PDA

Afficher la version complète : Le ramadhane a commencé



Avant l'Heure
20/07/2012, 08h37
As salamu 'alaykum

Qu'Allah vous préserve vous facilite et accepte votre jeûne et vos oeuvres.
N'oubliez pas de prendre l'intention de jeûner les jours de ramadhane.

Wassalamu 'alaykum

L'équipe d'ummah.fr

Hârith
20/07/2012, 11h55
'âmîne yâ rabb

Ambassadrice
20/07/2012, 23h17
salam alaikoum


Que Dieu nous facilite Ramadane , nous aide à l'accomplir et nous pardonne. amine

Ramadane Moubarak à vous tous!

Ibn Nacer
22/07/2012, 00h27
والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Âmîn et bâraka Allâhu fîk pour le rappel.

Hârith
22/07/2012, 01h32
Je ne sais pas si on se rend vraiment compte de ce que contient ce mois en terme de baraka et de raHma.
Puisse Allâh ta`âla nous préserver.

Pseudonym
22/07/2012, 02h36
As salamou 3aleykoum

Comment faites-vous pour ne pas choquer ceux qui respectent l'imsek à la vie à la mort quand vous vous mettez au contraire un point d'honneur à retarder au maximum ce repas ? Le pire chez ceux qui respectent l'imsek, c'est qu'ils arrêtent de manger bien avant son arrivée. Autrement dit, ils observent une durée de précaution à l'imsek qui est lui-même une durée de précaution. Le résultat, c'est qu'ils peuvent avoir fini de prendre le sa7our une heure avant le fajr. L'autre conséquence est qu'ils se retrouvent à poireauter en attendant el fajr... ou se rendorment sans l'attendre. Ce qui signifie qu'un excès de scrupule dans l'observation du délai limite pour manger peut entraîner chez certains d'entre eux une non-observance pure et simple de la çala d'el fajr !!
Comme il est l'heure limite au-delà de laquelle je devrai manger à toute vitesse pour ne pas risquer d'être surpris par le lever du soleil, je vais aller de ce pas croquer un morceau, incha'Allah.

Avant l'Heure
22/07/2012, 10h37
As salamu 'alaykum wa rahmatullah

Wa fikum barakallah.

Adel_Khaled
22/07/2012, 12h38
As-salâmou 'alaykoum,

Âmîne. Qu'Allâh nous pardonne de prendre à la légère Ses commandements, et nous accorde le souci sincère de la situation de nos frères et soeurs qui ne sont pas dans notre luxe constant et indécent :(



As salamou 3aleykoum

Comment faites-vous pour ne pas choquer ceux qui respectent l'imsek à la vie à la mort quand vous vous mettez au contraire un point d'honneur à retarder au maximum ce repas ? Le pire chez ceux qui respectent l'imsek, c'est qu'ils arrêtent de manger bien avant son arrivée. Autrement dit, ils observent une durée de précaution à l'imsek qui est lui-même une durée de précaution. Le résultat, c'est qu'ils peuvent avoir fini de prendre le sa7our une heure avant le fajr. L'autre conséquence est qu'ils se retrouvent à poireauter en attendant el fajr... ou se rendorment sans l'attendre. Ce qui signifie qu'un excès de scrupule dans l'observation du délai limite pour manger peut entraîner chez certains d'entre eux une non-observance pure et simple de la çala d'el fajr !!
Comme il est l'heure limite au-delà de laquelle je devrai manger à toute vitesse pour ne pas risquer d'être surpris par le lever du soleil, je vais aller de ce pas croquer un morceau, incha'Allah.

Surpris par le lever du soleil ? Tu ne serais pas en train de trop retarder ton sahoûr, dis-moi ? :)
Sinon, pour ta question, si ces personnes le font mais sans toutefois considérer cela comme recommandé ou obligatoire, je ne vois pas où est le problème. Il n'est pas obligatoire non plus de manger et de boire jusqu'à entendre l'adhân, n'est-ce pas ? Et il n'est pas du tout interdit de s'arrêter de manger avant le fadjr. Dès lors, pourquoi te torturer l'esprit mon frère ? Bâraka-Llâhou fîk.

Was-salâmou 'alaykoum.

Umm Umar
23/07/2012, 00h33
as-salâmu'alaykum,

âmîn!

Malik_1985
23/07/2012, 11h17
Amin !
Baraka Llahou fikoum.

Sajda
23/07/2012, 16h29
as salamou aleykoum,

Pour l'intention de jeûne il faut la reformuler chaque soir ou on peut la formuler intérieurement une fois pour tout le mois ?

J'ai lu ça : [***Ce genre de site tendancieux et sectaire n'est autorisé sur ce forum ma sœur. Vous pouvez par contre copier le contenu si vous le souhaitez. Bâraka-Llâhu fîki***]


Question :

Est-ce qu’il est nécessaire de renouveler tous les jours l’intention de jeûner pendant le mois de Ramadhan ou est-ce qu’une seule intention suffit ?

Réponse :

Une seule intention au début du mois du Ramadhan suffit en ce sens qu’il était dans l’intention de celui qui jeûne, au début du mois, de jeuner tout le mois même s’il ne formule pas son intention au jour le jour. Par contre, s’il arrête son jeûne pendant le mois du Ramadhan en raison d’un voyage, d’une maladie ou toute autre raison valable, il lui est obligatoire de renouveler son intention car il l’a arrêtée en délaissant le jeun pour un voyage, une maladie ou toute autre raison valable.

Information
Source : Fatawi arkan al islam (Chapître : Fatawi As-Syaam, question 408, page 466)
Auteur : Sheikh Mohammad Ibn salih al ’outhaymine, rahimahou Allah

Traduction : Abu Abdillah



bâraka Llâhu fikoum

Jâbir
23/07/2012, 17h05
Je demande à Allâh pour chacun et chacune d'entre nous, la sincérité et la constance dans l'adoration durant ce mois de ramadhân et après.
N'oubliez pas vos frères et soeurs dans vos invocations, ceux qui n'ont pas la possibilité de jeûner et vivre ce mois confortablement comme nous.

Sajda
24/07/2012, 14h47
[***Ce genre de site tendancieux et sectaire n'est autorisé sur ce forum ma sœur. Vous pouvez par contre copier le contenu si vous le souhaitez. Bâraka-Llâhu fîki***]





Désolée je n'arrivais pas à copier : /

Jâbir
26/07/2012, 17h19
Il n'y a pas de soucis ma soeur.

Sajda
26/07/2012, 20h10
As salamou aleykoum

J'ai une question, par rapport à Witr.
Au moment des invocations il faut tendre les mains ou pas ?

si quelqu'un sait : )


wa salam

Avant l'Heure
26/07/2012, 21h08
As salamou aleykoum

J'ai une question, par rapport à Witr.
Au moment des invocations il faut tendre les mains ou pas ?

si quelqu'un sait : )


wa salam

As salamu 'alaykum

Oui, pour de nombreux savants, c'est le cas. Plutot lever les mains que les tendre loin de soin.

Sajda
27/07/2012, 18h56
ok merci baraka Llahou fik : )

Pseudonym
09/09/2012, 15h09
As salamou 3aleykoum



Surpris par le lever du soleil ? Tu ne serais pas en train de trop retarder ton sahoûr, dis-moi ? :)
Sinon, pour ta question, si ces personnes le font mais sans toutefois considérer cela comme recommandé ou obligatoire, je ne vois pas où est le problème. Il n'est pas obligatoire non plus de manger et de boire jusqu'à entendre l'adhân, n'est-ce pas ? Et il n'est pas du tout interdit de s'arrêter de manger avant le fadjr. Dès lors, pourquoi te torturer l'esprit mon frère ? Bâraka-Llâhou fîk.


La tradition prophétique est bien de retarder le ça7our jusqu'à entendre le 2e adhane d'el fajr. Et quand on entend ce deuxième adhane, on peut encore finir ce que l'on est en train de manger. Nous rendons difficile ce qu'Allah a fait simple. Voilà pourquoi je retarde la prise de ce repas. Malheureusement, je n'ai pas réussi à mettre la main sur la brillante démonstration d'el Albani concernant le retardement du ça7our et le caractère novateur de l'imsek.

Mais, car il y a un mais, que je n'avais pas vu avant que ton message ne m'y fasse penser, cette tradition prophétique est très difficilement applicable en France, du moins dans mon cas.
Trois raisons à ça : 1) il n'y a pas d'appels à la çala en France ; 2) l'observation du soleil à l’œil nu est gênée par la pollution lumineuse (éclairage public, éclairage privé, véhicules) ; 3) les horaires d'el 3icha'e et d'el fajr ne sont pas très fiables pour plusieurs raisons : non-prise en compte du relief, horaires basés sur des valeurs établies pour des latitudes proches de l'équateur, absence de réel coucher du soleil au-delà de 48 degrés de latitude, divergence dans la définition d'el 3icha', etc. Comme je ne pouvais me baser ni sur la vue, ni sur le calendrier, ni sur un appel à la çala, j'ai commencé à prendre le ça7our un chouiya plus tôt pour être certain de ne pas être surpris par el fajr.

Hârith
09/09/2012, 15h30
Ce que tu dis n'est pas faux.
Ca me permet de rebondir sur un autre point: l'adhân est vraiment une raHma.
Ceux qui ont séjourné plus ou moins longtemps dans un pays dans lequel on respecte l'adhân pourront sûrement en témoigner.
D'une manière générale, je n'ai jamais apprécié un mois de ramadhân comme j'ai pu l'apprécier dans des pays majoritairement musulmans.
wa Llâhu a`lam.

Adel_Khaled
23/09/2012, 12h43
As-salâmou 'alaykoum,



As salamou 3aleykoum



La tradition prophétique est bien de retarder le ça7our jusqu'à entendre le 2e adhane d'el fajr. Et quand on entend ce deuxième adhane, on peut encore finir ce que l'on est en train de manger. Nous rendons difficile ce qu'Allah a fait simple. Voilà pourquoi je retarde la prise de ce repas. Malheureusement, je n'ai pas réussi à mettre la main sur la brillante démonstration d'el Albani concernant le retardement du ça7our et le caractère novateur de l'imsek.

(...)


Nous sommes d'accord sur l'essentiel akhî, bâraka-Llâhou fîk, notamment sur le caractère innovateur de l'institution d'une marge de sécurité après laquelle on considère qu'il n'est plus possible de manger et de boire (ou autre).
Concernant ma question, sur le ton de la plaisanterie, de savoir si tu n'étais pas en train de trop retarder le sahoûr, elle faisait suite à ce que tu avais dit ici et qui me semble-t-il était passé inaperçu et donc n'avait pas été corrigé :


Comme il est l'heure limite au-delà de laquelle je devrai manger à toute vitesse pour ne pas risquer d'être surpris par le lever du soleil, je vais aller de ce pas croquer un morceau, incha'Allah.

Tout le monde ici sait que le jeûne en Islam débute à l'aube et non au lever du soleil. Je m'étais douté que c'était involontaire de ta part et que ce n'est pas ce que tu voulais dire, et c'est ce qui explique que j'avais posé ma question pour rire.


Sinon, concernant le sahoûr, nous sommes d'accord pour dire qu'il commence à la moitié de la nuit et qu'il s'étend jusqu'à l'apparition de l'aube. Et la Sounnah veut qu'on le retarde et le rapproche le plus possible de l'aube. Mais pour autant, est-il obligatoire de manger et boire jusqu'à l'adhân ? Bien sûr que non, et je pense que tu en conviendras. Donc, par conséquent, il est tout à fait permis de s'arrêter avant l'adhân, n'est-ce pas ? Dès lors, pour ceux qui le font sans toutefois considérer cela comme un impératif religieux, mais qui savent bien qu'ils pourraient continuer jusqu'à l'aube, pourquoi insister excessivement (je ne dis pas que c'est ton cas) en faveur du retardement du sahoûr, au point où certains parfois sont prêts à déclencher des disputes familiales pour cela ? Il faut être très souple à ce sujet, lorsque l'on sait, je le répète, que ceux qui ont décidé de s'arrêter avant l'adhân le font en connaissance de cause, et ne considèrent pas cela comme une obligation religieuse. Mais je pense qu'on est d'accord la-dessus également et que les cas dont tu parles toi sont les personnes qui persistent à faire de la marge de l'imsek (sur les calendriers) une limite à respecter impérativement, sous peine de commettre un péché ou de voir son jeûne annulé.

Ensuite, j'avais quelques points que je voulais discuter avec toi, in châ Allâh :

- Je pense que tu connais le hadîth dans lequel il est rapporté du Prophète (çalla-Llâhou 'alayhi wa sallam) qu'il y avait un certain moment (le temps de réciter 50 versets du Qour-âne environ) entre la fin de son sahoûr et l'aube. Quelle explication de ce hadîth connais-tu ?

- Tu dis qu'on peut encore finir ce que l'on est en train de manger lorsqu'on entend l'adhân d'al-fadjr. Tu veux dire dans l'absolu ? Et si je suis en train de manger une assiette de pâtes avec un morceau de viande, que j'en suis environ au tiers, je peux donc la finir normalement ? : )

- Et enfin, si tout le monde retardait volontairement son sahoûr jusqu'à l'adhân (donc jusqu'à l'heure de la prière indiquée dans le calendrier pour la plupart), penses-tu qu'on aurait le temps de terminer, faire ses ablutions et se diriger vers la mosquée, et arriver à l'heure pour la prière en commun ? Je crois que dans la plupart des mosquées, en France du moins, on laisse s'écouler 5 ou 10 minutes au plus entre l'adhân d'al-fadjr et l'iqâmah. Pour peu qu'on ne soit pas un voisin de la mosquée, cela me paraît très difficile d'être en condition pour la prière en commun. Non ?

Bâraka-Llâhou fîk.