comment l'adoré.


    2 - La prophétie est une relation spéciale entre Allâh et un homme. Allah l'offre à qui Il veut. Il choisit qui sera prophète. Et cela ne dépend pas de critères concret comme le nombre converti possible, la richesse, la présence de prophètes dans la famille, les actes héroiques... Le cadeau est fait par Allah pour des raisons que seuls Lui connait, même si l'homme peut très bien voir qu'il en bénéficie.

    Car Allah les meilleurs créatures pour ce type de mission, les créatures les plus adaptées. Capables de supporter la charge lourde et la responsabilité très importante, capable d'endurer et d'avoir conscience de l'objectif en permanence. Des êtres à compréhension parfaite, à la conscience fine et à la résolution inébranlable.


    3 - Les prophètes sont les meilleures créatures. Car ils sont nos guides et le guide doit à la fois être humain et parfait. Ils sont agrées par Allâh qui leur révèle de faire le bien, la salat, la zakat, et d'être des adorateurs accomplis. C'est ainsi que par l'ordre et l'aide d'Allah, ils guident l'humanité.


    4 - Leurs fonctions sont essentielles à la vie. La vie dans l'Au-delà mais aussi la vie sur Terre. Plus importante que l'eau, la nourriture, ou même l'air qu'on respire. La raison humaine n'est pas suffisante pour envisager dans le détail l'adoration d'Allah, ni l'importance de la grandeur d'Allâh, ni suffisamment stable pour ne pas sombrer dans l'insouciance, au moins parfois, et l'oublie de où l'on vient, où l'on va et le chemin qu'on doit emprunter.


    Wal hamdulillahi Rabbil 'alamin

  5. #5
    Membre habitué Avatar de Hârith
    Inscrit
    June 2010
    Messages
    1 762

    بسم الله الرحمن الرحيم
    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته




    Bâraka Llâhu fîk.




    و السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

    Ne perds pas ton temps à dire que tu ne peux pas: essaies.
    Ne perds pas ton temps à dire tu ne sais pas: apprends.

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé