Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Résultats de 31 à 37 sur 37

Sujet : Que pensez de la philosophie de Tariq Ramadan?

  1. #31
    Membre habitué Avatar de Avant l'Heure
    Inscrit
    June 2010
    Localisation
    Région parisienne. France
    Messages
    1 572
    Citation Envoyé par Pseudonym Voir le message
    As salamou 3aleykoum

    Pour ce qui est des journalistes défendant l'Islam de façon au mieux maladroite, au pire franchement koufrique, le meilleur exemple de revue dans laquelle on peut les lire est le Courrier de l'Atlas, le magazine des Maghrébins de France. On y trouve quelques enquêtes sociologiques intéressantes, mais aussi des paroles de mécréance à ne plus savoir qu'en faire. Défendre l'Islam en milieu de magazine et mettre en dernière page la chronique de Lalla Croft qui se cherche un mari en donnant des rendez-vous galants aux hommes via des sites de rencontre. Et encore, là, ce n'est rien.
    Dans un de leurs numéros, ils avaient apporté la "contradiction" à Wafa Sultan, une apostate ouvertement apostate, qui dénigrait l'Islam ; puis quelques numéros plus tard, ils ont fait un numéro avec un gros titre très évocateur : "Islam, les questions interdites". Bien entendu, c'était de l'hérésie de A à Z, avec les méthodes habituelles de ce dénigrement de l'Islam qui ne dit pas son nom : interview de la chercheuse tunisienne au maquillage outrancier qui vient nous dire que l'obligation du voile "doit être remise dans son contexte", donc qu'il n'est plus obligatoire de le porter à notre époque ; interview d'un "intellectuel" maghrébin qui nous explique que les religions sont égales les unes aux autres et que considérer la sienne comme étant supérieure est une forme d'extrêmisme ; interview d'un homosexuel militant marocain - je pense à Abdallah Taïa, la nouvelle star de l'édition francophone - pour nous dire que les gays maghrébins n'ont rien contre l'Islam, mais qu'ils sont farouchement opposés aux islamistes obscurantistes ; interview d'un groupe de gens qui refusent ouvertement de jeûner parce que "nulle contrainte en religion"...

    En fait, on a toujours les mêmes recettes :
    - une fausse remise des Textes dans leur contexte de façon à les rendre caducs à notre époque ;
    - critiquer l'Islam non pas en désignant clairement cette religion, mais en au nom de la critique des "traditions arriérées" ;
    - l'interview d'intellectuels qui ne font sûrement pas la çalât, (Tahar ben Jelloun ; Yasmina Khadra, pour lequel je suis sûr à 99,99% qu'il est un agent des services secrets algériens ; Abdelwahab Meddeb, qui essaie d'impressionner le lecteur par une profusion de termes obscurs ; l'inévitable chercheuse tunisienne ou marocaine au jean ostentatoirement moulant qui vient nous expliquer que le hijâb, ben en fait, ce n'est plus la peine, mais avec la qualité du français de celle qui est diplômée de la Sorbonne...) ;
    - dire ouvertement que le "clergé musulman" ne doit plus avoir le monopole de l'interprétation des Textes car c'est désormais à la "société civile" de s'en emparer ;
    - "nulle contrainte en religion" et "la foi, c'est dans le cœur" pour justifier l'abandon de la pratique religieuse ;
    - "Dieu est beau et il aime la beauté" pour justifier l'impudeur vestimentaire...
    Evidemment, le jour où ces gens là défendent l'Islam et les musulmans en demandant par exemple la fermeture des débats ouverts par l'UMP, vous découvrez ce que signifie contrer l'islamophobie par de l'islamophobie ou confier la garde du poulailler à un renard. Grotesque.

    Au passage, définition d'un intellectuel au Maghreb : parle un français impeccable, roule ostentatoirement les "r" pour montrer qu'il reste un maghrébin malgré sa maîtrise du français, travaille en service commandé pour les dirigeants de son pays tout en se présentant comme un opposant, défend dans les grandes lignes la politique de son pays mais déplore le fait que "le RRégime, par cette loi libeRRtcide et RRétrogRRade, donne une fois de plus des gages aux islamistes obscuRRantistes." (les deux "R" majuscules correspondent à ce fameux "r" exagérément roulé), fait la çalât autant que moi je suis la reine d'Angleterre...
    Vous savez en Algérie comment on appelle ces gens-là ? Des ânes-tellectuels. Entre parenthèses, en petit comité, j'imite super bien la voix et les postures d'un âne-tellectuel maghrébin ("Ce RRégime à bout de souffle n'a donc eu pouRR deRRnière tRRouvaille que de s'allier aux obscuRRantistes pouRR inteRRdiRRe l'impoRRtation de canettes de bièRRes. Que le RRégime sache que le vent du changement et de la libeRRté souffle et balayeRRa inéluctablement les aRRchaïsmes, qu'ils soient RReligieux ou mafieux").
    As salamu 'alaykum

    Je parlais de choses plus subtiles. L'envie de reconnaissance existe dans les productions de gens qui ne combattent pas l'islam consciemment mais qui n'ont pas de connaissances suffisantes pour voir où ca les mène.

  2. #32
    Membre habitué Avatar de Nada
    Inscrit
    September 2010
    Messages
    323
    As salamou 'alaykoum,

    @ Pseudonym, en ce qui concerne le courrier de l'atlas, comme dirait une connaissance commune, je plussoie. Mais je ne crois pas en effet que la ligne éditoriale de ce journal soit de défendre l'islam.

    Le webzine auquel je faisais allusion, se veut être un genre de porte-parole des femmes musulmanes. Le problème que j'y trouve c'est qu'à force de vouloir faire de la femme musulmane une femme exactement comme les autres, j'ai l'impression que certains principes sont tout bonnement passés à la trappe.

    Ici un extrait à propos d'une femme qui ne jeûne pas:
    Héritiers d’une tradition religieuse séculaire, ces musulmans par filiation (qui décident parfois de ne pas le rester) ne se voient pas du tout dire à leur famille, et plus particulièrement à leurs parents, que jeûner ne coule pas de source et qu’ils n’en ont pas envie soit parce qu’ils n’en voient pas l’intérêt du fait de ne plus adhérer à la croyance musulmane, soit parce qu’ils n’en n’ont pas le courage ou la force. Ainsi, le secret est lourd à porter et c’est alors la colère qui prend le dessus, ne comprenant pas pourquoi l’on ne tolère pas ce choix. On joue alors un rôle, on vit même une crise identitaire parce que l’on n’ose pas se révéler aux autres tel que l’on est réellement.
    Bien des témoignages rendent compte de la frustration vécue et de l’incompréhension, quand on nait musulman, de ne pas pouvoir dire les choses. Mélange de respect des aînés et de crainte de se faire montrer du doigt, on décide alors de ne pas jeûner en cachette et de faire semblant quand on est en présence des siens. C’est le cas de Nouria, 32 ans, qui nous a écrit et confié qu’elle ne jeûne plus depuis quelques années déjà « parce qu’elle n’est pas une hypocrite et que ça n’a plus de sens pour elle ». Elle ne souhaite pas se mentir à elle-même mais appréhende la réaction de sa famille. Ainsi, elle fait semblant devant eux mais ne s’en cache pas au travail ou encore entre amis.
    Pourquoi une telle crainte ? Est-ce réellement choquant pour nous occidentaux et musulmans (de naissance ou pas) de savoir qu’un membre de sa famille, un ami ou encore un inconnu assis à une terrasse de café (quoique pour ce-dernier on ne sait pas s’il est exempté ou pas) n’observe pas le jeûne de Ramadan ?
    À aucun moment on ne voit dans cette article l'obligation chez le musulman d'ordonner le convenable et d'interdire le blâmable. C'est la même chose pour un certain nombre d'articles sur le site en question où l'on présente des situations graves sous un air banal.

    Wassalam.

    ps: peut-être faudrait-il scinder cette discussion.

  3. #33
    Membre habitué Avatar de Hârith
    Inscrit
    June 2010
    Messages
    1 762
    Citation Envoyé par Nada Voir le message
    As salamou 'alaykoum,

    @ Pseudonym, en ce qui concerne le courrier de l'atlas, comme dirait une connaissance commune, je plussoie. Mais je ne crois pas en effet que la ligne éditoriale de ce journal soit de défendre l'islam.

    Le webzine auquel je faisais allusion, se veut être un genre de porte-parole des femmes musulmanes. Le problème que j'y trouve c'est qu'à force de vouloir faire de la femme musulmane une femme exactement comme les autres, j'ai l'impression que certains principes sont tout bonnement passés à la trappe.

    Ici un extrait à propos d'une femme qui ne jeûne pas:
    À aucun moment on ne voit dans cette article l'obligation chez le musulman d'ordonner le convenable et d'interdire le blâmable. C'est la même chose pour un certain nombre d'articles sur le site en question où l'on présente des situations graves sous un air banal.

    Wassalam.

    ps: peut-être faudrait-il scinder cette discussion.
    Parce qu il n y a pas d islam dans leurs propos qd bien il utilise des termes qui feraient penser a l islam.
    Ils pensent comme des non musulmans et adoptent les memes raisonnements les memes postures et ont svt les memes objectifs a savoir etre tranquille ds cette duniya.

    wa Llahu a lam
    wa alaykum as salam.

  4. #34
    Membre récent
    Inscrit
    March 2011
    Messages
    7
    Assalamou alaykoum

    T.R est que l'une des faces d'un mouvement qui traverse plusieurs courants de pensée dont l'objectif est de faire éclore au sein de l'Islam un Vatican 2 à coup d'œcuménisme, d'universalisme au nom de la réalisation des intérêts supérieurs de la oumma et de la concrétisation des desseins de la Religion.
    Il faudrait surtout pas penser que cette méthodologie est propre à T.R. plutôt elle est la méthode de tout prédicateur, cheikh et groupe qui cherche à clouer l'Islam dans le moule du mondialisme.
    En la matière, dr Qaradawi n'est pas en reste, ni la lajna daîma.

  5. #35
    Membre récent
    Inscrit
    November 2010
    Localisation
    France
    Messages
    8
    Citation Envoyé par Avant l'Heure Voir le message
    As salamu 'alaykum

    Bref, quand on a perdu la aqidah et le tawhid, il reste de l'islam une caractéristique banale de l'être humain au même titre que son orientation sexuelle, sa CSP ou ses gouts en matières de cinéma et ses choix politiques. D'ailleurs la manière dont tous ceux-là défendent l'islam est similaire à la manière dont la communauté homosexuelle se défend : en montrant qu'ils ne méritent pas d'être traités différemment des autres parce qu'ils sont comme les autres. Wa la hawla wa la quwwata illa billah.

    Il faudrait dresser une liste de ces sites et blog qui défendent ce genre d'idées, consciemment et inconsciemment. La diffusion de cette daawa mauvaise est la principale raison pour laquelle nous ne permettons pas les renvoie vers ce genre de sites et de blogs. Mais il serait intéressant peut-être de retirer de leurs productions ce qui pose problème sur le plan de notre relation avec Allâh. Et c'est tout l'objet de ummah.fr.

    Wassalam
    Assalam 'alaikum

    J'ai repensé à votre message en lisant ceci :

    Pour Raphaël Liogier, Professeur de sociologie à Sciences Po Aix, et Directeur de l’Observatoire du religieux, l’heure est venue pour les français musulmans de sortir de leur apathie, de dépasser le sentiment de honte, et de passer à l’action ! Insuffler la fierté d’être musulman, encourager l’implication civique, exhorter à revendiquer ses droits, inciter à se mobiliser dans une action fédératrice d’ampleur nationale, la « Muslim Pride » s’est imposée au chercheur avisé et citoyen engagé, qui, plus qu’un état d’esprit salutaire, et loin du repli communautariste, y décèle l’antidote contre une frénésie islamophobe sans précédent, dont les effets bénéfiques rejailliraient sur l’ensemble de la société.
    source : Oumma.com

    la hawla wa la quwwata illa billah !

    wassalam.

  6. #36
    Membre habitué Avatar de Hârith
    Inscrit
    June 2010
    Messages
    1 762

    بسم الله الرحمن الرحيم
    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته




    Les musulmans se considèrent ou veulent être considérés comme les autres. Or les autres sont les mécréants.
    On retrouve ce discours chez les combattants de l'islamophobie. D'un point de vue religieux, c'est complètement incohérent et preuve d'une méconnaissance profonde de l'islâm (de ces tenants et de ces aboutissants).
    wa Llâhu a`lam.




    و السلام عليكم ورحمة الله وبركاته


  7. #37
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    483
    es-selèmou 3aleykoum

    Mieux comprendre qui est Taghout Ramadan grâce à cette discussion publiée sur le forum Islamie.fr et menée par d'anciennes plumes d'Ummah.fr :
    http://web.archive.org/web/200812150...an-t45027.html
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé