Page 12 sur 12 PremièrePremière ... 2101112
Résultats de 331 à 343 sur 343

Sujet : Actualité

  1. #331
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    511
    es-selèmou 3aleykoum

    Citation Envoyé par Hârith Voir le message

    Ils font tous perdre beaucoup de temps aux musulmans
    Je suis bien d'accord. Pour développer cette critique des médias musulmans, ou à destination des musulmans, je vais faire un commentaire de quelques articles parmi ceux publiés ce jour, dimanche 27 Septembre 2015*, sur Ajib et Islametinfo. On commence par Ajib, qui place en page d'accueil un article titré "Les écoles publiques de New-York fermeront pour l'Aïd-el-Adha". Toute contente, l'équipe de rédaction nous apprend que la mesure concernera 1 800 écoles new-yorkaises. Si on peut considérer de prime abord que la nouvelle est heureuse, remise dans son contexte, elle apparaît plutôt un cadeau empoisonné fait par les autorités américaines aux musulmans. Désolé de faire le rabat-joie. Presque partout où des communautés musulmanes sont établies ailleurs que sur leurs terres "historiques", il y a une campagne de harcèlement à notre encontre en vue d'un choc des civilisations, ardemment désiré par le rav Ron Chaya et le rav Touitou, qui nous présente comme une communauté envahissante, revendicative, dangereuse, "une cinquième colonne prête à faire exploser des bombes dès qu'elle en recevra le signal". En fermant des écoles pour la fête de l'Aïd, l'objectif est que l'américain moyen non-musulman se sente envahi, dépossédé, colonisé par l'Islam et développe une haine des musulmans qui viennent imposer leurs lois, leur charia, leurs fêtes. Il faut que monsieur John Smith, paisible père de famille habitant New-York, se sente submergé par l'invasion musulmane qui a contraint son fils, John junior, à ne pas aller en cours ce jour-là. Cette bienveillance new-yorkaise à l'égard des musulmans ne se fait certainement pas pour nos beaux yeux. En France, cette tactique a été mise en oeuvre et portée publiquement par Jean-Pierre Elkabbach, journaliste très désireux de voir enfin apparaître le Machia'h, lorsqu'il a proposé que les églises désaffectées soient transformées en mosquées. Là encore, la mesure paraissait généreuse à l'égard des musulmans alors qu'elle creusait notre tombe, puisqu'elle dresse contre nous la population de souche en la confortant dans l'idée d'un grand remplacement de la population européenne blanche et chrétienne par "des hordes de mahométans à la peau brune et aux cheveux frisés". Aussitôt après cette proposition faussement amicale, d'autres personnes, mûes elles aussi par des espérances messianiques, ont lancé le deuxième acte de cette pièce de théâtre par une campagne médiatique appelée "Touche pas à mon église". Sauf que nous, musulmans, n'avons jamais demandé à pouvoir occuper des églises. Nous n'avons été que les dindons d'une farce écrite par d'autres, contre nous, pour souffler sur les braises de l'islamophobie. C'est d'ailleurs parce que je veux pas que l'on donne des arguments contre nous, surtout dans le climat actuel, que je n'aime pas du tout l'occupation des trottoirs pour les prières du Vendredi et de l'Aïd ; que je n'aime pas du tout les sermons de l'Aïd diffusés par un haut-parleur qui dérange le voisinage et que je vois d'un très mauvais œil ce soudain afflux massif de Syriens en Europe. Je le dis, l'écris et ça n'engage que moi : je ne réclame absolument pas la "fériérisation" de l'Aïd et je n'ai jamais demandé à transformer des églises en mosquées.

    Toujours sur Ajib, une vidéo montre la conversion à l'Islam de cent-seize Asiatiques en Arabie Saoudite. Dans l'absolu, c'est une bonne nouvelle. Tant mieux pour eux et pour nous. Mais que viennent faire autant de non-musulmans parmi la grassouillette population d'Arabie Cellulite** ? N'y avait-il pas assez de chômeurs musulmans dans les pays voisins, prêts eux aussi à exercer les mêmes métiers difficiles ? De la même façon qu'on essaie d'islamiser numériquement l'Europe et l'Amérique par une immigration massive de musulmans, immigration maintenant syrienne après avoir été longtemps afro-maghrébine, on tente de christianiser la péninsule arabique par une immigration massive de Philippins chrétiens. Ici, on déchristianise l'Europe par l'Islam, tandis qu'on désislamise là-bas la péninsule arabique par le christianisme. Ici et là-bas, c'est fait avec le même objectif d'élimination idéologique des religions en place à l'aide de mélanges éthno-confessionnels. Que chacun reste chez soi, et les moutons seront biens gardés.

    Rapide critique d'articles choisis chez leurs confrères d'Islametinfo. "Le pape prie pour les musulmans après la bousculade de Mina" est le titre d'un article traitant d'une information face à laquelle un musulman connaisseur de la réalité, réellement détenteur de l'indispensable 3ilm el waqi3 qui manque cruellement à ces journalistes, n'a que deux choix : taire l'information ou la traiter correctement. D'abord, il faudrait que les scribouillards d'Islametinfo nous disent quelle est la validité de la prière d'un non-musulman auprès du Tout-Puissant, qui plus est quand ce non-musulman est un taghout. Avec quels sentiments accueillir une prière en notre faveur de la part d'un homme qui n'est pas pas des nôtres ? Du point de vue chrétien, cette prière pour les membres d'une autre religion prouve une fois de plus que ce pape n'est pas authentiquement chrétien, mais plutôt un usurpateur crypto-maçonnique qui se sert de l'œcuménisme pour donner le coup de grâce doctrinal à une religion chrétienne moribonde. Ce n'est pas que je sois attaché au christianisme - plutôt mourir que devenir chrétien -, mais voir le christianisme se maçonniser par la bouche de son principal représentant ne doit pas nous réjouir, car c'est à la même sauce que nous allons être mangés, à la même sauce que nous commençons déjà à être mangés.

    Plus bas dans le menu, on trouve deux informations mettant en vedette de célèbres sportifs musulmans dans des situations où ils ont dû faire respecter les interdits musulmans : "Aspergé de champagne par son coéquipier, Islam Slimani en colère" et "Au Bayern Munich, les joueurs musulmans Benatia et Ribéry sans bière à la main". Ce qu'ont fait ces sportifs est tout à leur honneur ; mais on est plus là dans la rubrique "Potins" d'une revue consacrée à l'actualité des stars que dans un journal musulman. On est plus dans le buzz qu'autre chose. À l'échelle du monde musulman, des faits comme la parution prochaine du dernier bouquin de Diam's (où elle va encore nous soûler avec sa dépression, son divorce, ses bobos à l'âme) sont de micro-évènements d'une importance insuffisante pour être relayés par la Toile musulmane.

    Un petit mot pour finir sur Al Kanz. D'abord, ça me gêne de le critiquer. On l'a connu comme modérateur et participant d'Islamie où je garde de lui le souvenir d'un frère agréable, organisé, volontariste, très bon rédacteur en français, qui aime Allah et son prophète (paix à lui). Je le fais d'autant plus à reculons qu'il a été menacé de mort par la filière de la viande faussement halal... et que je lui ai serré la main (sans lui dire "eh c'est moi Pseudonym ; tu te rapelles de moi sur Islamie ?!"). Mais ce qu'il publie est parfois ni fait ni à faire. Il est, selon moi, l'un des pires représentants de l'analyse d'actualité en décalage avec le fond des choses. Faire du buzz basé sur les célèbrités musulmanes, il l'a fait avec un article sur Nicolas Anelka et le siwak dans sa bouche. Soutenir l'immigration syrienne en Europe quand l'Europe devient de plus en plus hostile aux musulmans et sans comprendre les enjeux réels de l'immigration, il l'a fait. Se faire aider par des journalistes pleins d'arrières-pensées messianiques, il l'a fait par l'éloge du dernier livre "pro-musulman" de Claude Askolovitch. Prêcher l'antiracisme victimaire, les mariages mixtes au sein de la communauté musulmane, le "pas de différence en Islam entre le blanc et le noir" avec le blanc dans l'éternel rôle du méchant et le noir dans celui du gentil, soutenir les Roms à la survie basée sur la délinquance, combattre l'image pourtant tout à fait justifiée de l'origine étrangère des bandes de racailles, il l'a fait. D'ailleurs, j'y repense, sur Islamie, il m'avait déjà montré un aperçu de son antiracisme mal compris lorsqu'il m'avait accusé de tenir un discours digne d'un "colon" contre les Marocains, parce que j'avais écrit "la cuisine marocaine, elle tue". Il m'avait accusé d'être raciste envers les Marocains parce que j'avais vanté, en toute sincérité et objectivité, leur gastronomie. Mais qu'est-ce qu'il aurait alors dit si j'avais critiqué la cuisine marocaine ?! Il tente d'islamiser un discours antiraciste pour produire un Islam nian-nian, un Islam de gauche, "contre l'injustice sous toute ses formes" ; mais, ce faisant, dans un réflexe de gauchiste naïf, il place l'Islam du côté des racailles et des Roms. Avec lui, on est dans un Islam du "droit des minorités", qui invoque d'ailleurs volontiers "une saine compréhension de la laïcité", comme si les musulmans n'étaient qu'une communauté au même titre que les homosexuels. En exagérant beaucoup, on dira : à quand Al Kanz en première ligne à la prochaine gay pride parisienne par solidarité avec ces opprimés ? Sur le plan de l'activisme politique, il est complètement décalé. Généreux dans l'effort, actif, enthousiaste, motivant, mais à côté de la plaque. Il a promu la demande de soutien auprès de la très taghoutique O.N.U. Sur la base du mythe du poids électoral de la communauté musulmane, contre la loi contre les nourrices voilées, il avait soutenu l'initiative "si tu votes la loi, je votes contre toi". C'est, entre autres, affligeant de naïveté. Autre exemple, il n'arrive pas à comprendre que, contrairement à ce qu'il écrit, l'islamophobie développée par la presse écrite n'est absolument pas justifiée par leur envie ponctuelle de vendre davantage de journaux, mais par un agenda anti-Islam, à l'échelle mondiale, qui transcende le clivage politique gauche/droite et la politique électoraliste à court-terme. Sur ces complexes, sensibles, dangereuses questions, faute de science suffisante du réel, faute de connaissances dogmatiques musulmanes, son analyse de l'actualité est à la fois fausse et islamiquement irrecevable.



    * Rédaction commencée le 27, finie le 28.
    ** Les bons jeux de mots peuvent être utilisés plusieurs fois ; d'autant plus que 30% de la population de ce pays souffre d'obésité.

  2. #332
    Membre habitué Avatar de Hârith
    Inscrit
    June 2010
    Messages
    1 762

    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته




    Mon analyse est beaucoup plus simple: il n'y a pas d'islâm sur les sites cités. Ce sont des sites déconnectés de notre dîn et de ces paradigmes.
    Je précise, pour éviter tout quiproqui qu'en aucun cas je dis ni même insinue que les bloggeurs/journaleux qui tiennent ces sites ne sont pas musulmans.
    wa Llâhu a`lam




    و السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

    Ne perds pas ton temps à dire que tu ne peux pas: essaies.
    Ne perds pas ton temps à dire tu ne sais pas: apprends.

  3. #333
    Membre habitué Avatar de Hârith
    Inscrit
    June 2010
    Messages
    1 762

    بسم الله الرحمن الرحيم
    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته




    L'actualité nous ramène au même constat: lorsqu'on ne maitrise pas les bases, la brise devient une tempête.
    Dans notre communauté, que ce soient les "officiels", les "médiatiques" ou les "blogueurs", les façons dont sont abordées les problématiques sont problématiques. Ces visons n'ont de musulmanes que le vernis plus ou moins épais dont on les recouvre.

    Sinon, l'un des Noms d'Allâh ta`âla est al-Mu'mîn.





    و السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

    Ne perds pas ton temps à dire que tu ne peux pas: essaies.
    Ne perds pas ton temps à dire tu ne sais pas: apprends.

  4. #334

    Que faire en cas d'attaque terroriste? La question qui "tue"

    بسم الله الرحمن الرحيم

    السلام عليكم ورحمة الله


    "Que faire en cas d'attaque terroriste?"
    La question qui "tue".



    XVM13c91714-9a58-11e5-9cbf-4fe91aedcb67-800x1202.jpg

    Citation:
    ``Que faire en cas d'attaque terroriste ? Une fiche conseil bientôt dans les lieux publics

    1. S'échapper. 2. Se cacher. 3. Alerter.
    Voici les trois étapes à respecter en cas d'attaque terroriste, selon une fiche réflexe diffusée par le gouvernement vendredi matin, trois semaines après les tueries du 13 novembre à Paris.
    Cette affiche va être envoyée ce vendredi aux différents ministères, chargés de la répercuter pour qu'elle soit rapidement affichée dans une série de lieux publics (mairies, préfectures, grands magasins, stades, musées...), a indiqué l'entourage de Manuel Valls.

    Inspirée de la signalétique des consignes de sécurité présentes à bord des avions, elle détaille trois grandes catégories de conseils en attendant l'arrivée des forces de l'ordre et des secours: s'échapper, se cacher, et alerter. En cas de fuite, il est recommandé, si possible, d'aider les autres à quitter les lieux du danger, à ne pas s'exposer, à alerter les gens autour de soi et à les dissuader de s'approcher du danger. Si la fuite est impossible, il est conseillé de s'enfermer et de se barricader, ou à défaut de s'abriter derrière un obstacle solide comme un mur ou un pilier, d'éteindre la lumière et de mettre son téléphone sur silencieux et sans vibreur.

    Une fois en sécurité, il est recommandé d'appeler les numéros d'urgence (17 et 112), et, à l'approche des forces de l'ordre, de ne pas courir vers elle ou d'avoir des gestes brusques, et de lever les mains en l'air, paumes ouvertes. Sont également donnés d'autres conseils, comme repérer les issues de secours en entrant dans un lieu….

    Au lendemain des attaques meurtrières du 13 novembre, les services de sécurité britanniques ont réactualisé une plaquette avec une liste de conseils similaires. Celle-ci, intitulée «Run, hide, tell» (courir, se cacher, avertir), avait été publiée une première fois en novembre 2014 et était accompagnée d'une courte vidéo. À l'époque, la distribution de tels tracts dans les transports en commun londoniens avait provoqué la colère des voyageurs. «Ces dépliants sont plus susceptibles de causer la panique que de rassurer», indiquait une personne sur Twitter tandis que d'autres s'indignaient de la banalité des conseils.``
    Fin de citation.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-fra...s-conseils.php

    Non, ceci n'est pas une mauvaise blague de Charlie Hebdo (Ils auraient pu, mais ils se moquent que des malheurs des autres), mais bien de l'état fran
    çais.


    Réflexions sur ce texte:

    Je retiens bien: `` Sont également donnés d'autres conseils, comme repérer les issues de secours en entrant dans un lieu ``. Donc, quand je rentre dans un lieu, n'importe quel lieu, je dois avoir peur que l'État Islamique va me tuer dans ce lieu et je doit préparer ma fuite; ce n'est pas mettre les gens dans la terreur permanente?
    Il y a un versets dans le Coran où est cité ceci:

    فَأَتَاهُمُ اللَّهُ مِنْ حَيْثُ لَمْ يَحْتَسِبُوا وَقَذَفَ فِي قُلُوبِهِمُ الرُّعْبَ
    الحشر 2

    "Alors Allah est venu à eux par où ils ne s'attendaient point et a jeté dans leurs cœurs la terreur".
    Sourate al-hachr, le rassemblement (59), verset 2.
    L'état Islamique serait il parvenu à ce qu'il désirait? À en croire…

    Je retiens aussi: " à l'approche des forces de l'ordre, de ne pas courir vers elle ou d'avoir des gestes brusques, et de lever les mains en l'air, paumes ouvertes ", ils ont oublié de rajouter: "surtout si vous êtes de type maghrébin". Cela me rappelle une photo ou l'on voit des spectateurs du Bataclan sortir tous normalement, sauf un magrébin qui avait l'échine courbée et levait bien les main, de peur qu'on le prenne pour un "terroriste".

    À mon avis les premiers à être content de ce "prospectus" c'est l'État Islamique. Qu'est ce qu'ils vont rigoler quand il vont voir ça, cela ne m'étonnerait pas qu'ils en fassent une vidéo.

    Dans le prospectus il y a un oubli: Attention! Derrière chaque musulman et musulmane, barbu ou rasé (regardez les visages imberbes des "terroristes"), derrière chaque musulman et musulmane peut se cacher un terroriste, restez sur vos gardes et souriez, comme si de rien n'était, ils ne sont pas tous des terroristes, ils ne le sont que potentiellement.


    Hummm, que se passe t'il en France?


    "Que faire en cas d'attaque terroriste?"
    La question qui "tue".



    الحمد لله وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وسلم

    والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

  5. #335

    Haine contre l'islam en rajoutant la haine raciste

    بسم الله الرحمن الرحيم

    السلام عليكم ورحمة الله


    Haine contre l'islam en rajoutant la haine raciste


    Pour ceux qui doutent encore que l'état et les MÉDIAS vont de plus en plus loin conte l'islam en particulier et les "arabes" en général, le journal LIBÉRATION: L'édition du 7 Décembre 2015 dans Chronique

    http://www.liberation.fr/chroniques/...-metro_1418963

    Citation de
    Luc Le Vaillant, le rédacteur en chef du service Portraits à Libération, avec pour titre: "La femme voilée du métro":


    "Elle a la puissance de celles qui aimantent à parité l'attention et la répulsion, la fascination et la détestation. Impavide, immobile, elle tient serrées les paranoïas ambiantes et calcifie les fantasmes destructeurs. Elle se retrouve encagée dans un grillage d’affects réprobateurs et de désirs ambivalents. Le tout lui fait un bouclier protecteur et un podium de pole-dance pour un strip-tease mystique terrorisant", écrit-il en guise d’introduction, avant de laisser sa plume noircir la page blanche : "Cette autre soutane monothéiste lui fait la cuisse évasive, la fesse envasée, les seins restreints [...] Elle doit avoir dans les 25-30 ans. Elle est la soeur désolée et désolante des beurettes sonores et tapageuses qui égaient les soirées RATP."


    Mais cette sœur aura mit au moins la terreur dans le cœur de ce mécréant répugnant, terreur qui lui est du, Allah veut qu'on leur mette la terreur, et pas le contraire:


    "Elle peut toujours arguer d’une pratique piétiste qui ne fait pas de mal à une mouche, je ne peux m’empêcher de la voir comme une compagne de route des lapideurs de couples adultères et des coupeurs de mains voleuses. Tant qu’elle ne rafale pas les terrasses à la kalach, elle peut penser ce qu’elle veut, croire aux bobards qui la réjouissent et s’habiller à sa guise mais j’aimerais juste qu’elle évite de me prendre pour une buse."… "A Saint-Sulpice, le flip revient et je me raconte que la femme voilée est en cheville avec le conducteur salafiste et que mon supplice en sous-sol est pour bientôt. A Saint-Placide, quand se finit la théorie des saints protecteurs si peu laïcards, mon naturel paisible pète un plomb et j’écartèle les portes pour sauter à quai alors que je suis censé ne descendre qu’à la prochaine. Ma couardise laissant la femme-fantôme continuer à couvert sous le tunnel, immobile et tout de noir vêtue.".


    Comme on dit, surtout à ce genre de mécréant:

    "Mourrez de votre rage"
    Sourate Al-'Imrane (3), verset 119

    مُوتُوا بِغَيظِكُمْ
    سورة آل عمران الآية 119

    الحمد لله وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وسلم
    والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته
    Dernière édition par Musulman; 09/12/2015 à 19h12

  6. #336
    بسم الله الرحمن الرحيم

    السلام عليكم ورحمة الله

    Je ne fait pas de commentaire, c'est trop gros. Remarquez que le procès est en ce moment (janvier 2016) bien que le meurtre a eu lieu en 2012, alors imaginez vous ce qu'ils feront maintenant, surtout si les lois vont changer pour que les policiers aient plus de possibilité pour tirer!!! Gare à vous les maghrébins et autres "étrangers", vous risquez de tomber sur un " Saboundjian " et ses acolytes qui mentiront pour le protéger:

    http://www.lefigaro.fr/actualite-fra...-collegues.php

    12.01.2016

    Assises : un policier accusé gêné par les faux témoignages de ses collègues

    Damien Saboundjian est poursuivi devant les assises de Seine-Saint-Denis pour avoir tué d'une balle dans le dos, le 21 avril 2012 à Noisy-le-Sec, un malfaiteur en cavale et armé. Mardi, la partie civile a mis en cause les témoignages des collègues de l'accusé.

    Paradoxalement, à son procès, le danger vient moins pour Damien Saboundjian des témoins favorables à la partie civile que de ses propres collègues. Le policier est poursuivi pour avoir tué d'une balle dans le dos, le 21 avril 2012 à Noisy-le-Sec, Amine Bentounsi, un malfaiteur en cavale et armé. Selon l'accusation, le fonctionnaire n'était pas en état de légitime défense.

    Entendus aux assises de la Seine-Saint-Denis, les collègues de M. Saboundjian racontent comment la course-poursuite - la «courrette» en jargon policier - a tourné au drame. Le problème, souligné par le président, c'est qu'ils ont menti. Immédiatement après les faits, les trois autres policiers présents sur place ont, avec une belle unanimité, appuyé les dires de leur camarade de patrouille. «Il a pointé son arme en direction de mon collègue, bien campé sur ses jambes», déclarait ainsi Ghislain Boursier en évoquant Amine Bentounsi. Or, il n'a pas vu cette scène pour la bonne raison qu'elle n'a pas existé. Il le concède à l'avocat de la partie civile qui pousse son avantage: «Donc, vous avez menti?»
    Le témoin, d'une voix sourde: «Oui».
    L'avocat: «Pour venir au secours de Damien Saboundjian?»
    Le témoin, au supplice: «En quelque sorte… Mais il ne m'a rien demandé!»
    L'avocat: «Pourquoi l'avez-vous fait, dans ce cas? Vous préférez aider un collègue qu'aider la vérité?»
    Le témoin: «Oui».

    Pour la partie civile, qui s'appuie notamment sur des écoutes téléphoniques, il ne fait aucun doute que les trois amis de l'accusé se sont concertés, à l'époque, pour livrer des versions concordantes, fort embarrassés dès qu'il est établi que la victime a été touchée dans le dos, c'est-à-dire très vite, et que les témoins oculaires ont tous battu en brèche la version officielle. Lundi, à cette barre, un enquêteur de l'Inspection générale des services (la «police des polices»), était venu dénoncer «les pressions» dont il avait fait l'objet de la part du syndicat auquel l'accusé est affilié. «Aucune des versions des fonctionnaires concernés n'était compatible avec les constatations matérielles», avait souligné le commandant.
    «Je l'ai tué, je l'ai tué!»

    Autre distorsion mise en exergue par la partie civile: un policier arrivé sur place immédiatement après les faits, explique à la cour que Damien Saboundjian, très choqué, lui avait déclaré: «Il m'a braqué, il m'a braqué!». L'avocat reprend les procès-verbaux de l'époque: «Je l'ai tué, je l'ai tué!», aurait crié l'accusé selon les dires du même policier, alors même qu'Amine Bentounsi n'était pas encore mort. Ce n'est, évidemment, pas du tout la même chose.
    Reste le contexte de la «courrette». Vanessa Bories, 28 ans, était une toute jeune policière en avril 2012. Elle relate la fuite de M. Bentounsi, qui jette en direction de ses poursuivants une grenade - «elle est passée entre mes jambes», frémit encore la jeune femme. La grenade est factice, mais si bien imitée que les policiers ne peuvent pas le deviner. Pour eux, l'individu qu'ils pourchassent est donc lourdement armé et prêt à tout. «J'avais un bac pro, option secrétariat, mais la police c'était mon rêve», explique Vanessa Bories, recrutée comme adjointe de sécurité après une formation de seulement trois mois. L'accusé, lui, avait tenté un CAP de pâtisserie avant de revêtir enfin l'uniforme bleu marine qu'il convoitait depuis son enfance. «On a tous risqué notre vie ce jour-là, s'irrite Mlle Bories. Damien nous a un peu sauvé la vie. On nous a traités comme des malfrats à l'IGS. (Tournée vers le banc des accusés) Je trouve honteux que Damien soit là aujourd'hui».
    Vanessa Bories a, depuis, quitté la police, «dégoûtée» d'en avoir exploré «l'envers du décor». A la suspension, sous le regard attendri des policiers qui paradent au fond de la salle d'audience, revolver bien visible à la ceinture, elle tombe dans les bras de Damien Saboundjian.





    - Allez! Comme les policiers ne font pas les choses qu'à moitier:

    Traitement de faveur pour notre confrère Nadir Dendoune. Assis au milieu de tous les autres journalistes, il est le seul à qui un policier est venu lui demander de justifier d’une carte de presse...
    Un incident a émaillé lundi matin le procès du policier Damien Saboundjan, jugé jusque vendredi devant la Cour d’assises de Bobigny (Seine Saint Denis) pour avoir abattu, en 2012, Amine Bentounsi d’une balle dans le dos. Dans cette ambiance assez tendue entre la famille de la victime et les forces de l’ordre venus soutenir leur confrère, un policier n’a rien trouvé de mieux que de procéder à un contrôle au faciès au sein même de la salle d’audience…
    Il est 9h35 hier matin, le deuxième jour du procès s’ouvre sur le témoignage des experts, lorsqu’un agent s’approche des bancs réservés à la presse. Il s’adresse directement à notre confrère Nadir Dendoune en lui demandant s’il peut justifier d’une carte de presse. Ce Journaliste (notamment pigiste occasionnel pour l’Humanite), écrivain et documentariste couvre ce procès pour le Courrier de l’Atlas. « Je lui ai répondu ‘’Pourquoi vous ne demandez qu’à moi et pas à mes confrères ?’’ », raconte-t-il. Les autres journalistes commencent aussi à poser des questions, mais l’audience se poursuit et l’avocat de la défense, dont le banc se trouve devant celui de la presse, réclame le silence. L’incident s’arrête là.
    Il faudra attendre la suspension d’audience, à 12h15, pour avoir une explication. Interrogé, le policier auteur du contrôle assume tout à fait son geste : « C’est le seul journaliste que je ne connaissais pas, les autres sont des habitués de la cour d’assises. » Faux : l’auteure de ces lignes en personne n’a jamais couvert de procès aux assises du tribunal de Bobigny et n’a pas été contrôlée une seule fois depuis hier…
    « Ça fait dix ans que je fais ce métier et je suis contrôlé en permanence, regrette Nadir Dendoune. Ça m’est même arrivé une fois alors que je portais la caméra de France 3 ! ». Mais au cœur d’une cour d’assises, c’est une première…



    - Extra:

    http://sixactualites.fr/politique/ho...s-bible/21732/

    Tiens donc! La France laisse les gens s'exprimer et avoir la croyance qu'ils veulent? Que nenni! En France cette "fameuse" liberté d'expression et de croyance est une mauvaise hypocrisie. Citation:

    "Homosexualité est une abomination : Christine Boutin condamnée pour des propos piochés dans la Bible…

    Cette femme politique avait tenté de se justifier en brandissant l’argument pioché dans la Bible, mais les juges parisiens n’ont pas souhaité le retenir. Il spécifiait : « tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination ».
    La justice a décidé de caractériser ces propos d’homophobes."
    Fin de citation.

    Et oui, mon frère et ma sœur, ils n'ont pas le droit de croire ce qui est dans la Bible, alors pour ce qui est dans NOTRE Coran… Craignez le répression judiciaire, auto-censurez-vous, acceptez l'humiliation tout en faisant les fiers quand vous n'êtes qu'entre vous.
    Quand allez-vous, vous qui croyez encore en la France et en la démocratie, quand allez-vous croire en Allah seul?

    الحمد لله وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وسلم
    والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

  7. #337

    Pour les policiers. La chasse est ouverte…

    بسم الله الرحمن الرحيم

    السلام عليكم ورحمة الله

    Pour les policiers. La chasse est ouverte…

    http://www.lemonde.fr/police-justice...0_1653578.html

    CITATION:

    A Bobigny, « La police tue et la justice acquitte ! »

    Elle a paru longue, très longue, cette minute pendant laquelle le public, massé dans la salle de la cour d’assises du palais de justice de Bobigny, n’a pas compris le verdict qu’énonçait le président Jean-Marc Heller. Il venait de dire qu’aux trois premières questions, qui portaient sur la culpabilité du gardien de la paix Damien Saboundjian pour les faits de « violences volontaires ayant entraîné la mort » d’Amine Bentounsi, la cour et les jurés avaient répondu « oui ».

    Mais tout l’enjeu du procès tenait dans la quatrième et dernière question : les actes commis par l’accusé étaient-ils commandés « par la nécessité de sa défense » et susceptibles de le faire bénéficier de la cause d’irresponsabilité pénale, comme l’avait plaidé son avocat Me Daniel Merchat ? « La réponse est oui », a indiqué le président. Un temps. Un lourd silence. Des visages tendus, interrogatifs. « Ce qui signifie que la cour et les jurés prononcent l’acquittement de Damien Saboundjian. »

    A la stupeur ont succédé les hurlements de colère. Les CRS positionnés le long des travées ont aussitôt dressé un cordon de sécurité entre le groupe compact des collègues de l’accusé et celui, plus nombreux, des amis et de la famille de la victime, tandis que des policiers en civil, le bras ceint d’un brassard orange, exfiltraient en urgence Damien Saboundjian par une porte arrière. Les cris « la police tue et la justice acquitte ! » résonnaient encore lorsque la sœur de la victime, Amal Bentounsi, s’est approchée du pupitre de l’avocat général.

    Fin de citation.


    CITATION:

    Les six jurés populaires et les trois magistrats professionnels devaient répondre à quatre questions:

    L'accusé a t-il volontairement commis, à Noisy-le-Sec le 21 avril 2012, des violences sur la personne d'Amine Bentounsi ?
    Les violences telles qu'elles sont définies à la question n°1 ont-elles entraîné la mort sans intention de la donner ?
    Ces violences volontaires ont-elles été commises dans la fonction de gardien de la paix ?
    L'accusé bénéficie t-il de l'irresponsabilité pénale prévue par l'article 122-5 du code pénal qui définit la légitime défense.

    Dans la salle d'audience, la tension est à son comble. Depuis 19 heures le public, averti que le verdict était imminent, s'était massé devant l'entrée de la Cour d'assises qui restait obstinément fermée. Dans la salle des pas perdus du tribunal de Bobigny, le ton commençait à monter entre les associations contre les violences policières et les fonctionnaires de police venus nombreux soutenir leur collègue.

    A 20h15, les portes s'ouvrent enfin. Dans cette petite salle d'audience, la présence policière est impressionnante : une douzaine de CRS aux quatre coins de la salle, rapidement rejoint par des policiers en civil qui forment un cordon autour de l'accusé. La salle est archicomble.

    Plus tôt dans la matinée, l’avocat général Loïc Pageot, avait requis une peine de cinq ans d'emprisonnement avec sursis assortie de mesures de soins. « Je ne crois pas à la légitime défense », avait t-il expliqué dans un très bon réquisitoire, qui n'a visiblement pas su convaincre. Il avait surtout demandé aux jurés d'interdire à l'accusé d'exercer définitivement le métier de fonctionnaire de police car « tout démontre dans son attitude qu'il manque de discernement ». Mais Damien Saboundjan est ressorti libre et toujours policier du tribunal de Bobigny ce vendredi soir, malgré les nombreuses invraisemblances de sa version des faits démontée durant le procès par les témoins, la partie civile et l'avocat général (lire l'Humanité de lundi prochain).

    Sonnerie. « La cour, veuillez vous lever ! ». La solennité des assises reprend ses droits pour quelques secondes. Mais à peine le président Jean-Marc Hellere a t-il prononcé le mot « acquitte » que les hurlements fusent. Des cris stridents déchirent la salle d'audience, puis un « Justice de merde ! » résonne. Dans le même temps, l'acquitté est rapidement exfiltré par la demi-douzaine de policiers qui s'étaient groupés autour de lui et lui font enjamber le box des accusés pour sortir par une porte latérale. Debout sur les bancs, une partie du public scande : « La police tue et la justice acquitte ! » ou encore « Pas de justice, pas de paix ! ».

    Il faudra de nombreuses minutes pour que le calme revienne. Dans un coin de la salle d'audience, sur son estrade, l'avocat général, range ses dossiers en silence. Amal Bentounsi, la sœur de la victime qui s'est battue pour la tenue de ce procès, s'approche de lui, les larmes aux yeux :
    Je voulais vous remercier monsieur, vous avez essayé...
    Je commençais à y croire, moi aussi, lui répond le représentant du ministère public, visiblement ému. Je suis désolée Madame.
    Le magistrat va demander au parquet général de faire appel de l'acquittement.

    Fin de citation.


    La chasse est ouverte pour les policiers, vaut mieux pas être maghrébin, noire, barbu, voilée etc, sinon, une balle dans le dos, légitime défense, un juré de "vrai" français et hop! Acquittement.
    Même pas la peine d'enlever la nationalité, on ôte directement la vie, ça va plus vite.

    J'entends les bisounours "musulmans" de tous bords (ikhwane, madkhaliste et fawziniste, tablighisme etc.) qui viennent dire: ne vous rebellez-pas, le bon comportement, voyons, c'est écrit dans les textes. Ben voyons, et les textes qui contredisent cela, tu les as mit où? Encore un âne qui a sur son dos des livres…


    - Celui qui s'est fait tuer devant un commissariat du 18 ème, les témoins civils disent qu'il n'a pas dit "Allah Akbar" et n'avait pas de couteau, bizarre que les témoignages des policiers les contredisent? Pourtant il y a deux caméra devant le commissariat, on aimerait bien les voir, ou alors c'est encore une connivence des policiers pour protéger l'un des leurs…

    الحمد لله وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وسلم
    والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

  8. #338
    Membre habitué Avatar de Hârith
    Inscrit
    June 2010
    Messages
    1 762
    as salamu alaykum.

    La chasse a toujours été ouverte.
    Ce sont juste les techniques de chasse qui ont changé.
    wa Llahu a3lam
    Ne perds pas ton temps à dire que tu ne peux pas: essaies.
    Ne perds pas ton temps à dire tu ne sais pas: apprends.

  9. #339
    Membre actif Avatar de Chocolat
    Inscrit
    September 2010
    Localisation
    Paris
    Messages
    262
    assalamou alaikoum,


    Q
    ue faire en cas d'attaque terroriste?"
    Je trouve, cher frère, que tu exagères un peu. D'abord il n'est pas inutile de balayer du regard n'importe quel endroit, brièvement, pour trouver les issues en cas d'incendie ou autre accident. J'ai bien dit "accident", pas "attaques". On peut gagner du temps pour soi et pour ses proches, et on peut devenir une cause par laquelle Allah sauve des gens. Ces consignes de sécurité s'alignent avec les procédures à respecter si, par exemple, on voit un passant renversé par une voiture : éloigner les autres risques, protéger la victime, alerter les secours.

    Ensuite, vivant moi-même à Paris, je crois qu'il faudra bien davantage que quelques bombes pour terrifier les gens. Si certains sont sensibles à l'angoisse, d'autres continuent de mener leur vie ordinaire, tout simplement parce qu'il le faut bien ; d'autres encore se sont empressés d'inviter les gens à se réunir et sortir (ces deux dernières activités étant, sous réserves, celles de musulmans normaux rendant visite à leurs familiers). Autant que je puisse m'en rendre compte, par l'histoire, par l'expérience et par l'ambiance, les parisiens ne sont pas des froussards. Ils possèdent largement assez de défauts pour qu'on puisse leur reconnaître un bon point.

    Sinon, en effet, la chasse est ouverte depuis longtemps, à grands coups de sourires hypocrites et de promesses électorales. Et lorsqu'il y a des attaques, on trouve toujours des gens un peu fragiles qui glissent vers une paranoïa transitoire. Dans les jours qui ont suivi l'explosion du WTC, un paumé a abattu un sikh, s'imaginant qu'il était musulman et dangereux. Ca finit par se tasser et on en revient au fiel habituel.

  10. #340
    Membre récent
    Inscrit
    August 2015
    Messages
    6
    salam alaykum,

    je mesuis trompé ce n'est pas ici que je voulaisposté

  11. #341
    بسم الله الرحمن الرحيم

    السلام عليكم ورحمة الله



    Suicide : 27 décès par jour en France


    Lire l'article:
    http://www.francetvinfo.fr/sante/mal...e_1297331.html




    - Suite à la dé-spiritualisation de l'état français sur son peuple et la recherche de la vérité sur soi dans l'univers et l'au-delà, certains ont trouvé:

    Islamisme : 8250 individus radicalisés en France:

    - Ils ont été repérés par leur entourage ou par les services de l'État (police, gendarmerie, Éducation nationale) en raison d'un repli identitaire, d'une apologie du terrorisme ou de leur hostilité aux institutions. Un dernier bilan officiel établi le 28 janvier, dont Le Figaro dévoile le détail, révèle que 8250 personnes ont été signalées comme radicalisées sur l'ensemble du territoire contre 4015 en mars dernier, soit plus qu'un doublement en moins d'un an (En un an, le double!!! Ouaaah, l'année prochaine, combien? Allez y, Hollande et autres sionistes, attaquez l'islam, plus on souffle et on agite les braises, plus ça brule).
    - Contrairement à une idée reçue, ces individus «ne basculent quasiment jamais en pianotant seuls sur leur ordinateur. Le déclencheur est dans 95% des cas lié à un contact humain», précise-t-on à l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste.
    - Si la contagion (wouaah, contagion, c'est lransmissible, wouaah la peur, faut pas toucher, tu peux l'attraper!!!) a gagné tout le pays, Paris, l'Île-de-France et le Sud-Est comptent le plus grand nombre de cas recensés.
    L'article:
    http://www.lefigaro.fr/actualite-fra...-en-france.php


    - Ces personnes sont pour 80% des majeurs et pour 70% des hommes (Ce qui veut dire 20 % de moins de 18 ans et 30 % de femmes, quand mêêêêêême, vu les chiffres sous cette angle…).
    - Selon Le Figaro, elles «ne basculent quasiment jamais en pianotant seuls sur leur ordinateur. Le déclencheur est dans 95% des cas lié à un contact humain» (Comme le prêche, da'wah, par le contact sera toujours irremplaçable, c'est comme ca que le prophète صلى الله عليه وسلم, mais tous les prophètes صلى الله عليهم وسلم faisaient, à méditer), citant une source de l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste.
    - "Toutes sont ciblées en raison d'un présumé repli identitaire, d'une apologie du terrorisme ou encore de leur hostilité aux institutions", selon Le Figaro .
    - Le numéro vert (0 800 00 56 96) de la campagne Stop Djihadisme lancée par le ministère de l'Intérieur aurait permis de repérer 4.590 profils inquiétants, ajoute le Figaro (appelle vite pour être un bon collabo, balance ton fils, ta fille, ta soeur, collabore, c'est une vieille tradition chez certains).
    Lire l'article:
    http://www.lesechos.fr/politique-soc...GewMHlzFwGJ.99



    - Je met cela dans faits divers, bien sûr, si cela aurait une boucherie cacher, aïe aïe aïe, mais c'est qu'une boucherie de musulmans:

    Corse : une boucherie halal mitraillée dans la nuit
    Lire l'article:
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...ns-la-nuit.php



    - Omar Sy : "Nos jeunes ont pour seuls modèles les footballeurs, Omar Sy ou Teddy Riner" (OOOOOH, tu as oubliez d'être moujahid, reviens sur le premier article que j'ai cité, avec une hausse de 100% en un an, quand mêêêême):


    http://tempsreel.nouvelobs.com/cinem...ors_picks=true



    - Tiens! En parlant de Omar Sy et pour finir: qui dit merci à Omar Sy pour son rôle du gentil noire comme l'aiment les juifs du Talmud et autres racistes:

    - "Chocolat" : Omar Sy sacré Auguste noir

    Avec "Chocolat", Roschdy Zem nous fait son récit de l'histoire de Rafael Padilla, alias "Chocolat", clown adulé à la Belle Époque (l'époque colonial) et premier artiste noir de la scène française. Et du duo comique qu'il formera avec Footit. Un film maîtrisé et incandescent.
    Lire l'article:
    http://culturebox.francetvinfo.fr/ci...te-noir-234597




    - INTERVIEW. Omar Sy et James Thierrée : "Chocolat, un héros noir à réhabiliter"
    (waouuh, réhabiliter le noir comme on l'aime des années coloniales, pardon: de la belle époque, excusez du peu. Et oui, chaque mot à sont importances, dire dans les articles "la belle époque" au lieu de "l'époque coloniale" qui serait plus adéquate, on fait oublier la vérité, on se nettoie et on fait bien passer la pillule, le mot a son impact sur la "masse" populaire, éééééh, merci les journaleux à la botte des talmudismes):

    - Lire l'article:
    - En France, on veut des noirs "chocolat", merci les noirs, vous allez vous faire aimer que comme ca, comme certains de vos ancêtres venues défendre la mère patrie durant les guerres mondiales, puis retour en Afrique avec un petit merci du bout des lèvres.
    - Et ce qui fait gerber, ce sont ces "noirs" et autres maghrébins qui ont combattue et sont "fiers" de montrer leurs médailles de guerre mécréantes. Même des sites et autres pages facebook "musulmans" les honorent, alors qu'ils sont un déshonneur pour la communauté. Ces sites et mouvement qui se veulent les défenseurs de l'islam en France, mais qui sont toujours eux aussi dans un esprit "pour" le colonialisme, qu'ils le veuillent ou non.

    - L'exemple du prophète صلى الله عليه وسلم est le meilleur: ne rien lâcher sur le tawhid, même si les musulmans doivent se faire torturer, cela est la sounnah et le Coran.


    الحمد لله وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وسلم والسلام
    عليكم ورحمة الله وبركاته

  12. #342
    بسم الله الرحمن الرحيم

    http://islam.france.over-blog.com/

    Les musulmans ont eu une période glorieuse de conquêtes, alors que l'occident chrétien, est venu conquérir, envahir

    Je vous laisse réfléchir sur le titre que j'ai écrit et ce qui suis.

    Citations:
    "La mission des musulmans est donc bien de conquérir le monde."
    "on vit les Turcs venir envahir pendant des siècles toute l'Europe orientale, jusqu'à Vienne… Il fallut plusieurs siècles de combats pour les expulser"
    , tiens donc!!! On utilise le mot expulser comme pour les clandestins et autres indésirables de notre époque, bien jouéééééé le journaleux.

    Attention, quand ce sont les occidentaux, on ne dit pas "conquérir le monde" ni "envahir", mais:
    "Ensuite, au XIXe siècle, ce fut la période glorieuse des conquêtes coloniales des pays européens où s'est manifestée la puissance de la civilisation occidentale". Waaah, il faut leur dire merci, ils sont venu amener la civilisation!!! WWaaaahhh!!! HEUUU, quelle civilisation en Algérie et autres pays colonisés, dépouillés de leur richesse avec leurs peuples humiliés et rabaissés? Les musulmans n'ont rien apporté en Espagne? Pas d’universités ou les occidentaux venaient apprendre la médecine, les maths et autres science? Rien dans l'architecture non plus? Qui sont ceux qui on apprit aux occidentaux l'architecture qui les a sortie du moyen-age vers la renaissance? Et l'empire Ottomans (pardon, les Turcs comme ils disent) n'ont rien apporté, pas de civilisation? Ils ont apporté quoi les chrétiens occidentaux dans leur croisades? La civilisation destructive? Mais quand ils sont arrivés au moyen orient, ce ne sont pas eux qui ont profité de la civilisation musulmane sans qu'eux n'apportent rien? Napoléon a bien fait tous les codes (civiles, pénales, etc) en ce basant sur la science du fiqh quand ils allaient chez les musulmans pour les coloniser.

    Les croisades qui exterminaient musulmans et musulmanes était une "revanche"!!!
    Je vous laisse lire cet article du Figaro qui manipule la plume à merveille pour rabaisser l'islam et les musulmans et élever les occidentaux et le christianisme.

    Le journalisme occidental n'est pas neutre, il est hypocrite.

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2...de-la-cedh.php

    الحمد لله رب العالمين
    وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وسلم
    Dernière édition par Musulman; 20/09/2016 à 11h02

  13. #343
    Membre habitué Avatar de Pseudonym
    Inscrit
    January 2011
    Messages
    511
    es-selèmou 3aleykoum

    Une bonne nouvelle parmi les bonnes nouvelles de la semaine, c'est la conversion à l'Islam de la chanteuse irlandaise, Sinead O'Connor, rendue célèbre dans les années 90 par sa chanson "Nothing compares 2 U". Ici, il ne s'agit pas de ces fausses conversions (le commandant Cousteau, Napoléon, Victor Hugo) inventées par des musulmans malhonnêtes pour gonfler artificiellement les rangs de l'Islam, mais d'une conversion annoncée par l’intéressée elle-même. C'est donc du sûr à 100%. Ces dernières années, Sinead O'Connor faisait parler d'elle pour ses frasques. Mais que sa responsabilité y soit engagée ou non, il faut dire que la vie ne lui avait pas fait de cadeaux : battue par sa mère, violée, divorcée et remariée plusieurs fois, tentatives de suicides, troubles psychiatriques. On lit dans ses biographies en ligne qu'elle a toujours été dans une quête spirituelle, avec une sincère recherche de Dieu, même si elle changeait souvent d'opinion dans ce domaine : catholicisme, pratique de la magie (pratique en couple avec son ex-compagnon rockeur), catholicisme dissident, rastafarisme pour finir par l'Islam. C'est une âme tourmentée mais avec un bon fond, capable de déchirer le portrait du pape Jean-Paul II sur scène, en direct à la télévision américaine, pour protester contre les viols d'enfants dans l’Église. En défense de son acte, elle avait très courageusement répondu : C’est une promesse que je m’étais faite enfant : le jour où j’en aurais la possibilité, je ferais tout pour me battre contre les abus d’enfants, contre ceux qui utilisent le nom de Dieu pour faire mal…

    Plusieurs confirmations avec cette conversion dont parle toute la presse en ligne : l'univers de la musique est extrêmement malsain sur le plan physique comme sur le plan spirituel, particulièrement le Rock’n’Roll lié depuis ses débuts au satanisme* ; la guidée peut venir après des décennies d'errance ; comme Diam's ou Michael Jackson (rA), à condition que des musulmans les aident, les belles âmes torturées finissent toujours nous rejoindre.


    * Le chanteur-compositeur-parolier-interprête Prince, qui a écrit pour S. O'Connor le tube "Nothing compares 2 U", est lui-même mort en 2016 d'une surdose de médicament anti-douleur.
    Dans une entrevue journalistique (que je n'arrive plus à retrouver), un des membres du groupe Mettalica (hard-rock) disait que lui et l'un des membres du groupe Blondie (pop-rock) priaient Satan à trois moments précis de la course du soleil ; ce qui est en confirmation du hadith qui nous interdit de prier Allah dans ces moments-là pour ne pas se retrouver à prier en même temps que les adorateurs du diable. La science du Messager (psl) est vaste.
    Al Ghazali : " Ô mon fils, que de nuits tu as passées en études te privant de sommeil ; je ne sais quel était ton but. Si c'était pour ce bas-monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t'en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui, malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète (saw), de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. "

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé