PDA

Afficher la version complète : [archive islamie.fr] Où est passée la Baraka ou bénédiction ?



Pseudonym
01/05/2018, 22h26
es-selèmou 3aleykoum

Il y a 10 ans, Hafido, aujourd'hui inactif (et dont on souhaite le retour), publiait un sujet pour questionner les musulmans au sujet de la disparition de la bénédiction. Si la question posée était pertinente en 2008, elle l'est encore plus en 2018, où le temps passe si vite qu'il semble se volatiliser, où la Terre baigne dans l'opulence sans que nos appétits soient pour autant satisfaits. On publie ce sujet pour le relancer et finir de le traiter. Après avoir lu l'archive, vous êtes tous invités à participer plus bas.

http://web.archive.org/web/20081012084051/http://www.islamie.com:80/ou-est-passee-la-baraka-ou-benediction-t44378.html

En vrac, voici des causes de la quasi-disparition de la bénédiction spirituelle, humaine, matérielle :
- le retardement de l'âge du mariage qui diminue la fertilité musulmane globale et prive de la bénédiction liée à l'épouse (pieuse) et aux enfants ;
- l'invention de l'âge de l'adolescence qui déresponsabilise les jeunes adultes et leur fait prendre du retard dans la vie ;
- la généralisation de l'usure qui abouti à des richesses, artificiellement obtenues à partir d'un argent qui n'existe pas, et qui fait des créanciers les réels possesseurs de tous les biens ;
- le consumérisme qui, en poussant les individus à acheter ce dont ils n'ont pas besoin, crée de l'insatisfaction, même chez des gens gagnant 2 000 euros par mois ;
- l'obsolescence programmée qui réduit la durée de vie des appareils électroniques et oblige régulièrement racheter un même produit ;
- le dérèglement de l'horloge biologique, naturellement calée sur la lumière du soleil, par l'utilisation des lumières artificielles pour pouvoir se coucher tard, avec pour contrecoup de devoir se réveiller tard et ainsi louper la bénédiction contenue dans les heures matinales, connues pour être les plus productives ;
- le développement d'activités chronophages très faciles d'accès, de prix modique voire symbolique, au premier rang desquelles ont trouve les 3 T : la Télévision, le Téléphone et la Toile (lnternet).

UmmSawsane
03/05/2018, 15h56
Assalam alaykum,

Je rajouterai :

- Le sentiment que le temps à vive allure.

Pseudonym
03/05/2018, 18h19
es-selèmou 3aleykoum



Je rajouterai :
- Le sentiment que le temps à vive allure.


À mon avis, vous vouliez écrire "le sentiment que le temps a vive allure" ; ce qui voudrait dire, si je vous ai bien compris, que le sentiment que le temps file est en lui-même une raison de la disparition de la bénédiction. En fait, je ne comprends pas cette idée. Est-ce que vous pourriez la développer ?

UmmSawsane
06/05/2018, 15h37
Assalam alayum,

Oups, je suis allée trop vite en tapant.

Je voulais dire : "que le temps avance à vive allure". Il y a des semaines qui passent et elles semblent être des journées et les journées des heures. 2018 ?!! quoi déjà ... :( Tout va trop vite. Alors parfois, je m'interroge : "est-ce que j'ai ce sentiment parce que je fais plus de choses qu'avant ou bien parce que réellement il n'y a plus de bénédiction dans le temps".

distant
06/05/2018, 16h47
'Alaykoum Salam

effectivement, il s'agit d'un ressentiment général je pense;
cette notion dont tu parles est très importante, cela me rappel un cours de tafsir de sourate 'asr, dans lequel le shaykh expliquait que le 'asr' est ce temps déterminant qui nous ai donner pour effectuer nos actions;
et le faite qu' Allah:swt: fait un serment par le temps, cela montre son extrême importance.

pour ma part je dirais que pour gagner en bénédictions, deux maîtres-mots: organisation et discipline.
dont le point de départ de toutes réforme de son quotidien est la prière à son heure! soyons sensible à ce niveau là et je vous assure que le reste suivra.

je vous partage ce commentaire que j'avais lu sur le net et que je trouve très bien dit: "est-ce le temps qui passe trop vite, ou nous qui sommes trop lent pour adorer notre seigneur?"