PDA

Afficher la version complète : Le miracle de l’immolation des bêtes en Islam



Abou anfel
10/11/2010, 09h23
Assalamu aalaykum

lisez tout baraka Allahu fikoum meme si c'est long :)



Question :
Dr. John, qu’arrive-t-il à l’animal quand on coupe les veines qui se trouvent dans la partie antérieure de son cou ?

Réponse :
Du point de vue scientifique, lorsqu’on coupe les veines qui se trouvent dans la partie antérieure du cou de l’animal ou de l’homme, cet être perd immédiatement conscience.

Prenant un exemple, le docteur a ajouté : « Si on étrangle une personne et qu’on appuie un peu sur son cou, elle ressentira rapidement un fort vertige et une incapacité à se concentrer, car alors, le sang n’atteindra que difficilement son cerveau. Si la pression sur le cou continue, elle perdra toute sensation et s’évanouira ».

Question :
Donc, le fait de couper les veines qui se trouvent dans la partie antérieure du cou de l’animal pour vider son corps du sang mène à son évanouissement ?

Réponse :
Oui, naturellement.

Question :
Cet animal ressent-t-il des douleurs quelconques directement après son égorgement ?

Réponse :
Certes non, car il est complètement inconscient.

Question :
Alors, pourquoi fait-il ces mouvements spasmodiques qui donnent l’impression qu’il souffre ?

Réponse :
Parce qu’en coupant les veines jugulaires, tout en laissant intacts les os du cou – ce qui constitue la méthode islamique d’immolation – l’alimentation du cerveau en sang s’arrête, alors que celui-ci est encore vivant et que le système nerveux, qui se trouve dans la partie postérieure du cou, est encore relié à tous les membres du corps. Ce système nerveux continue à transmettre des signaux au cœur, aux muscles, aux entrailles et à toutes les cellules qui se trouvent dans le corps de l’animal pour envoyer du sang au cerveau. Par conséquent, ces cellules, entrailles et muscles font ces mouvements convulsifs pour envoyer le sang vers le cœur qui, à son tour, le pompe vers le cerveau. Or, le sang afflue vers l’extérieur du corps au lieu de monter vers le cerveau, en raison des veines coupées. Ainsi, le système nerveux continue-t-il à transmettre ces signaux et les organes du corps, à envoyer le sang, jusqu’à ce qu’il en sorte entièrement. Quant à l’idée courante, prétendant que l’animal souffre en l’immolant de cette manière, elle a été scientifiquement démentie car, comme nous l’avons déjà affirmé, dès que les veines qui se trouvent dans la partie antérieure du cou sont coupées, l’animal s’évanouit et perd définitivement toute sensation.

Question :
Mais, du point de vue médical, est-il préférable de laisser le sang dans le corps de l’animal après sa mort ou de le vider de son sang ?

Réponse :
En fait, le sang est l’un des environnements les plus fertiles pour la multiplication des bactéries, car il comporte des matières qui nuisent à la santé de l’homme. Si ce liquide reste dans la chair de l’animal après sa mort, il fournit un terrain propice et fertile pour la multiplication des microbes, en plus des matières nocives qui devraient être évacuées.

Question :
Et que pensez-vous des autres méthodes utilisées, surtout celles qui sont adoptées dans la majorité des pays européens et qui consistent à frapper l’animal sur la tête pour qu’il perde connaissance avant de l’égorger ?

Réponse :
Cette méthode a des effets néfastes sur la santé de l’homme, car elle entraîne la mort lente de l’animal. Par conséquent, la membrane qui recouvre les gros intestins perd sa compétence fonctionnelle et les bactéries qui s’y trouvent traversent le corps de l’animal et arrivent au sang ; elles y nagent jusqu’à s’emparer de tout le corps de l’animal mort. La méthode la plus sûre pour consommer de la viande sans sang ni bactérie consiste à débarrasser l’animal immolé de son sang.

Louange à Allah, Exalté soit-Il, pour le bienfait de l’Islam.

D’après Abou Ya’la Chaddaad Ibn Aws, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, a dit :

« Allah a prescrit de faire correctement toute chose. Quand vous tuez, faites-le correctement. Quand vous égorgez une bête, faites-le correctement : aiguisez bien votre lame pour lui éviter de souffrir »(Mouslim).

Pour parfaire les résultats, une recherche a été effectuée à ce sujet à l’Université allemande de Hanovre par un professeur allemand non Musulman et un docteur égyptien musulman, qui sont arrivés exactement au même résultat.

Les détails de cette expérience ont été publiés en anglais sur le site d’Islamway il y a environ trois ans. Je vous la transmets, suivie de sa traduction, si Allah le veut :

La méthode islamique, adoptée pour l’immolation des bêtes, est la meilleure

D’après Chaddaad Ibn Aws, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, a dit :

« Allah a prescrit de faire correctement toute chose. Quand vous tuez, faites-le correctement. Quand vous égorgez une bête, faites-le correctement : aiguisez bien votre lame pour lui éviter de souffrir ».

En fait, on a entendu beaucoup de fausses allégations selon lesquelles la méthode islamique, adoptée pour l’immolation des bêtes, est inhumaine. Cependant, le Professeur Schultz et son collègue Dr. Haazim, qui travaillent à l’Université allemande de Hanovre, ont prouvé, par une expérience se servant de l’électro-encéphalographie (EEG) et de l’électrocardiogramme (ECG), que l’immolation des animaux selon la méthode islamique constitue la seule méthode humaine et que la méthode d’assommement, adoptée en Occident, produit des douleurs sérieuses chez l’animal.

Les résultats ont surpris de nombreuses personnes.

Détails de l’expérience :
1- Plusieurs électrodes ont été chirurgicalement implantées à divers points du crâne de tous les animaux, touchant la surface du cerveau.

2- On a permis aux animaux de se remettre pendant plusieurs semaines.

3- D’autres ont été abattus en faisant, avec un couteau bien aiguisé, une incision rapide et profonde dans le cou, coupant les veines jugulaires, ainsi que les artères carotides des deux côtés, la trachée et l’œsophage, conformément à la méthode islamique.

4- Quelques animaux ont été assommés, utilisant un pistolet pour cela, ce qui est la méthode humaine d’abattage, adoptée en Occident.

5- Pendant l’expérience, une EEG et un ECG ont été enregistrés pour tous les animaux, afin de connaître l’état du cerveau et du cœur pendant le processus d’abattage et d’assommement.


wassalam

Abou anfel
10/11/2010, 09h24
Assalamu aalaykum

suite:

Résultats et Discussion :
I- La méthode islamique :
1- Comme enregistré sur l’EEG pendant les trois premières secondes de l’abattage conformément à la méthode islamique, aucun changement n’a été enregistré par rapport au graphique avant l’abattage, indiquant ainsi que l’animal n’a senti aucune douleur pendant ou immédiatement après l’incision.

2- Pendant les trois secondes suivantes, l’EEG a enregistré un état de sommeil profond et d’inconscience, dû à la grande quantité de sang qui a jailli du corps de l’animal.

3- Après les 6 secondes susmentionnées, l’EEG a enregistré le niveau zéro, montrant l’absence absolue de toute sensation de douleur.

4- Tandis que le message cérébral (l’EEG) descendait au niveau zéro, le cœur battait toujours fort et le corps se convulsait vigoureusement (ceci étant une réaction de la moelle épinière), faisant couler le maximum de sang en dehors du corps et fournissant ainsi une viande hygiénique pour le consommateur.

II- Méthode occidentale d’assommement à l’aide du pistolet utilisé à cet effet :
1- Les animaux étaient apparemment inconscients tout de suite après l’assommement.

2- L’EEG a montré une douleur intense immédiatement après l’assommement.

3- Le cœur de l’animal assommé par le pistolet en question a pris plus de temps pour s’arrêter de battre que dans le cas des animaux abattus selon la méthode islamique, ce qui mène au maintien de plus de sang dans la viande, ce qui n’est pas sain pour le consommateur.

Louange à Allah qui nous a guidés vers ceci. Nous n’aurions pas été guidés, si Allah ne nous avait pas guidés.

Allahomma Arinal-Haqqa Haqqan Wa-Rzoqna Ittibaa’ahou, Wa Arinal-Baatila Baatilane Wa-Rzoqna Idjtinaabahou (Ô Allah, montre nous la Vérité telle qu’elle est et aide nous à la suivre, et montre nous l’erreur telle qu’elle est et aide nous à l’éviter).


source :islamweb

wassalam

zak
12/11/2010, 00h21
Assalamu aalaykum

suite:

Résultats et Discussion :
I- La méthode islamique :
1- Comme enregistré sur l’EEG pendant les trois premières secondes de l’abattage conformément à la méthode islamique, aucun changement n’a été enregistré par rapport au graphique avant l’abattage, indiquant ainsi que l’animal n’a senti aucune douleur pendant ou immédiatement après l’incision.

2- Pendant les trois secondes suivantes, l’EEG a enregistré un état de sommeil profond et d’inconscience, dû à la grande quantité de sang qui a jailli du corps de l’animal.

3- Après les 6 secondes susmentionnées, l’EEG a enregistré le niveau zéro, montrant l’absence absolue de toute sensation de douleur.

4- Tandis que le message cérébral (l’EEG) descendait au niveau zéro, le cœur battait toujours fort et le corps se convulsait vigoureusement (ceci étant une réaction de la moelle épinière), faisant couler le maximum de sang en dehors du corps et fournissant ainsi une viande hygiénique pour le consommateur.

II- Méthode occidentale d’assommement à l’aide du pistolet utilisé à cet effet :
1- Les animaux étaient apparemment inconscients tout de suite après l’assommement.

2- L’EEG a montré une douleur intense immédiatement après l’assommement.

3- Le cœur de l’animal assommé par le pistolet en question a pris plus de temps pour s’arrêter de battre que dans le cas des animaux abattus selon la méthode islamique, ce qui mène au maintien de plus de sang dans la viande, ce qui n’est pas sain pour le consommateur.

Louange à Allah qui nous a guidés vers ceci. Nous n’aurions pas été guidés, si Allah ne nous avait pas guidés.

Allahomma Arinal-Haqqa Haqqan Wa-Rzoqna Ittibaa’ahou, Wa Arinal-Baatila Baatilane Wa-Rzoqna Idjtinaabahou (Ô Allah, montre nous la Vérité telle qu’elle est et aide nous à la suivre, et montre nous l’erreur telle qu’elle est et aide nous à l’éviter).


source :islamweb

wassalam
salma

Barak allahou fik pour le sujet.

Abou anfel
13/11/2010, 18h11
salma

Barak allahou fik pour le sujet.

Assalamu aalaykum

wa fika baraka Allah akhil karim

wassalam

Abou anfel
09/10/2012, 17h49
Assalamu 'alaykum

avec l'approche de l'aid al adha voici quelques conditions pour le choix de l'oudhya ou offrande :

1- Elle doit faire partie des bêtes de cheptel, c'est-à-dire des chameaux, des bovins ou des ovins. 2- Elle doit être exempte de défauts, déterminés par le Prophète (http://www.islamweb.net/ver2/Archive/images/icon--1.gif). Al-Barâ’ ibn ‘Âzib, qu’Allah soit satisfait de lui, dit : « Le Prophète (http://www.islamweb.net/ver2/Archive/images/icon--1.gif) nous sermonna et dit : «Il est quatre bêtes qu’on ne doit pas immoler en sacrifice : la bête borgne de manière apparente, la bête visiblement malade, la bête boiteuse dont l’infirmité est manifeste, et la vieille bête qui n’a plus de moelle dans les os » (Ahmed, Abou Dawoud, Tirmidhî, al-Nasâ`î et Ibn Mâdjah). Certes, la bête aveugle ou à la patte cassée remplissent moins les conditions requises que la bête borgne ou boiteuse. A noter que le boitement en question est celui qui l’empêche de rattraper son troupeau. En dehors de ces défauts, rien n’empêche le choix de la bête de sacrifice. 3- Elle doit atteindre l’âge prescrit par la Charia, à savoir cinq ans pour les chameaux, deux pour les bovins, un an pour les chèvres et six mois pour le mouton. 4- L’immolation doit être effectuée au temps prescrit, c'est-à-dire depuis la fin de la prière de la fête et jusqu’au treizième jour de Dhoul-Hidjja. - il est vivement recommandé au musulman qui a l’intention de sacrifier une bête de se s’abstenir de prendre de ses poils, de se couper les cheveux et de se tailler les ongles, et ce depuis le début du mois de Dhoul-Hidjja et jusqu’à l’immolation de sa bête. - Il est préférable d’immoler une bête que de donner son prix en aumône. - Sept personnes au maximum peuvent s’associer pour immoler en sacrifice un chameau ou un bovin. - Si, entre temps, la bête de sacrifice est atteinte d’une infirmité quelconque, mais sans qu’elle ne soit trop grande, son propriétaire obtiendra sa récompense. - Nul grief si un musulman emprunte de l’argent pour acheter une bête à immoler en sacrifice, à condition qu’il ait l’intention de s’acquitter de sa dette. - Le musulman qui immole une bête de sacrifice a le droit d’en manger, d’en conserver, d’en offrir et d’en donner une partie en aumône. - Celui qui immole une bête de sacrifice doit respecter les règles de bienséance : il doit reposer l’animal, bien aiguiser la lame et la faire passer rapidement sur la gorge de l’animal. Il ne doit pas immoler une bête devant une autre, ni se hâter de lui casser le cou ou de la dépouiller avant qu’elle ne soit complètement morte. En outre, l’immolation doit être effectuée en direction de la Qibla. - Le fait de faire les ablutions à la bête, celui de la laver avec de l’eau de la tête à la queue la veille de la fête, de laisser une quantité de son sang dans la maison ou d’en mettre sur le front de ses enfants constituent tous des bid’a-s (innovations blâmables). Nous implorons Allah, exalté soit-Il, de nous combler d’un savoir utile, susceptible d’élever notre rang. Qu’Allah accorde Sa paix et Ses bénédictions à notre Prophète Muhammad, ainsi qu’à sa famille et à tous ses Compagnons.



source :islamweb

ps:
L’immolation d'une bête constitue l’une des meilleures œuvres accomplies pendant la fête.


les bêtes à immoler sont le mouton ,la chèvre ,la vache et le chameau avec une divergence des savants quant à l'ordre de mérite pour les malikites le mouton est en tête .

wAllahu a'lam

wassalam

Abou anfel
14/10/2012, 14h25
Assalamu 'alaykum

regardez bien dans cette vidéo comment la chèvre ou le mouton se calme après la prononciation de Bismillah Allahu akbar

ya soubhan Allah :


http://www.youtube.com/watch?v=5HXfKwfCTOY&feature=youtube_gdata_player


wassalam

Hârith
14/10/2012, 16h43
Assalamu 'alaykum

regardez bien dans cette vidéo comment la chèvre ou le mouton se calme après la prononciation de Bismillah Allahu akbar

ya soubhan Allah :


http://www.youtube.com/watch?v=5HXfKwfCTOY&feature=youtube_gdata_player


wassalam


Ce type de video me laisse sceptique. De plus, le message est brouillé.
Exemple: Et si l'animal ne se calme pas ? Que doit-on en déduire ?
Ce n'est pas à l'animal de nous dire si l'immolation est valide :)

wa Llâhu a`lam.

Abou anfel
14/10/2012, 16h59
Ce type de video me laisse sceptique. De plus, le message est brouillé.
Exemple: Et si l'animal ne se calme pas ? Que doit-on en déduire ?
Ce n'est pas à l'animal de nous dire si l'immolation est valide :)

wa Llâhu a`lam.


Assalamu 'alaykum

Hafidaka Allah akhi ,je partage tout à fait ta remarque qui est pertinente je dois avouer .

mais en visualisant la vidéo j'ai eu 2 reflexions :soit que les betes montrées sont très gentilles (ce n'est pas le cas de nos cornus :) ) soit

la similitude du recit qui dit que la fatiha est toujours fatiha mais où est umar (radhya Allahu 'anhu)

quoique ça ne reste qu'une demonstration du bienfait de bismillah(demonstation qui ne peut etre une regle ) sur l'animal et que son accalmie ou sa furie avant l'acte n'a rien à voir avec sa validité wAllahu a'lam.

Wassalam

Hârith
16/10/2012, 12h48
mais en visualisant la vidéo j'ai eu 2 reflexions :soit que les betes montrées sont très gentilles (ce n'est pas le cas de nos cornus :) ) soit
la similitude du recit qui dit que la fatiha est toujours fatiha mais où est umar (radhya Allahu 'anhu)


Je pense que le frère n'a jamais eu affaire à un bélier maghrébin. Ils vendent chers leurs peaux :)
Je pense personnellement que le comportement de la bête est plus lié à un certain conditionnement.
wa Llâhu a`lam.

Avant l'Heure
16/10/2012, 15h37
Je pense que le frère n'a jamais eu affaire à un bélier maghrébin. Ils vendent chers leurs peaux :)
Je pense personnellement que le comportement de la bête est plus lié à un certain conditionnement.
wa Llâhu a`lam.



As salamu 'alaykum

Dans la série " regardez je ne suis pas méchant, pourquoi vous êtes méchant avec moi ? " je vous présente " le mouton qui prend plaisir à être égorgé ".

Hârith
17/10/2012, 12h29
As salamu 'alaykum

Dans la série " regardez je ne suis pas méchant, pourquoi vous êtes méchant avec moi ? " je vous présente " le mouton qui prend plaisir à être égorgé ".

Prochaine étape, le mouton qui s'auto-immole pour montrer qu'il est heureux de participer à la gloire de l'islâm :)
Plus sérieusement: on voit bien que certains "convertis" n'abandonnent pas tous les schémas de pensées de leur période anté-islamique

Avant l'Heure
17/10/2012, 16h15
Prochaine étape, le mouton qui s'auto-immole pour montrer qu'il est heureux de participer à la gloire de l'islâm :)
Plus sérieusement: on voit bien que certains "convertis" n'abandonnent pas tous les schémas de pensées de leur période anté-islamique



As salamu 'alaykum

La video a été diffusée par tout le monde, pas seulement les convertis. La religion doit montrer patte blanche.

Abou anfel
17/10/2012, 16h52
Assalamu 'alaykum

je pense que si notre istighfar a besoin d'un istighfar ,notre prononciation de bismillah si elle sortait avec foi et conviction et pensser qu'avec ce nom rien ne pourrait nous nuire et c'est aussi valable pour Allahu akbar ,peut être que l'animal tendrait son cou et arrête de se débattre

sinon je vois pas en quoi l'option d’être non un reconvertit pourrait faire la différence akhi harith .


wAllahu a'lam

Hârith
17/10/2012, 18h36
As salamu 'alaykum

La video a été diffusée par tout le monde, pas seulement les convertis. La religion doit montrer patte blanche.

Je parle plutôt de la personne dans la vidéo.

Hârith
17/10/2012, 18h48
je pense que si notre istighfar a besoin d'un istighfar ,notre prononciation de bismillah si elle sortait avec foi et conviction et pensser qu'avec ce nom rien ne pourrait nous nuire et c'est aussi valable pour Allahu akbar ,peut être que l'animal tendrait son cou et arrête de se débattre



La sincérité/validité/acceptation du takbir ou de la basmala n'a aucun rapport avec "sa visibilité". Sa force, sa puissance non plus d'ailleurs.
Quant à mettre des animaux dans un état second, c'est plus une question de technique:
http://www.youtube.com/watch?v=M268UccYVCE&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=ed3S85G-27g

Une bonne partie des animaux se trouve dans un état catalytique lorsque l'on ferme légèrement leurs yeux et qu'on les place de côté ou sur le dos.
wa Llâhu a`lam.

Avant l'Heure
17/10/2012, 18h48
Je parle plutôt de la personne dans la vidéo.



Wa 'alaykum salam

Oui, j'avais compris akhi.

Abou anfel
18/10/2012, 10h47
La sincérité/validité/acceptation du takbir ou de la basmala n'a aucun rapport avec "sa visibilité". Sa force, sa puissance non plus d'ailleurs.
Quant à mettre des animaux dans un état second, c'est plus une question de technique:
http://www.youtube.com/watch?v=M268UccYVCE&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=ed3S85G-27g

Une bonne partie des animaux se trouve dans un état catalytique lorsque l'on ferme légèrement leurs yeux et qu'on les place de côté ou sur le dos.
wa Llâhu a`lam.




Assalamu 'alaykum

tu as pensé à ça akhi soit ,tu peux avoir raison mais tu peux avoir tort et tu aurais accusé à tort un frère et tu aurai une dette envers lui .

sinon ce n'est pas un miracle qu'un gentil agneau se sente décontracté après avoir entendu le takbir et la besmallah ya akhil karim.

wAllahu a'lam

soubhanaka Allahu wa bihamdik astaghfirouka wa atoubou ilayk .

hafidaka Allah

ps :en plus si toi ,akhi harith ,tu trouves de la difficulté pour admettre ce qu'on voit ,alors que dira-t-on des autres !!!
wassalam

Hârith
18/10/2012, 18h51
tu as pensé à ça akhi soit ,tu peux avoir raison mais tu peux avoir tort et tu aurais accusé à tort un frère et tu aurai une dette envers lui

Je ne vois pas où est l'accusation.



sinon ce n'est pas un miracle qu'un gentil agneau se sente décontracté après avoir entendu le takbir et la besmallah ya akhil karim.


Tu peux donc affirmer que l'état de l'agneau est lié au takbir et/ou à la basmala ?
Je ne demande pas des preuves. Ta parole me suffit :)



ps :en plus si toi ,akhi harith ,tu trouves de la difficulté pour admettre ce qu'on voit ,alors que dira-t-on des autres !!!


Je m'émerveille en regardant le soleil ou une plante. Je n'ai pas besoin qu'un agneau s'endorme devant une lame pour admettre la force & la puissance d'Allâh ta`âla.
Mais ici, ce n'est même pas le propos. Je dis que la sincérité/validité/acceptation du takbir ou de la basmala n'a aucun rapport avec "sa visibilité". Si tu as des éléments tangibles qui montreraient que je me trompe, n'hésites pas à me les fournir puisse Allâh ta`âla t'en récompenser.

Abou anfel
20/10/2012, 11h54
Je ne vois pas où est l'accusation.



assimiler l'hypnose à 'effet decontracteur de la besmallah et du takbir de la part de l'auteur de la vidéo

si j'ai mal compris ,pardonne moi akhil karim



Tu peux donc affirmer que l'état de l'agneau est lié au takbir et/ou à la basmala ?
Je ne demande pas des preuves. Ta parole me suffit :)



c'est ce qu'ai compris akhi et en plus j'ai usé de houssnou adhani :)

pour les preuves ,franchement akhi parmi le grand nombre de moutons offerts à Allah ,il est rare de voir cette accalmie avant l'acte mais elle existe tout de meme mais je ne peux affirmer que c'est une reaction à bismillah wallahu akbar .



Je m'émerveille en regardant le soleil ou une plante. Je n'ai pas besoin qu'un agneau s'endorme devant une lame pour admettre la force & la puissance d'Allâh ta`âla.


justement akhi ,il est déconseillé de lui montrer le couteau .


Mais ici, ce n'est même pas le propos. Je dis que la sincérité/validité/acceptation du takbir ou de la basmala n'a aucun rapport avec "sa visibilité".

Baraka Allahu fik ,tout à fait vrai wAllahu a'lam

wassalam

Abou anfel
22/10/2012, 11h08
Assalamu 'alaykum

voilà akhi harith un prototype de nos moutons et tu peux comparer avec celui de la vidéo81

:)

wassalam

Abou anfel
29/10/2012, 08h50
Tu peux donc affirmer que l'état de l'agneau est lié au takbir et/ou à la basmala ?
Je ne demande pas des preuves. Ta parole me suffit :)



Assalamu 'alaykum

ya akhil karim cette fois j'ai eu confirmation et la différence avec les années passées ,c'est que je donnais pas assez de temps et je ne faisais que dire rapidement Bismilah Allahu akbar avant de passer à l'acte ,mais là j'ai répété l'expression plusieurs fois et à mon grand étonnement le mouton (qui est très nerveux et agité) s'est complétement détendu et a tendu son cou ya soubhan Allah .

c'est juste une parenthèse akhi et ce n'est pas le plus important c'est juste pour vérifier l'effet magique de la parole d'Allah sur l'animal .

mais ce qui nous est demandé c'est juste de dire Bismillah Allahuakbar ceci est de moi et de ma famille ,sans être obligé de redire ça plusieurs fois

wAllahu a'lam

qu'Allah te préserve akhi .

wassalam